♫ Allons y couper du bois Julie ♫
Partagez | 
avatar
雷 | Kumo no Jônin
雷 | Kumo no Jônin
Messages : 17
Date d'inscription : 12/12/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 802
PE:
98/200  (98/200)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: ♫ Allons y couper du bois Julie ♫    Sam 31 Déc - 21:47
♚♚♚ Une bête ♚♚♚



Ma poussière de foudre m’entourait et je n’allais pas tarder à savoir si elle allait aboutir à l’effet escompté. Ils sortirent tout d’un coup pour essayer de m’encercler, ils n’avaient pas compris qu’on est vulnérable après un saut, sans point d’appui, il est impossible de modifier sa trajectoire. Qui plus est, suite à ma technique, ils furent privés de leur vue. J’évitais le coup d’un mastodonte pour l’envoyer valser loin de ses comparses. Je fis un saut en l’air pour les laisser trancher le vide, ils avaient les yeux fermés et j’allais à cet instant en finir avec eux. Suite à quelques mudras, deux éclairs allèrent à une vitesse fulgurante achever mes ennemis. Une explosion se fit bigrement entendre quand mes éclairs touchèrent le sol. Leur corps cramoisis fumaient encore d’une sanglante exécution. Je rejoignis aussi tot l’homme que j’avais frappé, il se frottait encore les yeux. Je sortis mon sabre pour d’une coupe vive, lui trancher le bras, j’étais maintenant sûr qu’il ne pouvait rien tenter. Il ne s’agissait que de vulgaires brigands, je m’attendais à beaucoup plus d’action, même si ma soif de combat n’était pas rassasiée, j’avais ressenti un bien vieux sentiment de victoire.

Je fis un bandage dans le bras de mon détenu avec un bout de son kimono, il hurlait d’agonie et m’insultait de tous les noms. Je l’avais capturé pour la seule et unique question à laquelle lui seul pouvait répondre : où était le reste de bois volé ? Il devait aussi payer de ces actes. Je traversais le foret en le trainant par le col, il tombait à terre à chaque fois qu’il en avait l’occasion, il me suffisait d’appuyer sur sa blessure pour qu’il obéisse de nouveau. Il est ironique de voir que les hommes étaient tous faibles face à la douleur. Ils se prétendent tous guerriers et race dominante, pourtant, face à la réaction biologique nous sommes tous égaux. Il est impossible d’annihiler complètement la douleur, tout du moins, pas indéfiniment. J’arrivais au village après une lourde et traînante marche. Les villageois affichaient une expression de tranquillité et de consolation. Ici personne n’avait bafoué mon histoire, j’étais un sauveur. Ce sentiment d’avoir accompli une chose juste, il rembourse tous les efforts, peu importe leur degré de difficulté, voir un enfant vous idéaliser est un sentiment agréable qui vous emplit de fierté. Je déposais celui qui était leurs cauchemars, ils le prirent violemment pour le soigner, mort il ne pouvait pas parler et encore moins payer pour ce qu’il avait fait.

-Voilà... Il vous dira où est votre bois. Demandez dédommagement aux vieux de la forêt, s’il refuse montrez-lui ceci. Lui dis-je en lui donnant le kunai avec lequel j’avais piqué la jambe du vieux soixantenaire.

Sans un mot, je me retournais pour prendre ma route. La nuit était tombée, mais je préférais dormir au port et prendre le premier bateau pour le pays de la foudre. Une seule journée en dehors, et pourtant, l’alcool et l’altitude m’avaient manqué. Arrivé au port, je m’assis sur un tas de sacs à contempler le ciel. Cette mission était une franche réussite, j’avais offert la tranquillité à ces bûcherons et la sanction à ses bandits. Que pouvais-je espérer de plus ? Malgré cela, ce sentiment d’insuffisance m’animait toujours, je devais faire plus, beaucoup plus pour mon village. Il est la muse qui anime ma rage de vaincre, et mes poings ne servaient que celui-ci, je serrais mon katana contre ma poitrine pour fermer les yeux et essayer de dormir, je ne voulais pas avoir une nuit de jugement et le sommeil était le meilleur moyen de passer le temps.


Technique(s):
 
avatar
MJ/PNJ
MJ/PNJ
Messages : 109
Date d'inscription : 24/07/2016


Voir le profil de l'utilisateur

Correction

Positif - Raijin


J'aime que tu ais pris le temps de nous narrer son voyage et de nous parler de l'image que se font les gens de lui au sein du village de Kumo. Peu de fautes à proprement parler pour la majorité de la mission, le vocabulaire est bon et l'écriture est bonne. Ses quelques moments de réflexions sont également agréables à lire et ponctuent bien ses recherches. On est content pour lui lorsqu'il réussit enfin sa mission et se sent admiré par les villageois.


Négatif - Raijin


C'est toutefois un peu dommage que tu te reposes sur le PNJ pour décrire l'arrivée de Raijin dans le village. J'aurais aussi aimé un peu plus de saveur dans la description de tes actions, notamment durant les interrogations. Ton personnage se contente d'apparaître, d'intimider les gens pour poser ses questions et de repartir, ce qui en soit sonne un peu creux plutôt que réellement imposant au final. Peut-être aussi un peu de difficulté au niveau des dialogues qui ne semblent pas très naturels ? Quelques emplois de virgule ou des tournures qui sont parfois maladroits, mais qui semblent être l'exception plutôt que la règle. Une relecture plus soutenue devrait t'aider à venir à bout de la majorité de tes "problèmes" au niveau de la forme.


Gains - Raijin


Tu gagnes 98PE et 350 ryos.


Megumi
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ♫ Allons y couper du bois Julie ♫
» JULIE X caniche teckel de 13 ans (10) ADOPTEE
» Sans FAD'H, nous allons perdre cette guerre contre RD en moins de 24 h
» [RP] Du bois pour le Maistre.
» Une fabrique de jouets en bois

Sauter vers: