Une rencontre avec un marionnettiste. [Feat Genjirô ]
Partagez | 
avatar
風 | Suna no Genin
風 | Suna no Genin
Messages : 74
Date d'inscription : 11/11/2016
Age : 19

Fiche Shinobi
Rang: D
Ryos: 6
PE:
0/50  (0/50)

Voir le profil de l'utilisateur
À mon habitude, lorsque je n'avais pas de mission à préparer, je passais mon temps libre à m’entraîner pour pouvoir atteindre mon but. Si je ne le faisais pas, j'essayais de récolter des informations sur les autres villages, vu que mon but était de devenir le bras droit du kage, il me fallait en connaitre le plus possible sur la situation géopolitique du monde qui m’entourais pour mieux réagir en cas de d'urgence, je savais ou chercher de l'aide, quel pays serait susceptible de nous aider si l'on était attaqué par un autre pays, avec qui les alliances serait les plus intéressantes, il me fallait tout analyser pour faire de Suna, et du pays du vents en général un endroit idyllique, et stratégiquement prêt a toutes éventualités. Ce jour-là, pas un chat ne rôdait sur le terrain d'entraînement le soleil était déjà hauts dans le ciel, il me faudrait donc faire vite si je voulais que mon entraînement soit efficace. Alors que le temps défilait que mes poings martelaient le mannequin que, les gouttes de sueur perlaient mon visage, que chacun de mes réflexes étaient de plus en plus rapide que tout mon être était en transe comme absorbait par chacun de mes mouvements, je ne devais faire aucun faux pas, touts étaient méticuleusement calculés. Une silhouette passa dans mon champ de vision puis rentra quelque milliseconde après dans mon angle mort à quelques mètres de moi. Alors que ma paume atteignait le plexus solaire imaginaire de mon adversaire en plein milieu de son abdomen, je feintai une montée de genoux pour faire une rotation sur moi-même et autour de lui et utiliser mon "Suiton - Mizu Rappa no Jutsu" en visant l’arrière de sa nuque, le mannequin se brisa en une multitude de copeaux de bois. Le souffle court, la gorge sèche, les jambes flageolantes, mon regard se porta sur l'homme qui était passé en une milliseconde de mon champ de vision à mon angle mort. À ma grande surprise, c’était un garçon à première vue plus jeune que moi dans la quinzaine d'années environ, son physique ne m'intéressait pas plus que ça, je ne me fiais seulement aux détails qui pourraient me permettre de l'analyser. Il avait l'air sur de lui, et détendu signe d'une grande maîtrise de son sang-froid par ailleurs sa façon de s’entraîner était particulière, du bout de ses doigts était accroché des fils de chakras, reliés eux à un pantin. En bougeant ses doigts, il manipulait le pantin qui virevoltait dans tous les sens. Cela m'intrigua tellement que sans m'en rendre compte le soleil déclinait à l'horizon lorsque j'eus l'initiative de rencontrer l'homme qui m'avait intrigué, pendant la majeure partie de mon entraînement. Je m'approchais donc de cet homme, puis dans un geste nonchalant, je tendis ma main devant lui avec un semblant de sourire, j'articulai doucement une phrase d'un ton calme : 

"Salut a toi ! Je suis Yasei, je t'ai observé une partie de mon après-midi et je dois dire que ton style de combat est très impressionnant. Si le cœur t'en dit, j'aimerais bien m’entraîner avec toi un de ses jours, voir si face à un véritable adversaire, ta façon de combattre est efficace cela m’intrigue au plus haut point, a tel point que mon cœur bat la chamade tant je suis impressionné et mes poings, mes poings frémissent d’impatiences de combattre un adversaire qui sera les divertir. Alors si tu en as l'envie, je serai là, sur ce terrain d'entraînement ou ailleurs, si ton âme réclame un combat contre moi, je serai là pour répondre à ses attentes"

Mon regard était plongé dans le sien, tout mon sang bouillonnait d'impatience de me mesurer a lui, et pourtant, j’étais là à attendre bêtement qu'il serre la main que je lui tendais.


Le paysage d'un blanc immaculé
Les fumés s’échappant de cheminé
Les arbres sans feuillage
L'odeur de bon fromage

Les décoration illuminées 
 Les enfant joyeux plein de liberté
Les branche de gui doux 
Les gens s'embrassant dessous 

Mais que ce passe-t-il ?
Ces détails si peu subtil
Annonce la période magique de l'année
Ou tout le monde est charmé
avatar
風 | Suna no Genin
風 | Suna no Genin
Messages : 16
Date d'inscription : 31/10/2016

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 400
PE:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
En suivant ses bonnes vieilles habitudes, le jeune garçon devrait être isolé dans son antre de marionnettes à améliorer, peaufiner sa création, voire en faire une nouvelle. Nombreux sont ceux qui pouvaient se vanter de créer des pantins. Rares sont ceux qui pouvaient se vanter de les maîtriser à la perfection. Le projet de Genjirô était simple et précis, sauf dans la réalisation de celui-ci. Cet objectif était même suicidaire aux yeux de son grand-frère Masaari. Quoi qu'il en soit, pour l'atteindre, il fallait passer un cap. Atteindre le summum de son art. Et ce n'est pas en restant cloué sur une chaise qu'il allait y arriver. Il n'y avait pas trente six mille solutions. Une seule : l'entraînement. Aujourd'hui, il allait consacrer plusieurs heures en compagnie de son acolyte Tori pour s'améliorer. Son pantin était opérationnel, tout comme son armement. La seule autre chose qui devait l'être était Genjirô.

Il enfila sa célèbre tunique céruléenne à laquelle il avait cousu une capuche pour se donner un style. D'ailleurs, il avait même vêtu son pantin d'un vêtement de la même couleur que le sien. Petit à petit, il semblait créer sa propre marque de fabrique. Direction aux terrains d'entraînement. Quelques-uns étaient déjà occupés par d'autres jeunes shinobis en quête de puissance. Quelques mètres plus loin derrière, le genin s'était confectionné sa propre arène. Au menu, quelques mannequins et cibles dispersés un peu partout pour améliorer sa précision. Ceux-ci étaient très usées, marquant les nombreux moments où Genjirô s'était formé. En temps normal, il venait ici le soir, profitant du calme et le seul bruit du vent pour être en toute tranquillité. Sauf qu'il voulait changer sa façon de faire. Lors des combats, l'ambiance sera au rendez-vous. Pas de temps pour méditer, seulement pour attaquer, contrer et riposter.

Passons à l'action. Il prit en main sa marionnette reliée à ses fils de chakra en commençant à la déplacer. C'était histoire de s'échauffer, de rendre les mouvements de Tori rapide et fluide, mais surtout pour utiliser parfaitement ses doigts qui étaient Roi. Puis par la suite, il usa d'un premier mécanisme révélant les ailes acérées de son frère d'armes offrant alors aux mannequins différents coups pendant les déplacements fulgurants de celui-ci. Chez Genjirô, un seul mot d'ordre régnait chez lui lors des combats : la précision. Sans ça, il serait inutile.

L'un des défauts de s'entraîner en pleine journée était l'entourage. Impossible de passer un moment paisible. Il fallait bien qu'un autre Sunajin décide de se frotter à un autre. C'était le cas de Genjirô. Il avait apparemment attiré l’œil d'un autre garçon qu'il avait vaguement observé durant quelques secondes. Un utilisateur du Suiton apparemment. Une affinité que nombreux marionnettistes possédaient combinant par la même occasion Kugutsu et Ninjutsu affinitaire. Le gagnant du jour se nommait donc Yasei. Il parlait beaucoup, excepté que la raison était très intéressante. Comme il s'y attendait, ce Yasei lui avait partagé son envie de combattre.

« Ce perturbateur m'espionnait.. ? Quel culot. Devrais-je lui montrer son tort, camarade ? Ça nous permettrait de faire un point sur notre niveau. D'ailleurs, si je ne le bats pas.. Je ne pourrais jamais prétendre rencontrer le traître qu'est Sasori. Pourquoi pas, je suis sûr que tu meurs d'impatience Tori. »

Le jeune garçon ne lui avait adressé aucune réponse. Pas même son nom. Il restait propre à lui-même, distant, réservé, voire insociable. Un mauvais caractère qu'il porte depuis l'académie. Seul son frère et ses parents avaient le droit de rencontrer le Genjirô souriant. L'enfant joyeux, comme il était surnommé par sa famille.

Reluquant son futur adversaire de haut en bas, un sourire se dessina sur son visage. Le même sourire qu'il avait pu adresser à d'anciens adversaires qu'il avait battus. Il ne prit même pas la peine de serrer la main de ce jeune garçon qu'il s'éloigna de lui, à quelques mètres. Finalement, il se trouvait plus loin, mais face à lui. Il laissa son pantin accroché à son dos, en se craquant les doigts. Un par un. Puis par un mouvement impétueux, Tori se dressa devant Genjirô, les ailes grandes ouvertes, déchirant même son vêtement. La capuche que portait Genjirô était tombée au vent qu'avait provoqué son comparse.

Sur cette simple action, il avait donné une réponse à Yasei. La suite ne dépendait que de lui.
avatar
風 | Suna no Genin
風 | Suna no Genin
Messages : 74
Date d'inscription : 11/11/2016
Age : 19

Fiche Shinobi
Rang: D
Ryos: 6
PE:
0/50  (0/50)

Voir le profil de l'utilisateur
Cette main tendue que je tendais devant lui, il ne prit pas la peine de la serrer, il afficha seulement un sourire puis s’éloigna de moi de quelques mètres. Nous étions là l'un face à l'autre, le seul bruit du vent soufflant au crépuscule. L'homme qui lui faisait face était impétueux et sur de lui, mais je savais pertinemment qu'il ne foncerait pas tête baissé, de ce que j'avais pu voir, il était très précis. Dans un mouvement d'une impertinence certaine, il fit passer son pantin de son dos a devant lui, tout en déployant ses ailes, son pantin généra une bourrasque qui fit s'envoler la capuche de son utilisateur. Il me défiait, mon rythme cardiaque s’accélérait, d'un mouvement, je découvris mon visage laissant mes cheveux flottaient aux grès du vent. Il ne bougeait plus, il voulait que je sois le premier à attaquer, mais je n’étais pas aussi tempétueux, même si mes poings réclamaient un combat, je n’étais pas assez fou pour simplement foncer. Il me fallait analyser la situation, mon adversaire disposait d'un avantage certain, si je ne m'approchais pas de lui rapidement, il me harcèlerait à distances, jusqu’à me pousser dans mes derniers retranchements et m'obliger à capituler. Je ne le laisserais donc pas réduire la distance entre nous ; il me faut même la réduire. De plus, l'arsenal de son pantin m’était inconnu. Je n'avais pas beaucoup de chances le terrain était beaucoup trop découvert pour me servir du décor comme d'un atout, il me fallait donc trouver une alternative à cela, et j'en tenais une la nuit commençait a tomber et le terrain ne disposait pas d'un éclairage suffisant, ma vision était donc amoindrie, mais je pouvais supposer que la sienne aussi, grâces a cela, lui qui était précis perdrait de sa superbe, il ne pourrait pas être aussi précis que plutôt dans la journée. De plus, je m’étais entraîné moins longtemps et j'avais déjà pu récupérer, quant à lui, il venait tout juste de sortir de son entraînement son chakra devais en avoir pris un petit coup et la fatigue devait commencer à se faire sentir. Ce combat qui en apparence tournait en ma défaveur, pouvais enfin de compte être plus rude pour lui qu'il ne se l'imagine. Mon visage devint impassible mon regard froid, tous mes sens étaient en alerte. Je levai ma main vers lui paumes vers mon visage et je lui fis signe de venir se battre. 



Spoiler:
 


Le paysage d'un blanc immaculé
Les fumés s’échappant de cheminé
Les arbres sans feuillage
L'odeur de bon fromage

Les décoration illuminées 
 Les enfant joyeux plein de liberté
Les branche de gui doux 
Les gens s'embrassant dessous 

Mais que ce passe-t-il ?
Ces détails si peu subtil
Annonce la période magique de l'année
Ou tout le monde est charmé
avatar
風 | Suna no Genin
風 | Suna no Genin
Messages : 16
Date d'inscription : 31/10/2016

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 400
PE:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Pour quelqu'un qui mourrait d'impatience d'affronter le jeune marionnettiste, ne pas offrir le premier pas était tout de même surprenant. Peut-être voulait-il analyser le style de combat de Genjirô ? Pourtant celui-ci était clair. Le jeu auquel se prêtait Yasei était idiot contre un adversaire comme lui qui préfère en apprendre plus sur sa cible avant de passer à l'action. Et chercher à trouver les secrets de son pantin en jouant défensivement était peine perdue car il pouvait tout simplement combattre en dirigeant sa marionnette, sans user de ses mécanismes. C'était l'un des avantages de maîtriser cet art. On donnait peu d'informations tandis qu'on en amassait plusieurs de notre côté. Quoi qu'il en soit, il n'était visiblement pas prêt d'agir. Peut-être la peur ? Il est vrai que Genjirô aime bien montrer cette facette, bien qu'il n'effraye pas une majeure partie de la population de Suna comme Gaara. Enfin bref. Yasei ne veut pas s'élancer ? Tant pis, il allait lui offrir un avant-goût pour le forcer à bouger.

« On dirait notre candidat n'est pas prêt d'attaquer camarade.. Que dirais-tu de lui montrer notre spectacle ? Sans trop en faire bien entendu .. - Je savais que tu étais du même avis Tori. Ah, aussi. Évitons de le tuer. »

Le garçon leva alors haut les bras créant un mouvement chez Tori. Celui-ci ouvrit grand les ailes tout en levant sa tête donnant une impression de fierté chez son pantin. Le ciel lui se reflétait sur son bec qui était une lame parfaitement aiguisée. Genjirô gardait toujours son petit sourire. Ses yeux étaient grands ouverts et inspiraient une haine injustifiable. Lors de ses combats, celui-ci a tendance de comparer son vis-à-vis à son malheureux idole. Quitte même à oublier que la personne en face n'est pas celui-ci. Ce qui lui a valu des problèmes lors d'un ancien entraînement où il avait malheureusement blessé un autre élève.

« Que le spectacle commence.. ! »

Place à Tori ! Le moment de tirer les ficelles était venu. Le genin prit alors le soin de bouger délicatement ses doigts reliés au fil de Chakra pour contrôler son frère d'armes. Il dirigea celui-ci tout droit vers Yasei, mais très lentement. Puis peu à peu, il accéléra la cadence tout en faisant tournoyer sa marionnette sur elle-même après avoir refermé ses ailes. Seul le bec armé était bien distinguable. Puis les secondes s’enchaînant, Tori prit l'allure d'une véritable torpille. On pouvait limite le comparer à un Gatsûga du célèbre clan Inuzuka. Puis une fois que celle-ci s'approcha suffisamment de Yasei, elle arrêta soudainement de tournoyer. Néanmoins elle restait toujours mouvement. Sous le contrôle de Genjirô, le pantin prit la direction du flanc gauche de la cible pour finalement tendre une seule aile laissant voir son élégante partie tranchante pour porter un premier coup vers celui-ci.

Récap:
 



Dernière édition par Genjirô le Lun 28 Nov - 11:24, édité 1 fois
avatar
風 | Suna no Genin
風 | Suna no Genin
Messages : 74
Date d'inscription : 11/11/2016
Age : 19

Fiche Shinobi
Rang: D
Ryos: 6
PE:
0/50  (0/50)

Voir le profil de l'utilisateur


 

 


Comme je le pensais, il envoya son pantin se ruée vers moi en le faisant tourner telle une vrille, cela ne pouvais signifiait qu'une chose, il feinté aucun ninja digne de ce nom n'attaquerais de front comme ça sans tenter de feinter. J'avais deviné juste au derniers moment, son pantin il dévia son pantin et le fit viser mon flanc gauche en déployant son aile qui avait l'air assez tranchante pour me découper en deux. La vitesse de son pantin était beaucoup trop importante pour esquiver, il ne me restait plus qu'une alternative.



Dans un mouvement dénué de sens, avec comme seul but d’arrêter le pantin infernal qui me fondait dessus, je me décalai juste assez pour pas que la blessures que je m'allais a subir ne me sois pas fatal, mais pas trop quand même pour que la lame de son pantin s'enfonce assez profondément en moi, pour me permettre de stopper sa marionnette quelque seconde. J'avais réussis le pantin fut bloqué assez de temps pour me permettre de faire les signe de mon Suiton - Mizu Rappa no Jutsu ma cible était nul autre que sa marionnette, le jet d'eau qui sortit de ma bouche devrait endommager le pantin suffisamment pour que je puisse agir.




Alors que mon jet d'eau continuer d'affluer de ma bouche, la lame de son pantin se dégagea de ma chair et me permis de me retrouver a quelque centimètre au dessus du sol. Interrompis mon jet et je fit quelque autre signe pour utiliser ma technique Suiton - Mizuruki no Maï. Une épée faite d'eau condensé apparût dans ma main droite, alors que je touchais le sol, ma blessure me fit horriblement souffrir ce qui me fit chanceler. Mais il n’était pas encore temps d'abandonner, je me stabilisai et je fondis vers lui prêt cette fois ci a en découdre. 



Spoiler:
 

 



Le paysage d'un blanc immaculé
Les fumés s’échappant de cheminé
Les arbres sans feuillage
L'odeur de bon fromage

Les décoration illuminées 
 Les enfant joyeux plein de liberté
Les branche de gui doux 
Les gens s'embrassant dessous 

Mais que ce passe-t-il ?
Ces détails si peu subtil
Annonce la période magique de l'année
Ou tout le monde est charmé
avatar
風 | Suna no Genin
風 | Suna no Genin
Messages : 16
Date d'inscription : 31/10/2016

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 400
PE:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Le pantin filait à vive allure pour chercher sa proie. Plus il s'approchait de celle-ci, plus l'expression faciale de Genjirô changeait. Son sourire diabolique se désignait clairement, ses yeux étaient toujours aussi grand ouvert. C'était la preuve d'une seule et unique chose : la satisfaction. Le stratagème qu'avait orchestré le jeune marionnettiste avait été un succès. Sa première action qui était en réalité une feinte avait visiblement fonctionné, permettant donc à Tori d'atteindre son adversaire, Yasei. La réaction de celui-ci était néanmoins excellente. Il put, au dernier moment, éviter d'être blessé plus brutalement grâce à un mouvement qui reflétait parfaitement l'instinct de survie. S'il n'avait pas réagi, il se serait sûrement trouver en salle de soins. Et Genjirô aurait encore été blâmé par ses supérieurs. Bien heureusement pour Yasei, le garçon n'usait pas encore de poison qu'il aurait pu intégrer aux lames de son pantin. C'était son jour de chance.

« On dirait que quelqu'un va saigner aujourd'hui ! »

Quoi qu'il en soit, cette première offensive n'était pas assez convaincante pour faire plier Yasei. Genjirô espérait juste ne pas dévoiler tous les mécanismes de sa marionnette. C'est un garçon plein de secret. Chose qu'il voulait transmettre à son frère d'armes aussi. Montrer toutes ses forces lors d'un simple entraînement serait stupide. Le combat avait d'ailleurs attiré l'attention de quelques autres adolescents. D'autres personnages qui pourraient faire face à Genjirô lors d'un examen futur. Prendre le risque de dévoiler toutes ses cartes et offrir gratuitement à un futur adversaire un avant-goût solide de ses compétences ? Oublions cette idée. L'utilisateur du pantin bleu observait attentivement son adversaire, cherchant le moindre geste qui donnerait le signal d'une riposte. Genjirô était un fin stratège, capable de prendre en compte une action et de réagir très rapidement dans la seconde près.

Mais pour son adversaire, il allait être très bref. Pas question de lui laisser une quelconque opportunité. Car l'une des forces des artistes comme Genjirô était de pouvoir créer plusieurs enchaînements sans puiser dans leurs ressources principales. Yasei allait y goûter, après-tout, il avait fait l'erreur de réagir tardivement à l'attaque de son adversaire. Dans un combat réel, les erreurs ne  sont pas permises. La punition est immédiate et est bien trop souvent fatale. Ce que Genjirô réservait à son vis-à-vis devrait normalement lui permettre de remporter ce duel. Alors à la seconde ou son aile acérée toucha Yasei, délicatement avec ses doigts, il tourna la tête de son pantin vers celui-ci. Toujours avec de simples mouvements, le bec de Tori s'ouvrit.

 « .. Et le coup de grâce ! »

Un léger bruit se fit entendre, montrant l'utilisation d'un premier mécanisme. A la seconde près où se bruit retenta, le pantin lança une multitude de senbons tout droit sortis de sa bouche. C'était le cadeau. Un cadeau destiné à la jambe gauche de Yasei, membre le plus accessible. C'était surtout le membre que Genjirô considérait le moins fatal. Et dans cette même dynamique, il tira brusquement ses bras en arrière pour amener Tori à lui. Sur la traversée du retour, quelques senbons touchèrent le vide. Erreur de précision vite corrigée par le marionnettiste qui ajusta son viseur pour offrir le même châtiment de douleur à la jambe gauche de Yasei. Tori battait des ailes, tandis que son comparse observait attentivement le genin.

Récap:
 
avatar
風 | Suna no Genin
風 | Suna no Genin
Messages : 74
Date d'inscription : 11/11/2016
Age : 19

Fiche Shinobi
Rang: D
Ryos: 6
PE:
0/50  (0/50)

Voir le profil de l'utilisateur


 

 


Au moment ou l'aile de son pantin me transperçait, mon adversaire me montra un des fameux mécanisme cachée de son pantin. Il lui fit tourner la tête en direction de ma jambe gauche, le pantin ouvrit la bouche et dispersa une nuée de senbon vers ma jambe. J’étais plutôt surpris, mais mon adversaire venait de dévoiler deux de ses mécanisme, voire même 3 si l'on prenait en compte son bec pointu. Pour être sur de lui il l’était, mais il oubliait certaines des bases du ninja, et il se contentais de jouer ses cartes les unes après les autres, alors que je n'avais encore rien dévoilé, c’était un jeu risqué mais en avait t'il conscience.



Je devais donc encore subir une blessure, il le fallait pour qu'il se croit supérieur en tout point et qu'il me sous estime. Je laissais donc ses senbons filer vers ma jambes mais je ne pouvais me permettre de tous les encaisser, et c'est alors qu'il commis une erreur les senbons ne m'avaient pas encore atteints qu'il ramener son pantin vers lui tout en visant ma jambe droite mais il sa précision chuta pendant quelques secondes. Je pus donc faire un bon en arrière, mais quelques uns de ses senbon me touchèrent la jambe gauche, la blessure de ma jambe combinait a celle de mes hanches me fit chavirer un tantinet vers la gauche et me fit tituber, ma jambe droite était intact grâce à cela mais j'y avais rechapé de justesse. Il me fallait être plus prudent a l'avenir mais mon adversaire était désormais en confiance. Meme si ma jambe me faisait boiter elle tiendrait le choc encore un peu, quand à ma blessure de la hanches, il me faudrait des soins au plus vite, il était donc temps que j’abatte mes cartes.



Je restait un genoux a terre et j’amorçais déjà ma riposte. J'ouvrit ma gourde, et après quelque signe, je lançais un puissant jet d'eau à quelques mètres de mon adversaire, la technique me permit de crée 3 étendues d'eau devant lui, mais je continuer à la maintenir pour créer un nuage de fumée, une fois le nuage assez développé, j'interrompis le flux de chakra me permettant de cracher mon jet d'eau, je fis le signe du bélier et je me retrouvai dans l'une des 3 flaques pour me permettre de me repose une peu, et de lui tendre une embuscade.   



Spoiler:
 



 



Le paysage d'un blanc immaculé
Les fumés s’échappant de cheminé
Les arbres sans feuillage
L'odeur de bon fromage

Les décoration illuminées 
 Les enfant joyeux plein de liberté
Les branche de gui doux 
Les gens s'embrassant dessous 

Mais que ce passe-t-il ?
Ces détails si peu subtil
Annonce la période magique de l'année
Ou tout le monde est charmé
avatar
風 | Suna no Genin
風 | Suna no Genin
Messages : 16
Date d'inscription : 31/10/2016

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 400
PE:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Touché. En plein dans le mille! L’enchaînement du marionnettiste et de son pantin s'était parfaitement exécuté. Mais ce n'était pas suffisant pour que Yasei se retire de ce petit combat. Peut-être qu'il appréciait la douleur, le sang qui coulait le long de son corps. Bizarre tout de même. Ou bien, il avait quelque chose à prouver. Mais quoi? Genjirô allait probablement le savoir à la fin de ce combat. Il aurait pu mettre un terme à celui-ci en justifiant que les blessures de son adversaire étaient trop conséquentes pour continuer...Impossible. Il serait passé pour une mauviette, un perdant. Après-tout, les deux adolescents s'étaient engagé dans ce combat. La devise : il n'en restera qu'un. Un seul gagnant. Et le petit frère de Masaari comptait bien récupérer cette place.

Son rival n'était pas prêt de poser le genou au sol. Bien au contraire, il voulait aussi la peau de Genjiro. Après avoir reçu les nombreux senbons sur ses jambes, il passa de nouveau à l'offensif. Usant d'une technique propre à son élément : le suiton. Un jet d'eau qui s'étalait sur plusieurs mètres face à Genjiro. En voyant l'arrivée du jet, Genjiro fit plusieurs bonds en arrière. Tout en tirant avec lui son pantin relié à ses fils pour ne pas creuser un grand écart entre les deux et interrompre la technique de base. Mais apparemment la technique de Yasei ne lui était pas véritablement destinée. Un léger nuage de fumée s'était créé à cause de la concentration importante d'eau. Mais dans quel but?

« Il vient de générer une quantité d'eau tout à fait honorable.. Il veut certainement prendre l'avantage en créant un terrain dans lequel il pourra être plus performant. En plus de pouvoir lancer d'autres techniques pour m'atteindre grâce à celle-ci. En tout cas, je ne le vois plus. Je dois rester sur mes gardes, autrement je risque d'être vulnérable à une attaque surprise qui pourrait plier ce combat. 
Bien. Si je ne le vois pas à cause de ce ridicule nuage, ça doit être la même chose pour lui. Il sera tout aussi surpris, hein Tori ? »


La position de Yasei était désormais inconnue de Genjiro à cause de la fumée. Il pouvait préparer tout et n'importe quoi. Mais le jeune stratège décida de se servir de ce désavantage comme un avantage. Du moins, c'était par rapport à sa vision des choses. Peut-être que Yasei pouvait le distinguer à travers le nuage, peut-être qu'il ne le pouvait pas. Celui-ci s'était finalement dissimulé laissant place à seulement trois flaques d'eau. Le sang de Yasei était d'ailleurs présent sur celles-ci.

« Il a perdu du sang. Mais il n'est pas là. Il a donc dû profiter de ce nuage pour prendre une autre position. Ce qui veut dire que je n'ai exactement aucune idée de la provenance de sa prochaine attaque... Quel lâche. Je dois préparer un plan d'action qui me permettrait d'anticiper sa prochaine attaque.
Il n'attaquerait certainement pas de l'avant, Tori est juste devant-moi. Il sera donc une cible facile s'il décide de jouer comme ça. Il pourrait donc m'attaquer par-derrière vu que c'est le point le plus vulnérable. S'il arrive par les côtés, je le verrais venir sans aucun souci. Tori, on va devoir se séparer. »


Peu importe où se trouvait Yasei, il put entendre l'immense cri de son adversaire. C'était d'ailleurs la
première fois qu'il avait l'honneur d'entendre la voix du marionnettiste.

« Tu t'es dégonflé hein..! Aurais-tu peur? ..Montre toi!! »

Genjirô décida de s'accroupir, en regardant attentivement devant lui. Puis en utilisant les fils pour contrôler son pantin, il posa Tori au sol, dans son dos, déployant ses ailes. Comme un oiseau sur son nid. Ne le faisant pas léviter, il atteignait plus ou moins la même taille que sa marionnette, celle-ci était un peu plus grande que lui. C'était triste pour Genjirô, mais il utilisait Tori comme un bouclier humain. Il n'avait pas le choix. Désormais, seulement le silence régnait. Il attendait de découvrir un signe ou un son pouvant révéler la position de son adversaire.


Récap:
 
avatar
風 | Suna no Genin
風 | Suna no Genin
Messages : 74
Date d'inscription : 11/11/2016
Age : 19

Fiche Shinobi
Rang: D
Ryos: 6
PE:
0/50  (0/50)

Voir le profil de l'utilisateur


 
Attribution des rôles

 

♬ Pour l'ambiance :) ♪ ♫


   

   



          La première partie de mon plan avait fonctionné à merveille, il était sur la défensif, et ne savait pas ou et quand j'allais attaquer, je pouvais donc prendre mon temps et élaborer une stratégie qui me permettrait de gagner. Les idées commencées à germer dans mon esprit, je n'avais pas 36 solutions je devais jouer à pile ou face avec lui, est que ma chance m'accompagnerait jusque la, est que mon destin est de perdre ce combat, seul l'avenir me le dira. Je me devais de le vaincre, sinon à quoi bon avoir passé ces deux dernières années à m’entraîner aussi durement sans relâche du matin au soir, à quoi bon avoir persévéré si je ne suis pas capable d'affronter mes faiblesse. Je ne pouvais plus reculer, je suis celui qui ai voulu ce combat, je me doit de me montrer digne de mon adversaire.


          Après cette petite pause qui me permit de souffler un peu et de faire le tri dans mes idée j’étais fin prêt à l'affronter en face à face, je me devais de répondre à sa provocation, je sortais de l'eau tel un requin chassant sa proie, à cet instant même je fis mes quelques signe pour crée mon épée d'eau et je fondis sur lui comme si je n'avais plus rien à perdre, ma jambe me faisait souffrir mais je ne pouvais pas m’arrêter de courir, je ne devais pas m’arrenter de courir mon flanc gauche quand à laissait s’échapper un liquide rouge coulant a flot, à ce rythme la je mourait avant d'avoir atteint ma cible, mais tant pis qu'il en soit ainsi je ne lâcherais rien si je meurt, je mourrais en donnant tout ce que j'ai.


          Je courais toujours en sa direction, encore 5 ou 6 mètres à parcourir et je pourrais lui asséner un coup, il était désormais assez proche pour que je lui parle, d'une voix forte et puissante je dit :
 
     "Je suis Yasei, souviens toi de ce nom, car je vais te vaincrais, en aucun cas je fuirais devant une personne se cachant derrière un pantin, en aucun cas je ne reculerais même si je suis acculé, en aucun cas je te laisserais avoir une victoire facile, et sache que si tu gagne ta victoire risque d’être amer. Je suis Ekitai Yasei, le raz de marais, et je te vaincrais."


Il me restait seulement 3 mètres à parcourir, il etait à porté de bras, j'avais parcouru la distance qui nous séparais en 4 pas seulement, je me devais de mettre un terme au combat, je devais gagner, pour Ifta, pour Suna. 



Recap:
 
 



Le paysage d'un blanc immaculé
Les fumés s’échappant de cheminé
Les arbres sans feuillage
L'odeur de bon fromage

Les décoration illuminées 
 Les enfant joyeux plein de liberté
Les branche de gui doux 
Les gens s'embrassant dessous 

Mais que ce passe-t-il ?
Ces détails si peu subtil
Annonce la période magique de l'année
Ou tout le monde est charmé
avatar
風 | Suna no Genin
風 | Suna no Genin
Messages : 16
Date d'inscription : 31/10/2016

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 400
PE:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Le calme absolu. Depuis que Yasei s'était soigneusement dissimulé dans un quelconque endroit, plus rien ne se faisait entendre au sein de ce terrain d'entraînement. D'un côté, l'un devait éviter de faire du bruit pour ne pas offrir sa position à son adversaire. De l'autre, l'un devait pouvoir entendre le moindre son pouvant révéler l'emplacement de son adversaire et contre-attaquer directement. Un précieux moment pour ses deux combattants. Car à tout moment, celui-ci déterminait qui pouvait prendre l'avantage en sanctionnant une erreur de son adversaire.

Le marionnettiste était au summum de sa concentration. Il essayait d'avoir l’œil sur chaque recoin, trouver un petit signe qui lui donnerait un indice sur la position de son jeune rival. Il profitait aussi du silence qui régnait pour avoir un autre moyen de découvrir l'emplacement de Yasei. Mine de rien, Genjirô était un peu sous-pression. Il savait qu'il pouvait se trouver dans une situation délicate s'il se faisait surprendre. Toujours aucun signe de Yasei. Il devait certainement reprendre son souffle aux vues des nombreuses blessures qu'il avait à cause de ce duel.

Son ouïe aura finalement eu raison de lui. Les flaques d'eaux précédemment créées par ses soins avaient révélé sa position. Genjirô savait donc où regarder vu que celles-ci se dressaient devant lui. Et heureusement pour lui, il ne passait pas simplement sur ses flaques. Mais il en venait. La tâche était amplement plus facile et il distinguait aisément la silhouette du second genin. Il n'avait pas l'air d'avoir établi une stratégie pour approcher Genjirô. Il fusait simplement, épée aqueuse en main prête à l’assaillir. Ça semblait inconscient, peut-être qu'il prévoyait un plan B.

Ce qui avait surtout marqué Genjirô, c'était sa détermination inébranlable. Il courait malgré ses blessures et avait déjà perdu pas mal de sang. Mais pas question d'abandonner. Il se donnait à fond. C'était passionnant. Mais surtout risqué. Pour un simple entraînement, il trouvait qu'il prenait beaucoup de risque. Pour la première fois depuis plusieurs années, il ressentait enfin des émotions pour une personne autre que ses parents ou son grand-frère Masaari. Il pensait même à interrompre le combat, inquiet pour son adversaire qui deviendrait sûrement un ami dans le futur. Pendant quelques secondes il hésitait. Pour qui allait-il passer ? Un lâche ? Il comptait laisser le choix à Yasei.

Alors qu'il le voyait s'approcher de lui, dans un mouvement de vitesse il prit en main un kunai accroché d'un parchemin explosif. Dans ce même geste, il lança celui-ci sur la trajectoire adverse. Non pas pour atteindre Yasei, mais comme pour l'empêcher de passer. L'arme était plantée devant Yasei.

« Tu devrais peut-être songer à arrêter. Tu as accumulé trop de blessure. Je t'offre cette chance, le reste ne dépend que de toi.. »

Étonnant venant de lui. Il semblait être marqué. Quoi qu'il en soit, il était prêt à faire exploser ce parchemin. Tout en sachant que Yasei se dressait devant lui, il reprit tout simplement le contrôle de son comparse, Tori.


Récap:
 

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» On en aura jamais fini avec les emmerdes! [feat. Perséphone] ~ 18+
» Course-poursuite avec un navet ~ Feat Astoria
» Il faut toujours être en bon termes avec le voisinage ! [feat. Joshua M. Eddison]
» La Mécanicienne et le Marionnettiste (Feat. Fujimi Aki)
» Quand Héros rime avec Zéro (feat Caracole)

Sauter vers: