Utilisation détournée et étrange sensei [solo][entrainement]
Partagez | 
avatar
火 | Konoha no Genin
火 | Konoha no Genin
Messages : 167
Date d'inscription : 19/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 769
PE:
285/100  (285/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Utilisation détournée et étrange sensei

L'ANBU féminin connue sous la désignation de "Mante" apparut brutalement (comme il se devait pour un ninja) devant la porte de la demeure de Hideaki Aburame.
Hélas, les sens développés de la ninja d'élite lui apprirent déjà que sa quête serait vaine : il n'y avait personne à la maison.
La seule source de chakra se trouva à l'extérieur, non loin. Mais elle ne correspondait pas à la signature de chakra du scientifique Aburame.
Soupirant, l'ANBU se glissa tout de même à l'intérieur du cabinet du père d'Hako, déposant une fiole ainsi qu'un petit mot accompagné de son sceau.
La mission n'était après tout pas urgente et ne nécessitait pas une remise en main propre.
Il s'agissait juste de sollicité l'expertise d'Hideaki sur un extrait venimeux d'un insecte inconnu découvert en terre étrangère et de voir si son usage pourrait convenir à l'ANBU et si cela valait le coût de dépêcher des experts Aburame pour récolter des spécimens et les élever.

Sa lettrine explicative rédigée, Mante s'autorisa un instant de réflexion et de curiosité. Elle n'avait rien de prévu pour cette fin de journée à part un bref débriefing en soirée et avait compté sur la présence d'Hideaki pour meubler son temps à discuter poisons et venins.
Mais tant qu'à faire, autant aller voir quel était la source de chakra brouillonne qu'elle avait détectée dans la forêt d'à coté.
Ainsi fut-il décidé, et la kunoichi d'élite masquée s'ébranla aussitôt la décision prise à une vitesse inhumaine tout en restant parfaitement silencieuse.

Comme prévu.
Vu qu'elle était sur le domaine Aburame, qu'elle sentait un autre essaim et que la source de chakra n'était pas aussi importante et raffinée que celle d'un ninja d'élite, les probabilités étaient assez élevées pour qu'il s'agisse de l'expérience.
La fille d'Hideaki et de son épouse ex-Inuzuka.
Cachée dans un arbre, l'ANBU l'observa en silence, masquant son propre chakra et ses phéromones Aburame.
Honnêtement, elle n'approuvait pas ce mariage hybride et son étrange fruit. Les secrets devaient être gardés, cloisonnés. Les méthodes d'entrainement et techniques ayant fait leurs preuves devaient être appliquées et cultivées soigneusement et à l'abris des regards et de la convoitise. C'était la raison d'être des clans. Certes, des mariages avec des civils s'avéraient parfois nécessaires pour éviter le consanguinité. Les Aburame connaissaient parfaitement ce risque.
Mais mélanger des génomes et des traditions issus de clans différents... Cela ne pouvait qu'apporter des ennuis.

D'autant plus que Mante avait entendue pire que pendre sur ce rejeton hybride. Capricieuse (elle avait apparemment exigée de devenir une kunoichi au lieu de se contenter d'être une reproductrice), violente, colérique, impulsive... Des traits de caractère bien loin de ceux nécessaires à leur carrière et fort éloignés des standards du clan.
Sa tenue verte-pomme, bardée de froufrou et de nœuds peu pratiques était en elle même une insulte et une provocation envers le clan qui la nourrissait. Et l'absence de lunettes laissé son visage poupin parfaitement lisible. On pouvait si aisément deviner où se focalisait son attention !

Pourtant, à  espionner (rien ne valait l'observation sur le terrain) la gamine qui s'entrainait avec acharnement, l'ANBU devait reconnaitre (à contrecœur) qu'elle s'avérait plutôt... Pas douée, mais au moins elle ne ménageait pas ses efforts. Son taijutsu était plus que décent pour quelqu'un d'aussi jeune et d'aussi... petit.
A la voir simuler des escarmouches contre ses clones d'insecte la kunoichi d'élite devait aussi lui reconnaître un vague sens tactique, bien que visiblement basé sur essentiellement sur l'improvisation. Mais tout le monde n'était pas un stratège froid calculant le moindre paramètre. Savoir lire le flot d'une bataille était aussi un talent.

Chose étrange, on dirait que cette... Hako, si elle se rappelait bien... avait réussit à infuser un brin de sa personnalité dans ses clones d'insectes. Une perte de temps et de chakra, qui pouvait en plus gêner l'exécution parfaite et bien huilée d'un plan, selon l'ANBU.
Mais l'estimé fils de Hokage-sama faisait lui aussi la même chose avec ses Kage Bushin.
Intriguant.
Mante resta donc un moment dissimulée dans l'ombre pour observer minutieusement la gamine. Cette dernière semblait infatigable, et enchainait les entrainements, la musculation, les combats fictifs et la lecture de parchemins sans coup férir. Une telle détermination plut (avec réticence) à l'ANBU. Etait-ce ça la fougue de la jeunesse dont parlait sans cesse Gai-san ?
En tout cas, Konoha avait besoin de ninja qui ne négligeait pas leur entrainement sous prétexte de cette période de paix.

Prenant une décision, elle revêtit un henge pour masquer sa tenue d'ANBU, reprenant en fait banalement son apparence normale d'Aburame.
Mante était à présent une femme d'âge mûr (plus que mûr, même, en attestaient ses cheveux grisonnant), vêtue d'une sempiternel blouse terne et informe, sans distinction particulière et  typique du clan et portant bien sûr les traditionnelles lunettes noire et rondes. Son seul trait distinctif venait de sa longue écharpe terre de sienne qui s'enroulait autour de son cou et masquait le bas de son visage.
Une gourde de terre cuite , portant le symbole du clan et renfermant habituellement un essaim supplémentaire (mais actuellement vide) était suspendue à son dos par une lanière de cuir.
Elle annula la dissimulation de son charka et de sa colonie de kikaichuu, avant de shunshin juste derrière Hako.

Qui sursauta, au grand déplaisir de la vieille ANBU. Allons, elle avait eut au moins un dixième de seconde entre  la fin de ce que l'on surnommait "le mode assassin" et le shunshin !
Décidément, les sens des genin n'étaient plus ce qu'ils étaient... Et une kunoichi devaient toujours être sur ses gardes et ne pas sursauter à la moindre occasion. Pourquoi croyez-vous que les jônin-sensei abusaient de cette technique de déplacement devant leur équipe ?

"Je cherche ton père." affirma sans tact l'ANBU à la jeune kunoichi à froufrou.
"Ah ! Bonjour ! Il n'est pas là... L'hôpital de Konoha a requit sa présence, il ne rentrera sans doute pas avant la fin de la journée." répondit Hako, essayant de reprendre contenance devant l'apparition.
Mante sourit (juste un peu) sous son écharpe. La petite adolescente avait quand même ordonnée en silence à son essaim de vérifier ses phéromones, histoire de savoir si elle était bien une Aburame et non un clone ou un espion infiltré. Mais elle lui avait quand même fournit trop d'informations à son introduction. A moins qu'elle soit fausses, bien sûr, ce qui serait alors bien malin de la part de la gamine... Il faudrait qu'elle vérifie. Mais elle n'était pas là pour ça.
"J'ai observé ton entrainement. Il y a des lacunes." laissa tomber la kunoichi d'élite.

Hako se renfrogna. Que lui voulait cette vieille peau, qui commençait déjà à la critiquer ? Les adultes Aburame le faisait souvent, lui reprochant sans cesse son comportement "indigne du clan". Elle leur montrerait ! Pas besoin d'être un muet apathique pour faire la gloire des Aburame et de Konoha !
Néanmoins vexée par la remarque venue de nulle part, Hako se redressa, presque au garde à vous et singea de remonter des lunettes inexistante sur son nez.
"Précisez." répliqua-t-elle d'un ton parfaitement neutre, fort Aburame et donc parfaitement parodique dans sa bouche.

L'inconnue n'en fut pas pour le moins du monde décontenancée (impossible de savoir si elle riait ou souriait avec cette écharpe et ces lunettes noires !) et s'expliqua doctement.
"Tu te reposes essentiellement sur le combat au corps à corps et à courte portée. L'usage de ton essaim s'appui fondamentalement sur des clones, essentiellement en diversion, et du Bōsui no Jin. Ces méthodes de combat consomment en outre beaucoup de chakra et de kikaichuu."
"Mais c'est efficace ! Et si l'adversaire vient au contact, il goûtera à mon puissant taijutsu !"
"Correct. Mais s'il ne vient pas au contact et au contraire engage un combat à longue distance ?"
"Humm... Et bien j'enverrais vers lui mon essaim pendant que je l'arroserais de kunai et de shuriken !"

"Tactique primaire, mais passablement valable. Cependant, tu ne maitrise point assez bien ton essaim. Sans une femelle kikaichuu pour le guider, arriveras-tu à traquer à coup sur un ennemi ? Et même avec, le déplacement de tes cohortes est lent. L'idée de couvrir leur approche par un barrage peut fonctionner contre des adversaires inattentifs, mais pas contre des ninja plus roués."
"Pfff. ça reste à voir. Comment-vous vous y prendriez, vous ?"
"A la manière d'un ninja. Par la traitrise, le piège, la duperie."
"Eh ! J'utilise déjà ces trucs ! Mes farc...hum... mes tactiques sont légendaires !" se rengorgea la kunoichi vert-pomme.
"Alors tu n'as pas besoin d'une technique Aburame à moyenne/longue distance reposant sur la tromperie ?"
"Une technique ?!?" s'enflamma Hako, les étoiles pleins les yeux. "Enseignez-moi !"

Trop facile. Cette gamine était si simple à manipuler... Mais son enthousiasme avait quelque-chose de contagieux. Un peu comme celui de Namikaze-kun.
Mante décida donc de s'en tenir à son plan (enfin, décision) initiale et de lui enseigner une technique. Juste pour voir si l'expérience hybride en était capable ou si elle se contentait juste de brasser de l'air et de s'épuiser à s'entrainer.
Serait-elle digne d'une technique du clan Aburame ?

"Bien." accepta la kunoichi d'élite d'un ton ne laissant transparaître aucune émotion. "Premièrement :  démonstration. Observe attentivement."
L'ANBU Aburame écarta les bras, présentant ses mains bien visible pour que la jeune fille vêtue de froufrou puisse étudier à loisir le jutsu.
Obéissant à l'ordre muet de leur maitresse, les kikaichuu de la kunoichi d'élite serpentèrent promptement le long de ses bras, gagnant sa paume où ils s'agglomèrent en un instant, d'abord bref tourbillon noirâtre, puis... deux shurikens sombres, semblant tout à fait normaux aux yeux de la gamine qui battit des mains de joie devant l'exploit.
Sans répondre, Mante les propulsa vers un arbre d'un mouvement sec du poignet.
Au lieu de se ficher bruyamment dans l'écorce, ils explosèrent en une tâche noirâtre et vrombissante qui s'y colla : un essaim de kikaichuu, avide de chakra.

"Voici. Cette technique, le Mushi Shuriken, permet d'envoyer une faible masse de kikaichuu sur une cible à moyenne portée. L'usage d'une femelle permet également d'en améliorer grandement la précision."
Hako eut un rire sadique de plaisir anticipé.
"Et comme ils ressemblent à des shurikens normaux, l'ennemi ne se méfiera pas. S'il essaye de les parer ou des les esquiver, il se retrouvera couvert d'insectes dévoreurs de chakra !"
"Correct. Voici un rouleau explicitant les différentes étapes pour réaliser cette technique."
"Génial ! Merci, merci, merci !"
"Il me reste quelques heures de libre. Je superviserais donc le début de cette transmission de savoir. La première étape est de..."
"Mushi shuriken !!" s'écria Hako, formant deux... disques mou de kikaichuu dans ses mains avant de les jeter...à quelques pas d'elle.

Mante nota de payer un verre à Iruka-san ainsi qu'à tous les jônin-sensei.
L'envie de frapper la gamine montait en elle.
"Comme je le disais, la première étape est de lire le parchemin. Ensuite, c'est de d'abord se concentrer sur la forme."
Obéissant (quoique visiblement un peu à contrecœur), Hako se plongea dans l'étude du rouleau, sous la supervision rigide de l'ANBU.

Au bout de plusieur heure, les progrès avaient été... lent.
Hako était une jeune fille particulièrement agitée et même si elle était particulièrement têtue, cette technique nécessitait finesse et précision, pas ses plus grands points forts.
"Calmes-toi. N'essaye pas de former les shurikens aussi vite au début. Concentre-toi d'abord sur l'agglomération des kikaichuu. Ils doivent s'agglutiner de manière beaucoup plus dense que d'habitude et cela ne leur est pas naturel."
Hako se pencha sur les dessin du rouleau, ainsi que sur les instructions pour produire les bonnes phéromones d'ordre, et pour bien modeler son chakra en accord avec la forme attendue.

"Bien. Plus dense encore. Augmente la concentration en géranylgéranyl-pyrophosphate. N'essaye pas de donner une forme précise à l'essaim pour l'instant. Contentes-toi de l'agréger."
"C'est difficile..."
"Evidement. Aimerais-tu être collée de force à une personne ?"
Songeant à Yume, Hako faillit répondre que ça dépendrait d'avec qui... Mais cette légère baisse de concentration suffit à déstabiliser l'essaim et le shuriken en formation. Les kikaichuu s'écoulèrent de ses mains.
La kunoichi d'élite se contenta de lui vriller sur le crâne son regard masqué derrière ses lunettes noires.

Elle aussi, elle la jugeait. Elle la regardait comme une moins que rien, incapable de se calmer cinq minutes pour acquérir le savoir du clan, indigne d'être une vraie Aburame...
Et bien elle allait lui montrer.
Sans un mot, remplit à nouveau de détermination, Hako chassa sa petite amie de ses pensées et se reconcentra pour reprendre l'entrainement.
Cette fois-ci, elle obéit méthodiquement, formant d'abord une boule de kikaichuu, de plus en plus dense.
La kunoichi vert-pomme exaltée devait se faire violence pour ne pas déjà essayer de lui donner une forme de shuriken.
Mais elle devait procéder par étape, lentement.

Derrière son écharpe, Mante se laissa aller à un petit sourire devant la détermination zélée de la petite kunoichi. Il y avait peut être finalement quelque-chose à tirer de cette expérience.
"Bien. Tu commences à saisir le problème de la densité. Il existe quelques éléments pour solidifier encore plus l'essaim. Sécrétions de ciment, de cire, de fil de soie à partir de kikaichuu spécialisés."
"Oh ! Et vous ne pouviez pas le dire avant ? Vous pouvez me transférer les souches ?"
"Non. Cette technique se base sur une communion parfaite avec ton essaim. Ces méthodes d'aide à la densification sont généralement personnelles. Et puis j'ai toujours considéré qu'il valait mieux éviter de se servir de raccourcis de prime abord. Je te transférerais mes souches qu' une fois que tu auras maitriser au moins une solution par toi même."
"Je vois... à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ! Je vais trouver ma propre méthode !"
"... J'allais plutôt dire qu'effectuer soi-même le cheminement logique amenait à une meilleure compréhension de la technique et à son appropriation."


Hako continua jusqu'à la nuit tombé à essayer de former des boules de plus en plus dense et solide de kikaichuu, entrecoupant l'entrainement de pauses de méditation et de recherches pour élever en elle des insectes capables de sécréter diverse colles et substances pouvant aider. Ce n'était pas facile, mais la jeune Aburame était particulièrement têtue et imaginative.
A la fin de la journée, l'ANBU déguisée (ou plutôt sous son apparence normale) s'estima assez satisfaite des progrès de la gamine vert-pomme pour lui transmettre, comme convenue, quelques souches de kikaichuu spécialisés.

Hako pu ainsi comparer avec les propres solutions qu'avait trouvé son essaim. La petite adolescente était à la fois épuisée et ravie. Non seulement elle apprenait une nouvelle technique de son clan, mais en plus elle le faisait en partie par elle-même.
Elle se fit le serment de ne jamais céder à la facilité et de toujours expérimenter d'abord par elle-même, de chercher ses propres solutions et ses propres voies.
Mante ne savait pas ce qu'elle venait de lâcher sur Konoha, avec son entrainement spartiate mettant l'accent sur le développement personnel...




avatar
火 | Konoha no Genin
火 | Konoha no Genin
Messages : 167
Date d'inscription : 19/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 769
PE:
285/100  (285/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Utilisation détournée et étrange sensei


Il fallut presque que Mante oblige Hako à rentrer chez elle et l'insupportable lutin vert réussit à lui arracher la promesse de revenir demain s'entrainer avec elle.
C'était impossible, l'ANBU ayant des missions de prévues. Elle accepta néanmoins de revenir d'ici trois jours pour vérifier les progrès de son "élève".
Malgré son flegme Aburame, la kunoichi d'élite se demandait si, ou plutôt quand la petite genin arriverait à maitriser le Mushi Shuriken.
Avec sa détermination de tête de mule et si elle arrivait à se concentrer... Une semaine au mieux.
Souriant vaguement sous son écharpe, Mante autorisa Hako à conserver son parchemin.

Voilà donc ce que ressentait les jônin-sensei. Cette fascination de voir grandir un autre ninja, cet enthousiasme de transmettre son savoir. Cette frustration de voir les jeunes buter sur les mêmes obstacles et la fierté qu'on ressentait quand ils les dépassaient grâce à vos conseils. Conseils et non instructions trop précises. Penser par soi-même était important.
Voilà pourquoi elle n'aurait pas dû tant se fier aux rumeurs sur l'expérience hybride. Il était possible, qu'avec un peu d'encadrement et un entrainement rigoureux que peut être, peut être cette Hako deviennent une véritable kunoichi et un élément digne du clan Aburame.
Si elle pouvait seulement se calmer et se taire cinq minutes...

Comme prévu, plusieurs jours passèrent avant que l'ANBU ne revienne trouver sa jeune élève.
Elle la trouva au même endroit, encore occupée à s'entrainer seule (apparemment son sensei attitré était sur une mission importante qui n'autorisait pas la présence de genin). De toute manière, seul un Aburame pouvait lui enseigner les techniques de son clan.
Mante apparut à nouveau par surprise derrière elle, sous son apparence naturelle d'Aburame. Pour son grand plaisir, la fillette ne sursauta pas. Bon, c'était aussi facile : elle avait annoncée le jour où elle lui rendrait visite, aussi il n'y avait pas de surprise.
Mais c'était déjà un progrès.

Hako se dressa de toute sa (faible) hauteur, l'air goguenard. Cela fit presque (c'était une Aburame après tout) soupirer ou lever un sourcil la vieille ANBU.
Qu'avait donc encore inventée l'adolescente et pourquoi ce regard plein de fierté ? Mante n'écouta qu'à peine les salutations enthousiastes de la petite et n'y répondit qu'en mode automatique.
Bien évidement, la kunoichi vert-pomme voulu lui montrer ses progrès. C'était pour ça que l'ANBU était là, aussi pourquoi la fille d'Hideaki s'emballait-elle autant ?
Elle semblait en permanence branchée sur cent milles volts. Comment arrivait-elle à se concentrer ne serait-ce que cinq minutes pour étudier ? La volonté et l'acharnement ne faisait pas tout...

Pourtant, Hako réussit à la surprendre.
"Mushi shuriken !" s'exclama la gamine à froufrou. Deux armes noirâtres au design parfait se formèrent aussitôt entre ses petites mains.
Surprenant. Elle avait pigé le coup aussi vite ? Et elle avait même réussit à appliquer le pseudo-henge de la technique pour parfaire l'imitation de vrais shuriken.
Avait-elle été aidée ?
En tout cas, la petite Aburame et son grand sourire attendaient visiblement des compliments ou un air ébahis.
Il n'en fut rien.
Mante avait déjà croisée des génies ou simplement des ninja doués, fussent-ils de simple Genin, capables de saisir d'un coup un jutsu ou de réussir par une combinaison de talent et d'efforts. Il n'y avait pas de quoi s'extasier, juste noter l'information.

Mante s'enquit donc de l'aide éventuelle qu'aurait pu recevoir la petite adolescente. Rien qu'à voir son grand sourire gouailleur, l'ANBU eut sa réponse.
Hako lui confirma : elle avait réussit toute seule, à force de détermination obstinée.
La kunoichi d'élite s'approcha, examinant alors sa petite condisciple vert-pomme. Oui, beaucoup de cernes. Elle inspira et ouvrit ses sens et ceux de son essaim. Pas mal de sueur. Trop d'acide lactique, donc des muscles meurtris. Des phéromones d'épuisement et de faiblesse. Le niveau de chakra de la petite Aburame était également bas, peinant à remonter à une valeur correcte.
"S'épuiser à la tâche parait peut être noble mais ce n'est pas la chose à faire. Tu es dans un état pitoyable et ce rien que pour apprendre vite une technique dans le but de m'impressionner et/ou de satisfaire ton ego." laissa tomber sèchement la vieille ANBU. "Ce n'est pas la chose à faire. Et si tu avais été réquisitionnée pour une mission d'importance ? Ton équipe pourrait-elle encore compter sur toi alors que tu as quasiment épuisée ton chakra pour apprendre un nouveau tour ?"

Hako se renfrogna, visiblement vexée (cette gamine n'avait décidément aucun talent pour masquer ses émotions), avant de prendre un air vaguement contrit.
Au moins, elle réalisait l'importance de se maintenir toujours en état opérationnel. Elles étaient des kunoichi. L'entrainement et la soif de connaissance, aussi passionnant soient-ils, ne devaient pas passer avant le village ou la santé.
Ce point étant maintenant souligné et après que Mante eut forcée Hako à se reposer un peu, l'ANBU examina plus posément la technique exécutée par l'adolescente obstinée, corrigeant ça et là une posture, un flux de chakra ou de kikaichuu qui consommait trop ou n'était pas optimum.
Ceci fait, elle s'écarta et demanda à Hako d'utiliser sa nouvelle technique contre elle, simulant une situation de combat (sans utiliser sa vitesse ou ses ruses habituelles).

Et à peine la première volée de faux shuriken quittèrent les mains de la petite Aburame... Qu'ils explosèrent en un nuage d'insectes sombres.
Mante dû se retourner pour ne pas laisser deviner un rire étouffé par son écharpe.
"Bon, tu as visiblement bien compris la première partie de la technique et réussit à générer des shuriken de kikaichuu crédibles... Mais ils doivent le rester tout au long de la trajectoire."
"Ok, ok, c'est ma faute !" pesta la gamine à froufrou. "J'ai mal dosé la phéromone d'ordre et l'air l'a dissipé plus vite que je ne pensais. Maintenant ça va marcher... Mushi Shuriken !"
La petite effrontée invoqua à nouveau deux armes noirâtres. Bien, sa gestion du chakra s'améliorait et les armes étaient encore tout aussi crédibles.
Hako les envoya à nouveau vers la vieille Aburame... Et la rata complètement, alors qu'elle se tenait parfaitement immobile.

"Quoi !?! Mais !"
"Résultats imprévus, hein ? Pas pour moi."
"Pourtant d'habitude je ne rate pas mes coups ainsi ! Je ne suis pas Tenten, mais je m'en sors plutôt bien en shuriken et kunai, d'habitude !" se récria la kunoichi vert-pomme.
"Je t'ai dis que je m'y attendais. Pourquoi ? Parce que tu n'as pas pris en compte que tu n'utilisais pas de véritables shuriken. Malgré leur densité forcée, il ne s'agit que de kikaichuu agglomérés. Le poids des armes est différent. Ajuste en conséquence."

Sous la férule rigide et sans concession de la vieille ANBU Aburame, Hako passa la journée à récupérer une visée et une porté correcte.
Cela ne fut pas sans mal, Mante l'obligeant à s'arrêter souvent pour ménager sa consommation de chakra et d'insectes, alors qu'Hako bouillait de ne pas réussir à maitriser sa nouvelle technique.
Cependant, après moult essais et erreurs, Hako fini par y arriver.
"Droite. Shuriken normal. Gauche, Mushi Shuriken. Encore. Inverse. Double Mushi-shuriken, puis volée de shuriken normaux, visant les points vitaux." ordonnait doctement l'ANBU, esquivant ou parant de justesse les projectiles ou repoussant les kikaichuu avec son propre essaim.
Le soleil fini par disparaitre et l'entrainement devint impossible.
Mante était satisfaite de son élève, jugeant le niveau de maitrise "tolérable" (cela suffit à faire sourire et sauter de joie Hako... Mais d'où tirait-elle pareille énergie ?).

"Bien."
"Dommage qu'on doive s'arrêter, j'ai vraiment pigé le truc, je crois et j'ai encore du jus pour quelques round !"
"Ta maitrise s'améliore, même s'il reste des progrès à faire. Et je suis consciente de ton état de fatigue actuel et en effet, nous allons poursuivre."
"Dans le noir ? Mais comment je vais viser ?"
"Tu es Aburame."
"Hein ? Oh ! Oooh !"
"Correct. Il te reste encore une partie de la technique à maitriser. Pose une femelle kikaichuu sur moi."

Obéissant, Hako déposa un insecte sur sa professeur du jour, puis elles se reposèrent le temps que la lumière baisse au maximum (et pour recharger le chakra et les kikaichuu de la petite).
Ensuite, l'entrainement reprit.
Hako balançait ses faux shuriken, essayant de localiser sa cible dans le noir puis d'ordonner aux insectes agglomérés d'infléchir au mieux leur trajectoire pour se précipiter sur elle.
C'était moins facile à faire qu'il n'y paraissait. Il fallait avoir de l'imagination, être constamment à l'écoute de son essaim et réagir vite.

Heureusement, c'était là les points forts (autoproclamés, mais pas si faux) de la petite Aburame.
Elle fini par arriver à générer des shuriken capables de traquer leur cible marquée.
La kunoichi vert-pomme explosa de joie, avant de s'effondrer dans l'herbe, les yeux perdu dans les étoiles, épuisée mais ravie.
Enfin ! Elle avait enfin réussit à maitriser cette nouvelle technique !
Elle était sure que Yume serait ravie et impressionnée ! Sans parler de ses parents ! Du clan ! De tout Konoha !

"J'ai réussit !"
"En effet." répondit nonchalamment l'ANBU, qui ne pu résister à l'envie de doucher l'enthousiasme débordant de son élève du jour. "Cependant, ce n'était qu'un premier pas. Il va falloir t'entrainer à l'utiliser plus efficacement avant de t'en servir dans une situation de combat réel."
"Ouaip ! Mais j'y arriverais ! Oh, et il faut que j'en parle à Somei-sensei, pour qu'il l'inclut dans les tactiques de l'équipe !"
L'ANBU hocha la tête, alors qu'Hako partait dans une logorrhée à la limite de l'incohérence où elle exposait pêle-mêle toutes les possibilités que lui offrait ce nouveau jutsu, des remerciement envers sa nouvelle sensei occasionnelle et son désir de briller pour le clan Aburame.
Mante ne dit rien avant un moment, stoïque devant l'assaut verbal.
"Il est tard. Mon travail ici est accomplit. Bonne nuit, Aburame Hako." finit-elle par déclarer, avant de disparaître brutalement d'un shunshin.
La kunoichi vert-pomme resta interdite quelques secondes avant d'interpeller le vide.
"Attendez ! je ne vous ai même pas correctement remercier ! Vous pourriez rester dîner... Et... Et je connais même pas votre nom !" s'écria dans le noir la petite adolescente.

Pourquoi fallait-il toujours que les sensei disparaissent ainsi brutalement ? Ils voulaient se la jouer mystérieux ou faire étalage de leurs capacités ou quoi ?
Hako soupira, mais bien vite un sourire ravi orna son visage. Elle l'avait appelée par son nom complet, citant son clan ! Donc une autre Aburame à part ses parents avaient reconnus ses talents !
Ou bien  était-ce juste de la politesse...
Le sourire d'Hako s'agrandit encore quand son essaim lui rapporta une autre information. Là, dans les arbres, au loin.
Elle s'inclina profondément  en signe de remerciement dans cette direction. Sa femelle kikaichuu...
"Merci sensei !" cria-t-elle. "Et la prochaine fois, faudra que vous m'appreniez à disparaitre comme ça, c'est trop cool, tous les ninja le font !"

"Petite fûtée..." murmura Mante, caché dans les arbres, avant d'écraser l'insecte-espion d'Hako. "Mais cela lui a encore prit trop longtemps pour me repérer. Elle se laisse tellement emporter par ses émotions..."
En tout cas, l'expérience s'était avérée être plus intéressante que prévus.
Mante allait désormais suivre sa carrière de kunoichi avec plus d'attention.


Récapitulatif combat:
 



avatar
MJ/PNJ
MJ/PNJ
Messages : 108
Date d'inscription : 24/07/2016


Voir le profil de l'utilisateur

Correction

Positif - Aburame Hako


Je me suis bien amusé à lire ton RP d'entrainement. Ta prose est vraiment plaisante et ton vocabulaire est riche. J'ai bien apprécié la façon dont tu nous présentes ton récit, en utilisant cette fois le point de vue de Mante, plutôt que celui de ton personnage. Encore une fois, un texte bien détaillé, mais qui n'en est pas lourd pour autant. I enjoyed tes pavés.


Négatif - Aburame Hako


Il y a bien quelques erreurs de grammaire et d'accords, mais rien qui compromette l'appréciation du texte. Si tu veux t'améliorer, tu peux essayer de porter une plus grande attention lors de tes révisions pour corriger ce genre de fautes.


Gains - Aburame Hako


18 PE


Asugi

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Un bien étrange rêve...
» A LIRE - UTILISATION DE BROUILLON-COURS VALIDE
» de l'utilisation des plantes...
» 02. Conditions d'Utilisation du Forum

Sauter vers: