Un accueil glacial pour une tête brulée [mission rang B]
Partagez | 
avatar
雷 | Kumo no Chûnin
雷 | Kumo no Chûnin
Messages : 591
Date d'inscription : 20/09/2016

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 828
PE:
135/100  (135/100)

Voir le profil de l'utilisateur


L'enquête avance !

L
e plan que Shojito avait mit en place en dernières minutes était loin d'avoir fonctionné c'est pourquoi lorsqu'une serveuse décidait de les conduire à une table éloigné du vacarme, il grimaçait fortement et se laissait guider par l'ambiance tout en réfléchissant à un autre plan.

Pendant de le rouquin et le jeune épéiste s'installaient à une table des brigands discutaient de façons forte et audible à la table d'à coté et ce qu'ils disaient était bien plus intéressant que ce que l'on pourraient croire au première abord. Soudainement avant même que Shojito face fonctionner ses méninges la serveuse venait proposer à boire au deux ados, et encore une fois dépasser par les événement la réponse était donner par Akrillo et c'est après cette réponse que le nouveau plan était annoncé par le jeune épéiste.

C'était comme si le duo avait pu répéter la scène comme une pièce de théâtre, le jeune rouquin réagissait au quart de tours et frappait de son point lourdement sur la table avant de prendre des air d'une personne énervée.

-Ne parle pas si fort ! Tu es inconscient ou quoi ?! Nous sommes "orphelin" n'oublie pas ce détaille, il faut qu'ils aient pitié de nous ! Si nous ne réussissons pas à faire pitié on vas se faire baiser par les mecs qui comptent nous aider ! Alors ne soit pas stupide et fait attention à qui tu parles ! C'est une mine d'or cette carte ! Bon tu as raison ! On y vas !

C'était finement jouer car comme son compagnons Shojito parlait normalement afin que ce qu'il disait soit clairement audible par les prétendu ravisseurs de l'homme. A la fin de cette discussion les ados se dirigeaient vers la sortie et pour vu que le rouquin est plus grand et musclé qu'Akrillo il gardait en préparation son kawarimi car il est sur que si les hommes les suivaient, ils attaqueraient Shojito en premier.

C'était donc plus qu'utile de faire croire aux ennemis qu'il pouvait maîtriser Shojito si facilement pour que ce dernier puisse les prendre à revers.

Récapitulatif combat:
 




avatar
MJ/PNJ
MJ/PNJ
Messages : 62
Date d'inscription : 31/07/2016


Voir le profil de l'utilisateur


« C’est bien dommage, mais au moins, ça nous fera plus d’or pour nous, n’est-ce pas Shojito ? »

Ces quelques mots prononcés par l’un des deux gamins eurent l’effet escompté sur la racaille avoisinante.

« Aïe! Mais t’es taré, qu’est-ce qui t-»

Le premier des trois hommes venait d’enfoncer son talon dans le pied du second. Prononcer un peu trop fort le mot « or » dans ce genre d’endroit n’était pas l’idée la plus avisée pour qui tenait à garder profil bas. L’individu pointa du doigt les deux adolescents d’un geste qui se voulait discret mais échouait lamentablement, ajoutant à voix basse :

« Ferme-la un peu et écoute ce qu’y racontent! »

Les trois sinistres personnages chuchotaient encore avec empressement lorsque ceux qu’ils considéraient maintenant comme des cibles faciles quittèrent l’établissement. Ils eurent tôt fait de sortir aussi, sans même prendre la peine de payer la note. La chose n’avait pas échappé au tenancier qui pourtant ne dit rien, préférant la perte de quelques Ryos à celle de son établissement.

La ruse, que d’autres auraient pu trouver plutôt grossière, avait fonctionné à la perfection sur le trio de canailles à l’esprit embrumé par l’alcool et à l’intellect assez limité. Avantagés par leur connaissance de la disposition du village, ils suivirent avec toute la discrétion dont ils étaient capables leurs futures victimes en passant par les ruelles, prêts à leur tomber dessus au moment opportun.

Peu méfiants face à ces deux gamins qu’ils croyaient démunis, ils ne prirent pas la peine de dresser un quelconque plan d’attaque et les interceptèrent au détour d’une rue sombre, loin des regards indiscrets. Pas que qui que ce soit au village ait eu l’habitude de se mêler de leurs affaires, mais si or il y avait, ils ne comptaient pas partager. L’individu à l’œil tuméfié fut le premier à parler.

« Allez les gosses, ça s’arrête ici vot’ petite aventure. Filez-nous cette carte et foutez l’camp! »

Couteau à la main, il marcha vers le plus vieux, un roux d’une quinzaine d’années, bien bâti pour son âge mais qui ne ferait pas le poids contre trois brutes. C’est lui qui avait le plus de chances de détenir la carte. L’un des deux autres hommes, armé d’un bâton, s’approcha lentement du second adolescent. Quant au troisième bandit, il était occupé à rendre son dîner à l’entrée d’une ruelle, ayant un peu ambitionné sur la consommation de saké.

MJ: Kaede

avatar
雷 | Kumo no Chûnin
雷 | Kumo no Chûnin
Messages : 591
Date d'inscription : 20/09/2016

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 828
PE:
135/100  (135/100)

Voir le profil de l'utilisateur


Moment de vérité !

L
e moment de vérité était enfin arrivé le stratagème d'Akrillo avait fonctionner à merveille cette fois-ci on ne pouvait remercier que les boissons servit par la taverne sans quoi le plan était perdu d'avance.

Comme le jeune rouquin l'avait prédit il est la première cible des bandits. C'était avec une facilité déconcertante que Shojito désarmait l'homme lui faisant face avec un couteaux avant de passer derrière lui et de le maîtriser face contre le sol. C'était après avoir maîtrisé l'homme que le jeune rouquin se mettait à signer un Raiton Bushin afin de l'envoyé maîtriser le second homme face à Akrillo.

-J'te laisse t'occupe de vomito ! *Disait-il en faisant parler son Raiton Bushin*

Le raiton bushin se saisissait de l'homme et le maintenait de sorte à ce qu'il ne puisse bouger. Cela semblait simple dans un premier temps c'est pourquoi pour être sur que tout ce passe bien, le jeune rouquin maintenait son Kawarimi afin de prévenir d'une attaque.

Après cette petite action, il regardait alors Akrillo se diriger vers l'homme qu'il avait surnommé "vomito".

Récapitulatif combat:
 




avatar
雷 | Kumo no Chûnin - Intendant
雷 | Kumo no Chûnin - Intendant
Messages : 143
Date d'inscription : 19/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 3470
PE:
127/200  (127/200)

Voir le profil de l'utilisateur








Réponse




Les bandits avaient réagi rapidement et de façon grotesque. Ils suivirent le plan que j’avais prévu à la lettre, en nous attaquant quelques centaines de mètres plus loin, à l’écart dans une ruelle. Je n’avais pas eu besoin de me creuser la tête plus que ça, à chercher un plan défini entre plusieurs étapes, mêlant furtivité et… Non, rien de tout ça, il fallait ajuster son plan à ces cibles. Ici, des bandits et saouls en plus. Autant faire dans le rapide mais grossier, ce plan aurait été tout aussi efficace que celui fait pas un maître de la stratégie, voir peut-être plus, la subtilité n’a pas l’air d’être leur fort.
Comme pour appuyer ma dernière idée, les hommes foncèrent sur nous, l’air sûr d’eux. Le plus débrouillard attaqua Shojito, tandis que le deuxième me prit en duel. Le dernier lui était en retrait, dans une ruelle, où d’immondes bruits indiquaient qu’il avait abusé des dernières boissons.
Je continuais de marcher, main dans les poches, les yeux rivés sur le malade. À la grande surprise de mon adversaire, je ne m’arrêtais pas alors que j’étais plus qu’à quelques mètres de lui. Il eut une seconde d’étonnement et d’hésitation qui lui coûta cher ; Shojito qui avait rapidement neutralisé son ennemi, fit un clone pour immobiliser ma cible.
Ce fut donc sans un regard que je continuais ma route de façon nonchalante, sans voir les yeux écarquillés de mon adversaire, qui était totalement bloqué.
Je fis un petit signe de tête à shojito, pour lui faire comprendre que j’y allais, je m’occupais du reste. Ce shinobi avait fait de très beaux progrès, je le savais déjà assez fort pour être Chunin, mais il montra ici une rapidité et une maitrise importante, qui me confirma que mes impressions étaient bonnes : Shojito ira loin en tant que Shinobi.
Arriver auprès du bandit, qui était encore appuyer sur le mur, je lui dis d’une voix douce, à une distance respectable de lui, prêt à l’arrêter ou à me défendre au cas où :


▬Où se trouve votre camp ? N’essaye même pas de fuir ou de m’attaquer, nous sommes d’un tout autre niveau que vous. Et ne ment pas, nous aussi, on sait écouter ce qui se dit sur les autres tables ! Un de tes collègues avait un œil dans un sale état. Nous voulons récupérer celui qui a fait ça, il doit surement et dans votre camp non ? Bon, je te laisse une dizaine de secondes, le temps que tu vomisses encore une fois, et si tu ne me réponds pas, j’irai interroger un des deux autres dernières ! Mais je ne te conseille pas de jouer à ça…


Tout en finissant ma phrase, je sortis un kunai d’une de mes poches interne, bien caché, avant de jouer avec un petit peu.


▬Le chrono se met en route, tu devrais commencer à parler ! Et donne-moi des informations aussi sur ce Saoko, c’est ça ? Qui est-il ? Votre chef ?


Tout du long, j’avais parlé avec une voix douce, mais qui ne laissait aucune place pour répliquer de façon vulgaire ou imprudente. Une voix autoritaire. J’avais essayé de me montrer le plus menaçant possible tout en restant neutre, pour essayer de jouer avec mon apparence d’enfant, mais ma force de Shinobi. S’il ne parlait pas dans les dix secondes, il ne parlerait plus jamais. C’est avec cette pensée en tête que je serai plus fort ma main qui tenait le kunai, tout en commençant à compter à haut voix.

Récapitulatif combat:
 


© NAELY


Réputation
clique pour voir:
 
avatar
MJ/PNJ
MJ/PNJ
Messages : 62
Date d'inscription : 31/07/2016


Voir le profil de l'utilisateur


Trop occupé à vomir son saumon teriyaki (gracieuseté de la maison – le propriétaire du bar n’avait jamais été fichu de leur tenir tête, une vraie lopette), Juro fut totalement pris par surprise lorsque l’un des deux gamins qu’ils avaient embusqués s’approcha en proférant des menaces, pointant un kunai vers lui. La première moitié du discours d’Akrillo lui avait échappé, et son cerveau engourdi par l’alcool eut du mal à saisir le reste. Il comprit surtout, outré, qu’un gosse de douze ans s’en prenait à lui devant ses potes. Il ne pouvait pas laisser faire ça, sous peine de passer pour un con et d’en entendre parler jusqu’au jour de sa mort. Il fit un pas chancelant vers son jeune agresseur et envoya un coup de poing dans sa direction générale. Il manqua complètement sa cible.

-Mais qu’est-ce que tu m’veux, espèce de p’tit merd-

C’est alors que le bandit aperçut ses deux congénères immobilisés par le roux et un autre type qui lui ressemblait vachement, et réalisa le piteux état dans lequel ils se trouvaient. Il mit quelques secondes à assimiler l’idée que ces gosses puissent en être les responsables, ses yeux allant de l’une à l’autre des victimes, son expression incrédule. Juro dût pourtant se rendre à l’évidence. Ces étrangers étaient venus à bout de ses comparses en moins de deux. Il recula alors d’une démarche incertaine, levant les mains pour montrer qu’il n’était pas armé, un sourire peu convaincant aux lèvres.

-Hey, hey, j’crois qu’on a pris un mauvais départ tous les cinq! Euh... six! Ce qu’on voulait vous dire mes potes et moi c’est que… euh…

Juro espérait gagner du temps, histoire que ses acolytes se défassent de l'emprise des deux jeunes et lui filent un coup de main, mais il réalisa vite qu’ils avaient leur compte. Et tout ça en quelque secondes à peine. Ces garnements n’étaient pas normaux. Ce kunai, cette apparition soudaine d'un frère jumeau… Pouvait-il s’agir de shinobis? Si jeunes?

Tandis que son interlocuteur le questionnait sur un ton autoritaire, le malfaiteur se mit à réfléchir à toute vitesse. Qu’est-ce que ces deux-là pouvaient bien vouloir à Saoko? S’il les menait au repaire des brigands, la nukenin le tuerait, connaissant son caractère. En voilà une avec qui on n’avait pas intérêt à faire le guignol.

-Et merde!

Tant pis, on ne le payait pas suffisamment pour qu’il aille risquer sa vie à combattre des ninjas, et encore moins à contrarier la redoutable kunoichi pour laquelle il travaillait. Laissant ses deux compagnons et sa fierté derrière, le pitoyable individu détala sans demander son reste, courant vers l'autre extrémité de la ruelle, renversant une poubelle au passage.
 
Spoiler:
 

MJ: Kaede

avatar
雷 | Kumo no Chûnin - Intendant
雷 | Kumo no Chûnin - Intendant
Messages : 143
Date d'inscription : 19/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 3470
PE:
127/200  (127/200)

Voir le profil de l'utilisateur








Réponse




Le bandit, se releva et essaya de me taper tant bien que mal. Sans bouger, il me rata, et en essayant de se rééquilibrer, il observa ces compagnons. Son visage changea de la colère à la peur. J’insistais en remettant mon kunaï vers lui, tandis que celui-ci bégayait en essayent surement de gagner du temps. Et tout d’un coup, pris d’une nouvelle vitalité, il courut le plus rapidement qu’il put au bout de la ruelle, et comment dire… Ce n’était vraiment pas vite… Je tenais toujours mon kunaï à la main. Que faire ? Lui lancer dessus ? À la vitesse où il va, je l’aurais presque à coup sûr… Ou sinon pourquoi pas le suivre ? Il nous mènerait surement à l’endroit où se trouve d’autres bandits, et peut-être même Saoko. Je regardais une seconde Shojito, derrière moi.

▬ Débarrasse-toi d’eux, ils nous sont inutiles, on se met en route, ça te va ? Viens, je t’explique sur le chemin !

Toujours mon kunai à la main, je me mis à suivre le bandit avec Shojito, qui me rejoignit quelques secondes après.



▬Alors voilà, je pense qu’il faudrait le suivre jusqu’à son repaire, du moins dans un premier temps. Une fois qu’on voie comme un gros bâtiment, ou qu’il ralentit, enfin que l’on sent qu’il arrive bientôt à sa cible, on le récupère, et on le réinterroge pour être sûr que c’est ici ! Si Saoko et les otages sont dedans, on ne peut pas se permettre qu’ils les avertissent de notre présence. Ça marche ?


Après quelque minute de marche, enfin, je veux dire de courses poursuite effréné dans les rues du village, nous arrivions à sa périphérie, ou seuls quelques bâtiments restaient, puis on se retrouvait face à la forêt. Il était temps d’agir là, car si sa base se trouvait dans la forêt, même en étant lent il pourrait nous surprendre…
Je fis un signe à shojito :


▬On va le rattraper ici ! Je lance le kunai , et juste avant qu’il atteigne sa cible, tu fonce sur lui le récupérer et l’amener à quelques dizaines de mètres de là, je t’y rejoins. Comme ça, il sera blessé, il ne re ne fuira pas, et en plus, il verra que nous sommes sérieux. Cette attaque doit être extrêmement rapide, tu dois atteindre l’homme au moment où mon kunaï le touche à la jambe, pour que son cri soit étouffé et n’interpelle personnes, car nous ne savons pas si les ennemis sont ici !
Prêt ?


Je retenais mon souffle, je visais tranquillement, et le lançai. Même pas une seconde après, je vis shojito s’élancer avec une grande rapidité. J’espérais que tout cela allait marcher… Le lancer du kunaï était moins courant que celui de Shuriken, mais j’avais envie de changer. Et puis, je voulais vraiment montrer que nous étions sérieux, et pas juste des gosses sans défense ! Si mon jet raté, shojito était toujours là pour récupérer la cible et l’emmener, mais tout ceci sera moins fluide, et donc avec un risque d’être vue…

Récapitulatif combat:
 


© NAELY


Réputation
clique pour voir:
 
avatar
雷 | Kumo no Chûnin
雷 | Kumo no Chûnin
Messages : 591
Date d'inscription : 20/09/2016

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 828
PE:
135/100  (135/100)

Voir le profil de l'utilisateur


Moment de vérité !

A
lors que le jeune rouquin était au prise avec les deux hommes, Akrillo lui demandait de mettre fin à la discutions avec les deux individus. C'était sans même y réflèchir qu'il obéissait et tranchait la gorge des deux pauvres hommes qui avait eut le malheur d'attaquer les mauvaises personnes.

-Entendu !

Ils ne savaient pas combien la traque de cet homme ivre allait durer mais le jeune rouquin décidait de garder actif son clone, il pouvait toujours servir.

-Ca marche, par contre je sens qu'on va s'ennuyer, il ne fuit pas bien vite...

C'était arrivé à l'entrer d'une forêt qu'Akrillo annonçait son plan pour ne pas le perdre de vue. Je restait alors au côté d'Akrillo alors que mon clone lui s'exécutait et filait à toute allure vers l'homme afin d'étouffer son hurlement à l'impact du kunai. Dans un élan vif, le clone ramenait l'homme auprès des deux shinobis, c'était alors que le jeune rouquin soucieux de bien faire dissipait sa technique en gardant les effets de paralysie de celle-ci afin que l'homme n'ait aucune échappatoire.

Récapitulatif combat:
 




avatar
MJ/PNJ
MJ/PNJ
Messages : 62
Date d'inscription : 31/07/2016


Voir le profil de l'utilisateur

Il y était presque !
vaguement dégrisé par l'air vif de la nuit tombante et surtout par la peur, Juro cavalait comme s'ils avait tous les démons de l'enfer aux trousses.
Mais entre l'alcool et une vie un poil trop débauchée, il était loin d'être un foudre de guerre et le suivre était un jeu d'enfant pour des ninjas.
Le souffle rauque, il jetait de temps en temps de regards nerveux par dessus son épaule, essayant de distinguer le mortel péril qui le talonnait sans doute dans les ombres des ruelles sinueuses.
Peine perdue, son affolement était trop grand, son attention trop dissipée par les restes de liqueur qui ballottait dans son estomac malmené.

Les sales gamins ! Il était bien dans la merde ! Maudit soit sa cupidité !
Il avait dû abandonner ses "amis". Les autres brigands ne le pardonneraient pas de s'être montrer aussi lâche... S'ils survivaient aux petits assassins. Maudit shinobi et leur pouvoirs bizarres !
Juro hésita : par instinct, il avait fuit (merde ! face à deux gosses) en direction de leur campement principal.
Mais s'il menait les mini-ninja là bas, même par erreur... Il se ferait écorcher vif ! Le bandit jeta un nouveau un coup d'œil nerveux derrière lui, tout en cherchant un second souffle que jamais il ne trouva. Rien. Ou alors, est-ce que cette ombre avait bougée ? Bon sang, on racontait que les ninja pouvait marcher sur les murs, se fondre dans les ombres ou même devenir invisibles ! Si ça se trouve, il était déjà là !

Puis l'illumination ! Un plan naquit dans son cerveau encore embrumé par l'alcool.
Il se remit à courir en direction de la forêt non-loin, après avoir craché un glaviot malodorant. Mais pas exactement dans la direction de leur base cette fois...
S'il se rappelait bien, il y avait une vieille hutte de chasse non loin. Souvent, les malheureux qui avaient eut la malchance de déplaire à Saoko et qui s'étaient vu confier la joyeuse tâche de patrouiller dans la forêt alentour venaient s'y rouler une petite cigarette ou siffler un peu de gnôle que leurs confrères y cachaient.
Il allait s'y planquer, attendre la patrouille (si elle n'y était pas déjà) et leur refiler le bébé.
Qu'ils aillent réveiller Saoko et l'informe que des ninja en avait après leurs culs ! C'est eux qui affronterait sa colère.

Et pendant ce temps là, lui il mettrait discrètement les voiles. Pas envie de se retrouver au milieu d'un combat entre shinobi, même pour tout l'or du monde !
Ouais ! ça allait marcher ! Il voyait la forêt ! On était cette putain de cabane déjà ?
Un sourire torve illumina son visage suant et puant l'alcool et le vomi... Juste avant de se changer en horrible grimace de douleur et de surprise quand un kunaï lui transperça la jambe.

Au même instant, une main s'écrasa sur sa lippe souillée et étouffa son hurlement détresse. Le sale petit rouquin ! Ses yeux roulèrent, affolé, alors qu'il chutait comme un sac, une pointe de métal transperçant sa cuisse. Le sang de Juro, qui se débattait désespérément (et inefficacement, tant il cédait à la panique), jaillit sur le sol froid.

Le clone l’entraîna bien vite à l'écart, malgré les tressaillements paniqués du bandit. Le double l'emportait vers sa mort : les deux gamins sortant des ombres de la périphérie de la ville.
Sur l'ordre de son créateur, le clone de dissipa en une myriade d'éclairs bleutés, électrocutant le captif, qui s'effondra, secoué de spasmes.
Il en perdit même le contrôle de sa vessie, ajoutant une flaque d'urine aux restes de vomi qui souillait déjà ses vêtements.
Le bandit était à peine conscient et ne put que gémir de peur lorsque les Kumojin s'approchèrent de lui.


Dans les ombres glaciales de la forêt, deux brigands tentait de se réchauffer et agitant leurs katana mal entretenus, maudissant (pas trop fort) Saoko de les avoir forcer à ces rondes débiles dans le froid ! Qui viendrait ici volontairement ?
Ils furent tirés de leur persiflage par une curieuse lumière. Comme si un éclair avait un instant déchiré l'obscurité de la nuit tombant. Pourtant... Aucun bruit, aucun nuage.
"Y'a eut un truc là ?"
"J'sais pas trop..."
"C'était surement rien..."
"On vérifie quand même ?"
"On a rien d'autre à foutre, de toute manière..."


MJ: Hako

avatar
雷 | Kumo no Chûnin - Intendant
雷 | Kumo no Chûnin - Intendant
Messages : 143
Date d'inscription : 19/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 3470
PE:
127/200  (127/200)

Voir le profil de l'utilisateur








Réponse




Shojito avait parfaitement agit, et le cri fut étouffé. Si quelqu’un avait eu le temps de l’entendre ou nous voir, alors ils étaient tout proche, et donc leur base aussi. Donc ce n’étais pas très très grave.
Le clone ramena vers nous l’homme, avant de se dissiper. Certes, cela empêchait une nouvelle fuite, mais maintenant, il n’était plus vraiment en état de nous dire quoique ce soit. Néanmoins, je n’avais rien précisé là-dessus, et donc je pouvais en vouloir qu’a la faible résistance de cet homme recouvert de vomis, et, à l’odeur, de son urine. Chouette, je commençais à aimer de plus en plus cette mission…
Je me mis accroupis tout en soufflant :

▬J’espère vraiment que toute cette mascarade va nous servir pour s’allier à Yu…


Puis je refixais le bandits, allongé par terre, le laissant reprendre sa respiration, et ces esprits.


▬Bon, je vois que tu as plutôt du mal à écouter les consignes, je ne crois pas avoir demander de fuir jusqu’à ton camp, non ? mais bon, au moins tu nous auras aidé. Maintenant, montre-moi, avec la main si tu es trop fiable pour parler, où elle se trouve. Et pas d’entourloupe, ça ne sert à rien de te tuer, alors autant te montrer malins cette fois-ci. C’est ta vie après tout…


En attendant, peut-être en vain, une réponse de cet homme, j’entendis du bruit en contre bas. Je fis un signe à Shojito de s’accroupir aussi. Un bandit. Non, deux. Bon, dans chaque mauvaise nouvelle se trouve une nouvelle opportunité, notre « presque-cadavre » ne semblait pas en mesure de répondre, il agitait la main vers un groupe de bâtiments, sans montrer clairement lequel des trois étaient le bon. Si nous voulions être efficace, ils nous faillaient des informations précisent.


▬Je crois qu’on a encore de la visite… Tu t’en charge ? je ne sens pas une once de chakra en eux, ça devrait être facile.
Et shoji, n’en fait pas trop, garde du chakra pour leur boss, j’ai un mauvais pressentiment. Gardes-en un capable de parler pour nous dire lequel des trois bâtiments est leur base, je te rejoints d’ici deux trois minutes, ou au plus tôt s’il décide  d’être plus précis.


Je fini avec un sourire :


▬Bonne chance, on svois tout d’suite après !


Je le vis partir, et entendis quelques brèves actions de luttes. Après quelques secondes cependant, le silence se fit, brisé uniquement par la voix de shojito, et une autre, très faible…


▬Le…. Centre… c’est le bâtiment du … centre…. Pitié… m’tué pas….


Et bha le voilà plus bavard, enfin. Je lui pris délicatement la tête, avant de le taper assez fort contre le seul. Il serait sonné. Dans les pommes, pour quelques heures. Vue son état, sa lui permettra de récupérer. Au moment de rejoindre shojito je vis que le sang qui coulais le bord de sa cuisse continuait de sortir. Je grinçais des dents. Pourquoi étais-je si candide ?
Je me rabaissai une nouvelle fois, déchirants un morceau de sa tunique pour en faire un garrot. Je portai ensuite tant bien que mal ce malheureux dans une ruelle, en espérant qu’il serait trouvé et soigné par la suite, par des habitants…
J’avais déjà perdu trop, de temps, je rejoignais rapidement shojito, en sortant :

▬Alors tout s’est bien passé ? J’ai la position de leur camp, toi aussi ?



Récapitulatif combat:
 


© NAELY


Réputation
clique pour voir:
 
avatar
雷 | Kumo no Chûnin
雷 | Kumo no Chûnin
Messages : 591
Date d'inscription : 20/09/2016

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 828
PE:
135/100  (135/100)

Voir le profil de l'utilisateur


Moment de vérité !

A
lors que Shojito avait parfaitement immobilisé le pitoyable petit homme soul deux autres homme apparemment attiré par la dissipation du clone rappliquaient. Cela devenait redondant le temps jouer en leurs défaveur il fallait donc en finir vite.

Akrillo semblait avoir une totale confiance en le jeune rouquin et c'était également le cas de celui-ci , c'était pourquoi confiant il s’exécutait en se rendant directement sur la position des deux hommes, une petit transformation et pfiou, Shojito ressemblait maintenant à un vieillard. Ce n'était pas vraiment utile mais plus tard il dirait qu'il trouvait cela amusant sur le coup.

-Bonsoir, jeune gens ! Je cherches mon chemin pouvez vous m'aider ?

Arrivé à une distance correcte des bandits qui ne se méfiait pas assez, le jeune rouquin sortait un kunai et maîtrisait l'un des deux personnage sans vraiment se forcer c'était pour cette raison qu'il décidait de lui trancher la gorge avant de se rué sur l'autre et de lui asséné un violent coup dans les parties génitale. C'était comme un réflexe acquis qu'il se plaçait alors derrière sa cible camouflant ses cris avant de le relâcher et de le tenir en joug à l'aide de son kunai.

-Dis moi faible petite chose ou puis-je trouver votre patron ? Ta vie est en jeu, donc ne rigole pas avec moi ou le sort de ton compagnons sera maintenant le tiens. Tu n'es pas ma seule source d'information alors tu ne m'est utile que pour confirmer ses dires donc je te conseille vivement de m'aider si tu ne veux pas mourir , regarde avec quel facilité j'ai tuer ton ami, croit tu être en mesure de me combattre ?

C'était finement jouer de la part du rouquin, montrer à son interlocuteur qu'il n'a pas besoin de lui vivant et qu'une simple information pouvait lui sauver la vie. C'était à ce moment qu'Akrillo arrivait, il annonçait avoir l'endroit ou ce trouve leurs ennemis c'était donc à pic qu'il débarquait maintenant l'homme sous le menace de Shojito n'avait d'autre choix que de confirmé la position de leurs base.

Récapitulatif combat:
 





Contenu sponsorisé


Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Accueil surprenant pour un visiteur intrusif.
» Un réveil glacial pour une belle journée entre frangines ~ Penny & Maya
» Accueil glacial
» Accueil glacial [PV Nook et Ayato]
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]

Sauter vers: