Les amants maudits (Mission de rang A)
Partagez | 
avatar
水 | Kiri no Jônin
水 | Kiri no Jônin
Messages : 13
Date d'inscription : 14/12/2016

Fiche Shinobi
Rang:
Ryos: 800
PE:
0/300  (0/300)

Voir le profil de l'utilisateur
Les amants maudits (Mission de rang A)    Lun 16 Jan - 23:10

Yu No Kuni, le pays des Sources Chaudes. Voilà un nom au parfum de vacances n'est-il pas ? Sa simple évocation invoquait l'image de longues soirées passées à se prélasser dans l'eau thermale, partagé entre le confort absolu et la lente sensation de cuire comme un œuf dur. En plus de cela, les cieux avaient offert à tous une merveilleuse après-midi. Les oiseaux chantaient, les fleurs s'épanouissaient, un temps parfait pour un pique-nique en somme. Des jours comme celui-ci, Kagame n'avait d'autre envie que de méditer, sa pipe à la main. C'était précisément ce qu'il faisait en ce moment même d'ailleurs, nonchalamment adossé à un arbre dont le feuillage touffu le protégeait généreusement des rayons du soleil. Son chapeau légèrement rabattu sur son visage, il eut été aisé de croire que le moine shinobi était en pleine sieste, si ce n'était pour les régulières volutes qui s'échappaient de ses lèvres. D'un souffle lent et posé, le Jûnin de Kiri s'amusait à dessiner des cercles de fumée blanche entremêlés les uns dans les autres. Il se dégageait de lui une aura paisible, une quiétude à mille lieues de ce qu’on retrouvait chez la plupart des disciples du pays des vagues.
Il tournait un regard un brin mélancolique vers le village qui se situait en contrebas du bosquet où il s'était installé. Malgré la distance à laquelle il s'était installée, afin d'éviter d'être aperçu par mégarde, il pouvait distinguer les longues colonnes soufrées qui émanaient des sources si réputées. Qu'il aurait aimé être ici pour en profiter plutôt que pour le travail. Hélas, la vie d'un ninja était aussi riche en aventures que pauvre en congés. Ses pensées dérivèrent vers son maître. Le vieil homme aurait adoré cet endroit à n’en pas douter. Kagame pouvait presque l’entendre soupirer du soulagement apporté à ses rhumatismes. Peut-être le religieux était là-bas en ce moment même, aussi improbable que puisse être cette rencontre.

Il avait rendez-vous avec un de ses collègues dont il ne connaissait que peu de choses ainsi que, et plus étonnant, deux shinobis du village caché de Kumo. Une rencontre pleine de promesse qu’il aurait attendu avec impatience si elle n’avait pas pour objet l’élimination de deux fuyards transis d’amour. Il était vraisemblablement le premier arrivé, ce qui lui laissait tout le temps de faire le point sur sa tâche.
Ils devaient se saisir de deux ninjas échappés avant que leurs secrets n’aient l’opportunité de fuiter puis faire disparaître leurs corps dans la plus grande discrétion. Un sort bien sinistre pour ceux dont le plus grand crime aura été d’aimer un étranger dans un contexte de guerre et de méfiance. De telles tâches révulsaient le moine. A ses yeux, toute vie, même entachée de crimes, était sacrée et devrait être préservée. Le meurtre n’appelait que plus de victimes à rejoindre le charnier. Ici cependant, c’était aussi l’opportunité pour les deux villages rivaux de se rapprocher et, pourquoi pas, de faire les premiers pas vers une alliance. Une avancée vers la paix, le guerrier au naginata ne pouvait pas refuser ça. Il comprenait aussi pourquoi le Kage l’avait choisi lui plutôt qu’un autre. Les ninjas de haut niveau étaient très occupés et parmi eux, les tendances violentes de nombre d’entre eux risquait de mettre à mal cette mission « diplomatique ». Et c’était sans parler des problèmes de tensions internes de Kiri.

*Existe-t-il monde plus sombre que celui où l’amour attire la mort ?*

Hélas, il s’agissait là d’un de ces cas où le pacifisme de Kagame était mis à l’épreuve. Il ne pouvait pas refuser la mission sous prétexte de ses seuls principes, il avait un devoir à remplir. Mais aussi, et surtout, il était vrai que laisser vagabonder deux déserteurs pouvait avoir des conséquences dramatiques. Epargner ces deux âmes pouvait en condamner des millions et si le moine ne se jugeait pas digne d’un tel jugement, qui était-il pour affirmer le contraire ? La triste réalité était que les Kages étaient plus à même que lui de juger de l’impact de ce genre de choses et il ne pouvait que s’en remettre à leur appréciation. Il avait beau ne pas approuver tous les aspects de la politique du Mizukage, le ninja ne doutait point qu’il avait à cœur de défendre les intérêts du village et de ses habitants.

*Ils ne devraient plus tarder… Peut-être parviendrai-je à prendre un bain ici avant de rentrer tiens.*

Laissant ses sens s’éveiller à son environnement tout en continuant de siroter sa pipe, Kagame attendit le moindre indice qui pourrait trahir l’arrivée de ses compagnons du jour.

avatar
雷 | Kumo no Chûnin - Intendant
雷 | Kumo no Chûnin - Intendant
Messages : 143
Date d'inscription : 19/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 3470
PE:
127/200  (127/200)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les amants maudits (Mission de rang A)    Dim 22 Jan - 18:25








Rencontre


Depuis des mois, le raikage me convoquait pour des missions principalement de traque ou de protection. Certes, elles étaient surtout pour le compte de Yu no kuni, et donc elles avaient un intérêt diplomatique caché, mais le but même de ces missions n’en avait pas. Cette situation découlait directement de l’échec de l’échange diplomatique à Testu No Kuni, où j’étais le principal acteur. Au fond de moi, je savais que ce n’étais pas de ma faute si nous étions revenues bredouille. C’était même la faute à personne, à part à la tradition et la renommée de nos deux villages… D’un côté, un village ayant un passé violent, remplis de guerres de dominations, de kidnapping et autres bassesses, et de l’autre côté, un village noble, neutre, qui ne s’est jamais mêler de rien. Il aurait été difficile, non, miraculeux de revenir avec ne serait-ce qu’un petit échange commercial.
Mais les résultats étaient là : j’y suis allé, et je suis revenue sans rien. Et ça, ça ne plaît pas à Aa-Sama… Pas du tout ! Il a fallu que je bataille des mois, que j’aide intramuros, dans le bâtiment du Raikage, dans le monde via des missions… Pour enfin, il me redonne ma chance dans une mission diplomatique. Et encore plus importante que celle d’avant…
Je voyageais depuis quelques jours lorsque j’arrivais enfin vers le point de rendez-vous. Yu no kuni, dans un petit village où se trouvait de magnifiques sources chaudes. Ici, je devais retrouver des kirijins. C’était presque amusant de se retrouver encore à Yu ! Encore une fois à les aider. Je savais que ces missions à répétition pour leur compte étaient efficaces, car depuis peu nos shinobi pouvaient voyager un peu plus librement sans être embêté, chassé ou même attaqué… Il est vrai que nous avions aidé un petit village comme celui-ci, en chassant les bandits qui les malmenés. Cette action avait vite fait le tour des environs et des autres villages du pays, montrant que Kumo protégeait les petits villages en danger, contrairement à leur gouvernement qui s’en était délaissé pour s’occuper principalement de son armée, et des grosses villes touristiques… Oui, ça aurait été presque amusant, si je n’avais pas été là pour mettre fin à une relation amoureuse cachée qui avait fini par une désertion commune… Tuer n’était pas dans mes habitudes, loin de là. Et si nous pouvions trouver un autre accord, comme les rameners à leurs villages et laisser les kages choisir, je m’en sentirais que meilleur. Mais malheureusement, je ne pense pas que cela soit possible, et il va falloir que je place mes sentiments de côté pour cette mission.
Une fois à l’entrée du village, j’observais les environs. Un petit village, quelques maisons, une auberge, trois bains, une petite place… Tout ceci entouré de petites collines et d’arbres parsemés ici et là. Je portais mon bandeau de kumo à l’épaule, ainsi que mon habituel vêtement noir et gris ; en dessous se trouvait mon gilet, de protection des Chunins. Nous étions déjà plus enfoncés dans les terres, et les habitants de ce village n’avaient peut-être pas eu écho de nos actions réalisées dans le nord du pays. Je préférais alors éviter le village pour l’instant, et ainsi éviter les ennuis. Même si j’étais juste un enfant, et que cela m’aider pour passer plus inaperçu ou pour attirer moins l’animosité des autres, il valait mieux redoubler de précautions. Je décidais alors de monter légèrement une colline, pour essayer de voir si j’apercevais des Kirijins, ou même des indices pouvais nous aider à commencer cette traque.
En montant encore un peu, j’aperçus de petits filés de fumée blanche, et surtout une odeur, venant d’en haut la colline, près d’un petit regroupement d’arbres. Intrigué, je me demandais qui aurait pu faire un feu ici, peut-être nos fugitifs ? Motivé et pensant avoir trouvé des indices, je fus légèrement troublé lorsque je vis un étrange homme, portant un grand chapeau, adosser à un arbre en train de fumer sa pipe. C’était donc ça qui créait la fumée !
Au lieu de laisser ce silence de plus en plus pesant, je sortis un :


▬Je suis vraiment désolé de vous déranger, j’étais sur une piste et je… Non rien, encore désoler…


Je le saluai plusieurs fois en signe de respect, puis en relevant la tête, je l’observais un petit peu plus. Il semblait âgé et musclé, même si son chapeau caché partiellement son visage, il semblait assez vieux. Enfin, plus que moi, surement la trentaine. Le triple de moi en fait… Des sacoches accrochées à sa cuisse et ceinture montrer qu’il était un combattant, bandit, shinobi ou Nukenin ? À moins que ce soit juste un homme voulant se donner un genre… Je ne voyais pas son bandeau, tandis que le mien était vraiment visible. Il avait pu aisément le reconnaître.


▬Je… Vous êtes shinobi, vous venez de Kiri ? Où en avez-vous vue un Shinobi ? D’ici la vue est imprenable, bel endroit stratégique pour observer les allées et venue dans le village.


J’espérais avoir une réponse positive, mais dans le cas contraire, j’avais légèrement plié mes jambes, près à éviter une attaque qui pourrait arriver d’un coup. En position de garde, j’attendais fixement, tout en souriant à l’homme au chapeau

Récapitulatif combat:
 


© NAELY


Spoiler:
 


Réputation
clique pour voir:
 
avatar
水 | Kiri no Jônin
水 | Kiri no Jônin
Messages : 13
Date d'inscription : 14/12/2016

Fiche Shinobi
Rang:
Ryos: 800
PE:
0/300  (0/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Perdu dans ses pensées et bercé par l'arôme délicate de sa pipe, Kagame laissa le fil du temps lui échapper. S'il restait vigilant à l'approche imminente de nouveaux arrivants, lorsque ses sens perçurent enfin un son, il aurait été incapable de dire s'il avait attendu une heure ou trois. Pour le moine, laisser le monde autour de lui disparaître au profit d'une introspection était chose quotidienne. Ce détachement était peut-être le seul défaut qu'il trouvait à la méditation, à fortiori quand cette dernière lui faisait rater un repas par inadvertance. D'un autre côté, c'était aussi fort utile quand, comme ici, il devait poiroter à ne rien faire.
C'est alors qu'il entendit le son caractéristique d'un individu s'approchant trop vite pour qu'il s'agisse d'autre chose que d'un ninja. De façon quasi instinctive, la main de Kagame se porta à la garde du petit sabre dissimulé sous sa cape bien que d'un oeil extérieur il soit resté parfaitement immobile. Ce qui surgit à ses côtés fut un jeune garçon à l'attitude timide.
A en juger par son bandeau et malgré son jeune âge, il s'agissait bien d'un shinobi. Probablement le représentant envoyé par Kumo. Une supposition que ses questions eurent tôt fait de confirmer. Aux yeux de Kagame, confier à un homme aussi vert la lourde responsabilité d'un meurtre était déplorable. C'était cette même expérience qui l'avait brisé pendant tant d'années. Hélas, venant d'un village vilement surnommé la Brume Sanglante, ce n'était pas sa place de juger les pratiques des autres contrées.

Du coin de l'œil, Kagame remarqua le léger mouvement des jambes du jeune garçon. Il était prêt à réagir si jamais son interlocuteur était un ennemi. Quel bon réflexe que voilà. Avec un petit rire rassurant, il annonça d'un ton énjoué.

-Détend toi mon jeune ami, je suis bien celui que tu cherches.

Bien que sa tournure de phrase mette en avant leur différence d'âge, il n'y avait aucune condescendance dans le ton du shinobi de Kiri. La sagesse pouvait se trouver dans les jeunes pousses autant que dans les vieilles. Kagame le considérait donc comme un parfait égal. Qui plus est, il aurait été direspectueux de prendre de haut un garçon prêt à mettre sa vie en jeu pour les siens sous prétexte qu'il était encore un peu vert. Se redressant d'un bond, le ninja tendit une main chaleureuse à son interlocuteur, tout au en réajustant son chapeau de l'autre. L'énorme naginata accroché à son dos était plus que Akrillo.

-Je suis Kagame Yumigami de Kiri, enchanté de faire ta connaissance. Je prie pour que notre collaboration soit placée sous le signe de l'harmonie.

La mission de Yumigami était de faire en sorte d'améliorer les relations entre les villages au travers d'un travail d'équipe fructueux. A dire vrai cependant, même si on lui avait ordonné le contraire, Kagame préférait accueillir toutes les nouvelles rencontres avec bienveillance. Forgé par les enseignements de positivité et de tranquillité, il assumait le meilleur des gens plutôt que le pire, comme trop de ses frères d'armes. Dans un tel monde, une telle attitude pouvait mener à une mort rapide, mais ce n'était pas une perspective effrayante aux yeux du concerné. Il était sincèrement curieux et enthousiaste à l'idée de faire simplement connaissance.
Repensant à ce venait de de dire son nouveau compagnon sur le village qui se situait en contrebas, il tourna son regard vers la communauté touristique où les attendaient leurs cibles.

-Au-delà de la position stratégique, j'avoue avoir choisi l'endroit parce qu'il me semblait plaisant d'y patienter.

Il n'était pas vraiment pressé de commencer cette mission. Hélas, le soleil était déjà haut dans le ciel, son camarade aurait déjà dû être là. Si son partenaire était en retard, il avait instruction d'assumer que le jûnin avait été mobilisé pour une autre tâche de dernière minute. Ce n'était pas comme si les changements de plan de dernière minute étaient choses rares dans le monde des ninjas.

-Je crains cependant que nous ne devions assumer cette mission seuls.


/Hrp : Visiblement on fait la mission à deux en fait o/ /

avatar
雷 | Kumo no Chûnin - Intendant
雷 | Kumo no Chûnin - Intendant
Messages : 143
Date d'inscription : 19/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 3470
PE:
127/200  (127/200)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les amants maudits (Mission de rang A)    Jeu 16 Fév - 9:56








Rencontre


J’avais visé juste. La personne se trouvant-là était en effet un shinobi, le shinobi que je cherchais. Celui envoyé par Kiri, et qui me servirait de co-équipier pour cette mission. Mission à double tranchant, car outre le fait qu’il fallait retrouver ces nukenins de nos deux villages, un rapprochement était voulu, ou du moins envisagé entre eux et nous. L’eau et la foudre. Un duo qui en ferait trembler plus d’un. Je n’étais pas particulièrement pour un rapprochement de deux des plus grandes nations militaires, mais si toute cette entreprise pouvait servir juste à dissuader les conflits futurs au lieu d’en créer, ça changeait la donne. Œuvrant dans l’ombre depuis plusieurs mois, je fais tout mon possible pour désamorcer des conflits naissants, trouver des alliés sans chercher à les dominer, en bref, à casser l’image agressive de Kumo et surtout de Aa-sama. J’avais vraiment du mal à le faire, mais même s’il y avait eu quelques échecs (qui ne se souvient pas de la débâcle de testu, ou le jeune intendant est revenue bredouille), je n’abandonnais pas, et aujourd’hui était encore un moyen d’arriver à mes objectifs.
Bref, il fallait cesser de rêvasser et se concentrer sur le moment présent. L’homme se releva d’un bond avant de me tendre une main chaleureuse, où j’engouffrais la mienne bien plus légère, presque fébrile.


▬Kirigawa Akrillo, Chunin de Kumo. Mais mon nom de famille importe peu ahahah ! Appelez-moi Akrillo, ça sera bien plus simple. Et sous le signe de la réussite.


Ma première partie de ma phrase était solennelle, je me présentais officiellement, droit dans les yeux à mon interlocuteur. J’occultais mon titre d’intendant exprès, ne voulant pas que mon équipier puisse me juger là-dessus…La deuxième partit fut parlé sur un ton plus enjoué, pour casser ma première phrase, et ainsi ne pas paraitre suffisant et hautain. La dernière fut dite à mi-voix, en baissant la tête telle une prière expresse.
Je la relevais juste après, avec un petit sourire, en regardant Yumigami. Nous allons donc faire équipe sur cette mission. J’étais assez enthousiaste de pouvoir combattre aux côtés d’un shinobi d’une autre nation, ça avait un côté excitant !
Il reprit la parole en m’expliquant qu’il avait plutôt choisi l’endroit pour patienter, et que nous allons faire la mission seuls. Je comprenais à moitié, mais cela était surement dû à mon jeune âge. J’étais souvent pressé, et je n’aimais guerre patienter à outrance. Mais, à l’inverse, j’étais réfléchi et ne fonçais jamais tête baissée dans un piège, je n’étais pas intendant pour rien, j’en avais un peu dans la tête quand même !


▬Il me semble en effet que nous serons que deux. Ce n’est pas grave, on devrait pouvoir s’en sortir correctement non ? Vous avez des infos sur votre nukenin ? Chez nous très peu, c’est assez embêtant… Je sais juste qu’il s’agit de la femme, et qu’elle maitrise le katon… Très maigres informations, j’en conviens…


Je lui laissais le temps de me faire part de ces informations s’il en avait, puis, je lançais d’un coup.


▬Bon, il est temps de se mettre en route alors ? j’aimerais mieux passer ma nuit dans une auberge et un lit tout chaud plutôt que dehors dans la nuit à suivre des malheureux… Pas vous ?


M’efforçant de ne pas penser au sort qui sera réservé à ces fuyards, je me mis en route après la réponse et les actions de Yumigami.
Si nous prenons la décision de commencer, je laisserais Yumigami décider de la suite des évènements pour savoir où aller, qui interroger… Il était le plus gradé de cette mission…


Récapitulatif combat:
 


© NAELY


Réputation
clique pour voir:
 

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Sauter vers: