La torture pour les nuls PV Toshi
Partagez | 
avatar
水 | Kiri no Genin
水 | Kiri no Genin
Messages : 203
Date d'inscription : 15/08/2016

Fiche Shinobi
Rang: D
Ryos: 700
PE:
29/50  (29/50)

Voir le profil de l'utilisateur
La torture pour les nuls PV Toshi    Mar 7 Fév - 18:49
Mission:
 


L'ombre de la Mort
Je fermais avec soin la pochette où étaient rangés diverses scalpels, lames, aiguilles et autres petites choses particulièrement tranchantes. Ma trousse à récolte d'informations. Sur cette mission j'allais pouvoir exploiter mes nouvelles compétences fraîchement acquises au près des ANBU de Yagura-ojisan. Je me notais sur un bout de papier qu'il fallait que je pense à le remercier … Peut-être avec quelques sushis maisons … Il adorait le poisson !  C'était peut-être en lien avec son biju … Je ne m'étais jamais posé la question. Je finis de préparer mon sac et nouai en une lourde queue de cheval ma crinière presque blanche qui glissa lentement jusqu'à mes chevilles. Bien ! Je ne devais pas faire ni honte à Yagura-ojisan ni attendre mon coéquipier pour trois à quatre jours.

Je lançai une vague salutation à mes parents en sortant de chez moi, mon sac en bandoulière sur mon épaule et, surtout, mon étui avec mon parchemin de stockage, où dormait ma guandao, Chi no Ame, sur ma cuisse. Je doutais d'en avoir besoin, Yagura-ojisan devait sans doute m'avoir mit avec un coéquipier pouvant se battre à ma place. J’espérais ne pas l'effrayer avec ma récupérations d'informations … Mais non ! Il n'y aurait pas de soucis ! Je faisais confiance au choix de notre mizukage ! Je crois qu'il tenait plus à moi que mon propre père, il ne me mettrait pas avec quelqu'un me voulant du mal … … Sauf si je l'avais fâché … Mais ce n'était pas le cas !

Je souris largement en m'approchant des portes. J'allais enfin sortir du village ! Et découvrir de nouvelles villes ! C'était génial ! Et en plus je pouvais torturer des gens ! Ça c'était encore mieux ! Je restai interdite quelques secondes devant le garçon, qui ressemblait un peu à une fille, qui tenait une ombrelle. Je m'approchai et m'inclinai devant lui. Il devait faire froid au vu de sa tenu. Je n'en savais rien, je ne connaissais ni le chaud ni le froid. Je portais donc ma tenue habituelle : jupe et haut à manches courtes.

« Bonjour ! Je suis Ootori Natsumi ! Enchantée. »

Les présentations faîtes on se mit en route. Il plut plus ou moins toute la journée mais cela ne me gêner absolument pas. Le soir j'ôtais quand même mes vêtements trempé pour en enfiler des secs et je mis les autres à sécher devant le feu. Je finis par sortir une boite remplis d'onigiri et la tendis à Toshimetsu après en avoir pris un. Je m'assis près du feu en imitant la distance du garçon. Pas question de me brûler ! Je finis par parler.

« J'utilise une guandao, mais … je ne suis pas vraiment une combattante. Mon truc c'est la récupération d'informations … Par des gens. En bref, je peux m'occuper de la partie torture. Et toi ? »



Feat.




Merci Naely !!!!


Dernière édition par Ootori Natsumi le Mer 8 Fév - 18:03, édité 2 fois
avatar
水 | Kiri no Chûnin
水 | Kiri no Chûnin
Messages : 10
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 27

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
PE:
0/300  (0/300)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: La torture pour les nuls PV Toshi    Mar 7 Fév - 21:21
La Torture pour les nuls




Cela faisait quelques minutes que Toshimetsu se tenait aux portes de son village. Le ciel était grisonnant, le vent se levait et la température commençait à diminuer. Partir en mission en fin d'après midi, rendrait plus simple son déroulement. Lorsque l'on traque un homme, il est beaucoup plus facile de commencer au crépuscule. Les yeux ont souvent du mal à s'adapter à l'assombrissement et persécuter sa cible en jouant sur la peur de l'obscurité est une technique vielle comme le monde. L'Hasegawa, avait accepté de parrainer une jeune fille dont il ne connaissait pas l'identité pour cette quête de rang C. Le tout nouveau Chuunin venait d'intégrer la police privée de Yagura et voyait en cette mission un test. Quelques instants après sont arrivée, Toshimetsu sentit une nouvelle présence sur les lieux.

C’était une jeune fille, assez jolie et semblait plus jeune que lui. Elle arborait une longue chevelure blanche qui finissait sa course non loin de son abdomen. La hâte dont elle fit preuve en arrivant éveilla la curiosité de "Toshi" qui décida de l’analyser de plus près. Après quelques secondes d’observations, sa mémoire lui indiqua qu’il avait déjà vu cette fine silhouette dans le village. Le Kirijin ne savait plus trop où, mais le visage de la demoiselle, qui se tenait non loin de sa position, lui était étrangement familier. Se concentrant un peu plus sur ces yeux et surtout son style vestimentaire, une révélation le frappa comme lorsque qu'un d’un seul coup une idée de génie sort de votre cerveau sans que vous l’ayez consulté.

***Comment ai-je pu oublier une fille comme elle ?*** se dit-il

En effet, l'Hasegawa se souvint avoir déjà croisé quelques fois cette personne dans les couloirs de l’Académie ninja de Kiri. Il se souvenait d’elle parce qu’il avait déjà entendu quelques ragots venant de camarades de classes disant qu’elle était trop nulle pour être à l’académie et surtout aussi parce qu’elle était originaire d'un très ancien clan du village caché de la brume. Elle avait donc un point commun avec notre jeune shinobi. Sur la jambe gauche, elle portait un bandeau frontal de Kiri flambant neuf indiquant donc qu’elle avait réussi l’examen assez récemment. Elle n'était plus la petite fille fragile à l'aparence innocente. Son métier de kunoichi mettait à présent sa vie au service du village ou plutôt de Yagura. On aurait pu croire que cela ferait naître un sentiment de rapprochement entre Toshimetsu et la blondinette mais il n’en était rien. Le jeune ado n’avait pas d’amis et n’en voulait pas forcément…

« Bonjour ! Je suis Ootori Natsumi ! Enchantée. »

« Hasegawa Toshimetsu ! Le soleil va bientôt se coucher et une plus arrive. Allons-y ! » répondit l'épéiste sans en rajouter plus


Le temps était passé et nos deux équipiers campaient dans un petit bois à quelques lieux de leur  destination : Danhyo. Natsumi profita alors de ce moment pour engager la conversation...

« J'utilise une guandao, mais … je ne suis pas vraiment une combattante. Mon truc c'est la récupération d'informations … Par des gens. En bref, je peux m'occuper de la partie torture. Et toi ? »

« Je fais partie de Semi o Kiru, je suis donc un expert en chasse à l'homme. Il est évident que si nous avons été choisi pour cette mission, c'est que nous avons toutes les capacités nécessaire pour la mener à bien. Reposes-toi un peu ! Le soleil va se lever dans quelques heures, mais nous partirons bien avant. Je monterais la garde d'ici là... » lança Toshimetsu d'un ton sec mais pas forcément agréssif.


Natsumi ne le savait peut être pas encore, mais il n'y aurait plus de moments pour le repos et pour les discours inutiles. Toshimetsu connaissait très bien ce calme avant la tempête.


Note:
 
avatar
水 | Kiri no Genin
水 | Kiri no Genin
Messages : 203
Date d'inscription : 15/08/2016

Fiche Shinobi
Rang: D
Ryos: 700
PE:
29/50  (29/50)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: La torture pour les nuls PV Toshi    Mar 7 Fév - 22:34


L'ombre de la Mort

Hasegawa Toshimetsu, que j'avais tout de suite renommé Toshi, m'invita à me reposer d'un ton sec. Je plissai un peu les yeux en le regardant mais en conclus que ce n’était pas méchant. Il faisait partie de la police spéciale de Yagura-ojisan, cela avec qui je travaillais plus ou moins en collaboration. Quand ils n'oubliaient pas de nous ramener vivants des gens … Ils étaient trop efficaces ! Beaucoup trop … Enfin … Je hochais la tête en bâillant longuement et en m'étirant. J'attrapais mon sac et tirais une couverture. Plus par confort que par vraie nécessité. Je m'enroulais dedans et fermais les yeux. J'ouvris les yeux quelques heures plus tard, avant qu'il ne me réveille. Je rangeais mes affaires bon mes vêtements parfaitement secs et lui donnais un nouvel onigiri. Je ne pris pas le mien, je n'avais pas faim.

Feu éteint et affaires dans les sacs, on se remit en route. Vers onze heures, nous atteignîmes la ville. Je reniflais légèrement l'air. Quoi ?! C'était juste par habitude. Bien sûr que cela n'allait pas sentir la drogue comme ça. C'était à nous de la trouver. Enfin … À Toshi. Je ne passerais pas inaperçu. Mais lui oui. C'était même sa fonction d'être inaperçu au vu de son poste. Je touchais du bout des doigts mon bandeau frontal nouait autour de ma taille sans rien dire. Avant d'entrer dans la ville, je suivis mon instinct et l'ôtais d'autour de ma taille pour le ranger dans mon sac, avant de prendre la main de Toshi et l’appelais à haute voix « Nii-San » devant les gardes. Un ninja serait moins effrayant que deux, et même si cela pouvait se révéler dangereux pour moi ce n'était pas un problème. Je priais juste qu'il ne me pulvérise pas d'un coup parce que je l'avais surpris avec ma peau glaciale. C’était souvent le cas.

Pendant qu'on marchait dans la ville je notais plusieurs hommes et femmes avec des visages différents, comme … Détendu … Mais pas d'une bonne manière … Abruti. Voilà le mot. Ils étaient abrutis. Toshi avait dû en noter d'autres mais je ne dis rien. Ce dont j'avais besoin en priorité c'était un coin calme pour … Interroger les gens qu'il me ramenait. Un endroit calme et quelque peu éloigné. Je doutais que cela dans la même zone que ce que nous cherchions. Justement, pour eux, une zone bondée ferait plus l'affaire, plus de visages, moins de chance de se faire repérer. Et la distribution devait se faire dans les quartiers pauvres. Je finis par trouver mon bonheur dans une maison abandonnée dans un coin complètement à l’abri des regards, mais pas trop loin du centre-ville, et comble de la chance il y avait une cave. J'eus un très mauvais sourire en me glissant dans la cave. Je clignais des yeux pour leur permettre de s'habituer à l’obscurité. Je posais mon sac dans un coin et fis le tour de la pièce. Quelques vieilles tables et chaises, du débarras … Parfais !

« Toshimetsu-san, Je crois qu'il serait mieux que je vous attende ici. Le temps de préparer quelques petites choses pour les invités que vous allez ramener … »

Je ne dis rien de plus. Une fois seule je préparais quelques chaises encore en bon état et ouvris avec un nouveau très mauvais sourire ma petite trousse sur la table. En fouillant un peu, je trouvais même un brasero ! Je pris les débris de bois et les jetais dedans et préparais de quoi les allumer. Je m'assis en tailleur contre le mur et attendis tranquillement guettant les bruits de pas. Je pouvais attendre, j'avais du temps et des onigiri. Je pris ma boîte et en grignotais un lentement.  

Feat.




Merci Naely !!!!
avatar
水 | Kiri no Chûnin
水 | Kiri no Chûnin
Messages : 10
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 27

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
PE:
0/300  (0/300)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: La torture pour les nuls PV Toshi    Mer 8 Fév - 14:28
La Torture pour les nuls




Danhyo : ville portuaire connue pour son immense marché. Cette ville était une place porte économique pour le pays de l'eau tant ses activités étaient nombreuses. Pêche,chantier navale,port de plaisance,croisière rapportaient énormément d'argent au daimyos du pays de l'eau. Toutes ces industries rapportaient une quantité d'argent faramineuse cependant, depuis un petit nombres d'années, un commerce beaucoup plus lucratif avait fait son apparition : la vente de Méthamphitachi. Cette nouvelle drogue produite par le Konashi était si puissante, qu'elle donnait l'impression à son consommateur d'être plonger dans un puissant genjustu et de voir des choses qui vont au-delà de l'imagination. Tout les junkies  se shootant à la "Met" appelaient cette sensation " l'éffet Tsukuyomi". Cette nouvelle substance faisait des ravage et si personne n'arrêtait sa production, les autres pays ne tarderais pas à connaitre ce fléau.  

Le plan était assez simple. Toshimetsu et Natsumi devaient trouver le quartier général de l'organisation criminelle qui fabriquait la Methamphitachi et y détruire tout ce qui s'y trouvait (humains compris). Les deux kirijins débarquèrent à Danhyo sous les traits d'une fragile petite fille bourgeoise accompagnée de son ennuyant grand frère. Natsumi jouait très bien son rôle de gamine à croire qu'elle avait fait ça toute sa vie. La genin s'arrêtait devant certains stands d'objets inutiles dont raffolent tant les enfants, faisant mine d'y être intéresser alors qu'en réalité elle récoltait de nombreuses informations sur la population locale.

*** Elle est douée...très douée pour se fondre dans la masse. Ce malin de Mizukage a eu du flaire en recrutant cette fille. Avec un peu d'expérience et d'entrainement,elle sera très certainement utile comme collaboratrice pour le Semi o Kiru. Je vais la garder à l’œil...***

Après cette petite promenade, nos deux compagnons se mirent à la recherchent d'une base à la périphérie du centre ville, qui leur servirait de lieu d’interrogatoire. Natsumi tomba sous le charme d'une maison abandonnée dans un coin à l’abri des regards.

*** Un logement abandonnée alors que nous sommes à une vingtaine de minutes de marche du centre-ville. C'est la cachette idéale, un peu trop même. L'odeur d'urine est très forte et elle ne provient certainement pas d'animaux errants... ***

Natsumi en plein préparatif dans la cave interrompit la réflexion de Tohimetsu...
 
« Toshimetsu-san ! Je crois qu'il serait mieux que je vous attende ici. Le temps de préparer quelques petites choses pour les invités que vous allez ramener … »  

Les sens de Toshimetsu se mirent d'un seul coup en alerte...

« Tu n'auras pas à attendre bien longtemps... Restes là où tu es... » répondit Toshimetsu tout en dessinant un sourire sur ses lèvres .

La tortionnaire ne le savait peut être pas encore, mais Toshimetsu avait entendu des voix qui se rapprochaient de plus en plus...

« Quand j'aurais gagné mon premier million de ryos, je m'achèterais une île !  »

« Tu devrais plutôt t'acheter une nouvelle tronche avec la sale gueule que tu te tapes !   »

« Hahahaha, là il t'as eu....»

Trois jeunes hommes armés d'armes rudimentaires passèrent la porte et furent assez surpris de voir Toshimetsu qui les attendait. Celui qui semblait être leur leader prit la parole...


« Hey ! Qu'esse tu fous ici ?! Putain les gars !!! Je vous avait dit de pas ramener les clients ici ?! T'es venu nous piquer notre stock de Met ?! Vu ta face de débile profond, t'es sûrement un de ces toxicos qui en redemande ! T'es pas au courant que c'est notre planque perso ici ?! Tu vas m'répondre oui, au lieu de me fixer comme un abruti ?! »


« J'envie tes amis... ils vont mourir rapidement et sans douleur... toi...par contre... tu as tiré le gros lot ! »



Une seconde et un shunshin plus tard deux têtes se retrouvèrent sur le sol. Celui qui s'était adressé à Toshimetsu (qui se trouvait dorénavant dans son dos) , n'avait strictement rien compris. Devant la marre de sang et les têtes de ses amis, il s’agenouilla de panique implorant le kirijin de l'épargner. Le pauvre garçon s'était pissé dessus et il avait totalement raison. Ce qui allait suivre ne serait pas du tout beau à voir.  

« Je nous ai déniché un petit revendeur de drogue. Je ne pense pas que ce minable puisse faire partie du groupe que nous cherchons cependant, il doit avoir certaines informations qui nous menerons à eux. Je te le laisse, il est complètement inoffensif, même pour toi. Je reste dans les environs au cas où d'autres viendraient. J'imagine que tu ne veux pas être déranger dans ta tâche... »


Note:
 


Dernière édition par Hasegawa Toshimetsu le Mer 8 Fév - 20:15, édité 1 fois
avatar
水 | Kiri no Genin
水 | Kiri no Genin
Messages : 203
Date d'inscription : 15/08/2016

Fiche Shinobi
Rang: D
Ryos: 700
PE:
29/50  (29/50)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: La torture pour les nuls PV Toshi    Mer 8 Fév - 17:59


L'ombre de la Mort
Oh ! Toshi-San était rapide et efficace ! J'eus un grand sourire totalement plein d'une joie qui semblait innocent. Mon sourire ne l'était as du tout malgré mon apparence juvénile. Le garçon resta hébété le temps que je l'attache soigneusement à une chaise. Par contre, le temps que le feu s'allume il reprit ses esprits. Alors que je regardais les flammes prendre en lui tournant le dos, il commença à beugler des insultes à mon égard. Je ne dis rien, occupée à plonger des sens bons dans les flammes. Par précaution, j'avais mis des gants épais, pas question de me brûler. Même si moi je ne sentais pas la douleur, je ne voulais pas me faire gronder par Yagura-ojisan ou ses suppléants … Cela m'arrivait beaucoup trop souvent …

Le garçon puait la pisse. Je plissais le nez et sortis un premier scalpel. Il me cracha dessus quand je m'approchais. Je secouais la tête et m’agenouillais. Un long hurlement résonna. Le sang commença à couler. Là, il ne pourrait plus jamais marcher, je venais de lui trancher les talons d'Achille. Il s'urina de nouveau dessus. Un grognement m'échappa. Je jetais au sol les lambeaux de ses vêtements souillés que je venais de découper. La nudité ne me gênait absolument pas. Je soulevais le menton de l'homme avec le bout de mon scalpel.

« Yosh ! Je suis Natsu. Je vais te poser quelques questions, et tu vas y répondre. Pour dire que tu veux répondre, dis moi simplement « Je veux parler Natsu-chan » . Compris ?  
- Va crever sale petite p … »

Mauvaise réponse. Je secouais de nouveau la tête et prise délicatement dans le brasero l'un de mes senbons dont le métal était devenu blanc et l'approchais du doigt de l'homme que je venais de casser. Je glissais la pointe de l'arme sous l'ongle en ignorant les suppliques de l'homme et fis sauter l'ongle. Un nouveau hurlement résonna.

Je me rinçais tranquillement les mains en regardant ce qui restait de ce qui avait été un homme. Enfin … Là, on le qualifierait de chaperon. Il avait à peine tenu vingt minutes … Ah … Et pourtant j'avais été gentille ! Il n'avait certes plus d'ongle, plus que huit doigts ni d'organes reproducteurs … Mais je lui avais laissé ses yeux et je n'avais même pas fait d'écorchement. Il n'avait parlé qu'après sa castration et la cautérisation de sa plaie. Quoi ?! J'en avais besoin vivant. La fierté masculine de ne pas vouloir céder face à une petite fille … Ah … Je bus une longue rasade d'eau et sortis tranquillement de la cave en me frottant les oreilles. Heureusement j'avais l'habitude. Je tendis ma gourde à Toshi avant de parler :

« Yosh ! Il faudra m'expliquer pourquoi votre fierté masculine vous empêche de céder immédiatement sous la torture d'une petite fille dans mon genre. Il est … Plus ou moins encore vivant. Un peu en morceaux, mais vivant ! Donc, voilà ce qu'il m'a dit : les membres de la bande se réunissent dans un bar, une taverne, sur les docks. C'est là qu'il va se fournir. Les membres importants arrivent au compte-gouttes à partir de dix-neuf heures. Il semble qu'ils ne restent que jusqu'à vingt deux heures et ils répartissent dans le même ordre qu'ils sont venu. Comme signe distinctif ils portent un ruban soit noué sur une partie de leur corps, soient cousus sur leurs vêtements. Il lui semble que la couleur est grise-jaune. Si la moindre de ces informations est fausse … »

J'eus un petit sourire et m'étirai de nouveau. S'il m'avait menti … Il goûterait à ma spécialité. Et il n'allait pas aimer. Je tournais la tête vers Toshi attendant sa réaction et s'il avait besoin d'autres informations.

Feat.




Merci Naely !!!!


Dernière édition par Ootori Natsumi le Jeu 9 Fév - 22:00, édité 1 fois
avatar
水 | Kiri no Chûnin
水 | Kiri no Chûnin
Messages : 10
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 27

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
PE:
0/300  (0/300)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: La torture pour les nuls PV Toshi    Jeu 9 Fév - 15:38
Hasegawa Toshimetsu a écrit:
La Torture pour les nuls




«  Yosh ! Il faudra m'expliquer pourquoi votre fierté masculine vous empêche de céder immédiatement sous la torture d'une petite fille dans mon genre. Il est … Plus ou moins encore vivant. Un peu en morceaux, mais vivant ! Donc, voilà ce qu'il m'a dit : les membres de la bande se réunissent dans un bar, une taverne, sur les docks. C'est là qu'il va se fournir. Les membres importants arrivent au compte-gouttes à partir de dix-neuf heures. Il semble qu'ils ne restent que jusqu'à vingt deux heures et ils repartent dans le même ordre qu'ils sont venu. Comme signe distinctif, ils portent un ruban, soit noué sur une partie de leur corps, soit cousu sur leurs vêtements. Il lui semble que la couleur est grise-jaune. Si la moindre de ces informations est fausse … »  

Toshimetsu - occupé à surveillé les environs - se trouvait sur le toit de leur nouveau repère quand Natsumi le rejoignit afin de lui faire part des informations récoltés. La kirijin à l'apparence infantile, n'avait pas prit plus de deux heures pour faire parler le prisonnier et son attitude fit comprendre à notre épéiste qu'elle avait pu s'amuser...du moins, pas vraiment comme elle l'aurait souhaité. Natsumi insinua à la fin de son rapport, que si le jeune homme avait menti, elle continuerais à le faire souffrir de plus belle. L'Hasegawa après quelques secondes de réflexion, prit la parole...

« Il n'a pas menti. La première caractéristique d'un lâche est de faire passer sa vie avant son honneur. Cet homme... ou plutôt ce qu'il en reste, est un lâche et son honneur a été tranché en même temps que les têtes de ses amis. Coupes lui la langue, mets lui un sac de toile sur la tête, donnes lui un peu d'eau pour qu'il ne meurt pas avant demain ensuite, laisses-le suinter dans cette cave. Ce soir, il aura un dernier rôle à jouer...» dit-il en rendant la gourde à Natsumi sans même avoir bu la moindre goutte.

« Ah... j'oubliais ! Il est déjà seize heures et aux vues de la qualité des informations que ton "sujet" nous a fourni, Konashi pourrait bien ne pas voir le soleil se lever. Nous n'avons pas énormément de temps, mais j'ai un plan qui peut fonctionner. Sécurise la cave pendant que je fais de même pour la maison. Te laisser ici après ce qui s'est passé serait trop dangereux pour le bon déroulement de la mission. Tu vas donc m'accompagner au docks et si tout se passe comme prévu, tu n'auras pas à combattre. »

Après avoir donné ses directives, Toshimetsu effectua les préparatifs nécessaires pour protéger leur base temporaire. Il s'était déjà débarrasser des cadavres encore frais des deux sbires qui accompagnait le pauvre trafiquant qui pourrissait dans la cave. Les corps avaient été emballés, et enterrer dans un petit carrée de verdure qui auparavant avait servit de jardin. Le sang avait été nettoyé à l'aide d'un dissolvant spéciale que certains membres du Semi o Kiru transportaient avec eux pour maquiller une scène de crime. Quand Natsumi eut fini de sécuriser son "antre de la souffrance" Toshimetsu plaça un piège basique en utilisant un parchemin explosif au seuil de la porte d'entrée. Contre un non-initié aux pratiques ninjas, cela serait sans doute suffisant. La tâche maintenant accomplit, les deux ninjas ne se rendirent pas tout de suite en direction de la taverne où devait se réunir certains membres importants de Konashi. Hasegawa devait faire quelques petites courses avant...

Quarante minutes après que dix-huit heure soit passé, Toshimetsu et Natsumi se retrouvaient sur le toit d'un établissement juste en face de l'auberge où certains belligérant du cartel de la drogue devait se réunir. Les membres de la brume étaient parfaitement dissimulés et n'allaient pas tarder à passer à l'action.        

« Juste avant vingt-deux heures, je vais m'introduire par la petite fenêtre de droite l'étage et resterais dissimulé, mais sur le chemin, je vais monter sur le toit de l'auberge, y déverser le produit que nous sommes allez acheter avant de venir ici et pour finir y mettre le feu. Le feu prendra quelque minutes avant de se propager sur tout le toit. Un parchemin explosif que j'aurais placé sera déclenché et cela te serviras de signal pour entrer en scène... » commença le jeune shinobi avant de fixer son équipière dans les yeux et de continuer


« Tu débouleras dans la taverne en pleur en sanglotant pour faire croire qu'un incendie se propage et que tu en as été victime. Le but de cette manœuvre sera de créer un vent de panique dans la taverne. Il faut que les membres de Konashi soit dispersés et donc plus ton jeu d'actrice sera convainquant et plus ce plan sera efficace. Si tout c'est bien passé, j'aurais le temps d'en attraper un sans que personne ne remarque rien. Après avoir rempli ton rôle file sans attendre au QG. Je connais ta signature de chakra, je n'aurais donc aucun mal à te suivre où à te retrouver. Tu as bien compris ce que nous devons faire ? »



*** C'est un plan assez risqué, mais Konashi ne doit pas remarquer qu'un de ses membres à disparu. La mission risquerais de devenir beaucoup plus difficile si cela arrivait. Je pense que Natsumi sera à la hauteur... son petit numéro de ce matin au centre-ville m'en a convaincu. ***

Le plan était assez simple. Si l'un d'eux se ratait, l'accomplissement de leur quête serait compromis.



Note:
 
avatar
水 | Kiri no Genin
水 | Kiri no Genin
Messages : 203
Date d'inscription : 15/08/2016

Fiche Shinobi
Rang: D
Ryos: 700
PE:
29/50  (29/50)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: La torture pour les nuls PV Toshi    Jeu 9 Fév - 21:45


L'ombre de la Mort
Mmmh … Je hochai la tête sans rien ajouter au discours de Toshi avant de descendre ans la cave. L'autre était plus ou moins conscient et il poussa un gémissement en entendant mes pas. J'eus un soupire et m'avançais pour le faire boire un peu. Il bredouilla un remerciement, qui se transforma en hurlement de douleur quand je lui tranchais froidement la langue avant de lui nouer autour du visage un sac de toile en jute. Je vidai le contenu de ma gourde sur les braises rougeoyantes, isolai l'homme en vérifiant qu'il ne pouvait rien faire. Parfait ! Je ressortis de la cave et suivis Toshi en lui tenant la mains comme au matin.

Assis sur le toit de l'auberge en face de la taverne, les pieds balançant dans le vide, le regard perdu dans la nuit, je tournais très lentement la tête vers Toshi en l'écoutant parler. Faire la gamine éplorée hein ? Pas de problème. Avec quelques brûlures le tout serait encore plus convainquant. À l'heure dîtes je bondis près du lieux de l'explosion, à une distance raisonnable pour subir des plaies et des brûlures sans pour autant mourir. Je levais juste le bras pour protéger mes yeux de la flamme qui vient me lécher le bras et un peu la joue. Je restais absolument de marbre, ne ressentant aucune douleur, j'attendis un peu d'avoir les larmes me coulant sur les joues et la morve au nez. Je fonçais dans la taverne en braillant tout ce que je savais et en gémissant de douleur. Le temps d'expliquer vaguement ce qu'il s'était passé, un homme me saisit par les épaules et me jeta sur le côté. Tombant sur mes plais je poussais un cris de douleur.

Le tavernier m'attrapa m'attrapa et me tira contre lui pendant que les autres partaient en courant. Il m'installa sur un tabouret et m’étala sur mes brûlures une pommade pendant que je continuais mon petit manège. J'hésitais un peu puis lui enfonçai violemment un senbon dans l'oreille jusqu'à atteindre son cerveau. Il tomba sur le côté, mort. Je récupérais mon arme. Il hébergeait une bande de criminels, il méritait la mort. Même s'ils l'avaient menacé. Je me laissais glisser sur le sol en bois de la taverne, jetais un œil derrière moi puis sortis en fermant la porte. Toshi avait du ou devait être entrain d'accomplir sa mission.

J'ôtais le piège et me glissais dans la cave. J'étais revenu au QG sans aucun soucis. L'autre était toujours vivant et gémit en entendant du bruit. Je lui crachais de se taire et vérifiant l'état de mon bras. Je pouvais le bouger tout comme ma main. Ma peau était noircie avec des cloques. Je sortis les bandages de mon sac et l'emmaillotai avec soin. Je couvris ma main abîmée avec mon gant. Chi no Ame jaillit dans un nuage de fumée et je m'appuyais contre le mur guettant Toshi. Ce fut un homme tombant sur le sol de la cave à qui je pointais la lame de ma guandao juste sous le nez avec un mauvais sourire

« Konbawa, tu es mon nouveau client ? »

Feat.




Merci Naely !!!!
avatar
水 | Kiri no Chûnin
水 | Kiri no Chûnin
Messages : 10
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 27

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
PE:
0/300  (0/300)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: La torture pour les nuls PV Toshi    Ven 10 Fév - 15:58
La Torture pour les nuls




Nos deux kirijins avaient assez facilement réussit leur coup. Comme convenu, Toshimetsu s'était introduit dans la taverne peu avant que l'explosion ne se produise. Le jeune shinobi n'eut même pas à justifier de sa présence, dès lors que Natsumi sema un vent de panique dans l'établissement. Certains criaient, d'autres, se contentaient de courir pour sauver leur vie et il n'y en eu même qui voulurent prendre une bouteille ou deux avant de partir. Capturer quelqu'un dans une telle ambiance serait chose facile, mais il fallait agir vite. Le spécialiste du kenjutsu jeta son dévolu sur un homme avec le ruban cousu sur le haut de son vêtement. La cible du shinobi n'avait pas été choisit au hasard en effet, le trafiquant choisit était propre sur lui et arborait le ruban de Konashi d'une manière un peu plus classe que les autres. Et puis quelqu'un qui cherche à sortir par une porte dérobée plutôt que par l'entrée principale est forcément quelqu'un d'important non ? De plus, cet homme était accompagné d'un garde du corps qui le suivait comme son ombre. Assez d'indices pour convaincre Toshimetsu de s'attarder sur sa personne...

Bien entendu, le kirijin n'eut aucun mal à séquestrer le criminel - se débarrassant au passage de son garde avec un lancé de kunai bien senti au niveau de la nuque - à l'aide d'une puissante manchette, là aussi placé au niveau de la nuque. Un Henge no Jutsu pour prendre l'apparence du pauvre garde du corps, qui brûlerait certainement avec la taverne et Toshimetsu pu sans problème s'éloigner - aux yeux de tous - avec le corps de sa proie. Les évanouissements étaient si fréquents lors d'incendies...

*** Maintenant que j'ai ce que je suis venu chercher, allons retrouver notre petite psychopathe.*** pensa Toshimetsu tout en fermant les yeux pour se concentrer.

Bingo ! Natsumi se trouvait déjà assez loin, sa réserve de chakra semblait ne pas avoir bougé d'un pouce et la retrouver serait un jeu d'enfant. En quelques bonds, Toshimetsu s'éloigna de la zone de turbulence que lui et sa comparse avaient créé. Les kirijins s'en fichaient royalement d'avoir brûler une taverne et peut être plus encore car seule la réussite de la mission comptait. Une vingtaine de minutes plus tard, l'épéiste à l'ombrelle, rentra à la base et balança sa prise dans la cave. La chute réveilla le criminel, mais pas assez pour être en pleine possession de ses moyens...

« Konbawa, tu es mon nouveau client ? »   s'écria Natsumi qui était ravis d'avoir une autre personne à questionner.

Toshimetsu plaça son pied entre les omoplates de son nouveau prisonnier - toujours au sol - et attrapa ses deux bras pour les tirer vers l'arrière. Cette manœuvre avait pour but de forcer le captif à redresser sa tête qui se retrouvait à présent pile en face de l'entre jambe du premier détenu.  

« Tu vois ce gros tas de viande puant en face de toi ? C'est ce qu'il reste d'un autre de tes camarades du Konashi ! Ne fait surtout pas mine de ne pas savoir de quoi je parle car c'est lui qui nous a indiqué où te trouver. Comment crois-tu que l'on t'ais trouvé ? » lança Toshimetsu en lui déboîtant une épaule en tirant sur son bras. L'autre détenu criait lui aussi de peur ne sachant pas vraiment ce qu'il se passait à cause du sac sur sa tête. Natsumi devait vraiment apprécier ce spectacle.

« Ton ami semble s'inquiéter pour toi... ma collègue ici présente, ne te feras pas souffrir autant que lui si tu lui dit tout ce qu'elle veut savoir ok ? Tu n'est pas aussi bête que ton camarade n'est-ce pas ? Regardes-le encore ! » cria Toshimetsu en déboîtant l'autre épaule qui arrachait quasiment le même cri de douleur que précédemment.

« Regardes ce qui arrive à ceux qui nous mentent et à ceux qui ne veulent pas nous dire la vérité ! Maintenant, la balle est dans ton camp !  » conclut le chuunin en lâchant sa prise.

« Amuses-toi bien ! Et surtout n'aie aucune pitié...»

Hasegawa Toshimetsu n'était pas un garçon cruel, mais il savait comment le cerveau humain fonctionnait. Il n'avait pas épargné le premier détenu pour une seule et bonne raison : transmettre sa terreur au second détenu.


*** Une bonne terreur, de temps en temps, vous remet les idées en perspective. Hihihihihi ***



Note:
 
avatar
水 | Kiri no Genin
水 | Kiri no Genin
Messages : 203
Date d'inscription : 15/08/2016

Fiche Shinobi
Rang: D
Ryos: 700
PE:
29/50  (29/50)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: La torture pour les nuls PV Toshi    Ven 10 Fév - 18:16


L'ombre de la Mort
Huhuhuhuhu … Les hurlements de putois des deux hommes me tirèrent un large et très mauvais sourire. Je me passais la langue sur les lèvre. Leur peur était un véritable régal pour moi. Un petit ricanement macabre m'échappa et … Je demandais de l'aide à Toshi pour attacher l'homme les pieds sur une chaise les mains clouée au sol par deux kunaies plantés dans ses paumes. Je laissais Toshi sortir et fixais l'homme au sol qui secouait furieusement la tête en m'insultant de tout les noms en gueulant qu'il ne parlerait jamais… Ah … Les hommes et leur honneur, et stupidité. L'autre aussi gueulait. Oh ! Mais on ne s'entendait plus ici ! Je frappais l'homme encapuchonné pour qu'il se la ferme, ce qu'il fit. Je sortis de nouveau ma petite trousse.

La scalpel brilla faiblement quand je le sortis avec deux trois petites choses et je me penchais vers les pieds nus de l'homme. La première incision le fit glapir de douleur. Je lui arrachais lentement un lambeaux de chair long de cinq centimètres sur un de large avant de le regarder dans les yeux quelques secondes avant d'observer le sang dégouliner par terre. Mes questions furent très simples : où était le QG, combien de garde, combien de hauts placés, la liste des membres de l'organisation, et combien de kilos de drogue. Il secoua de nouveau furieusement la tête en serrant les lèvres. J'eus de nouveau un sourire joueur et repris tranquillement son écorchement des pieds. Le sol fut bientôt couvert de son sang et ses hurlements remplir l'air.

Je n'avais même pas finis le premier pieds, il en avait des grands, qu'il craqua fondant en larme et s'urinant dessus. Mais les hommes de cette villes étaient incontinent ou quoi ?! Ah ! C'était pas vrai ! Il me supplia de ne pas continuer. Je lui répondis que cela dépendait de ses réponses. Et que dans tous les cas, il ne pourrait plus marcher. Entre deux scalpage de peau je lui avais fait subir le même sort qu'au premier.  Il hocha la tête et mendia un peu d'eau. J'hésitais quelques secondes avant de lui verser un filet d'eau dans la gorge en veillant à ce qu'il ne puisse rien faire. J'écoutais ses réponses avec calme et hochai la tête. Je m'approchai du premier encore vivant et lui ôtai le sac de jute. Je lui relevais la tête et plantai d'un geste rapide mon scalpel dans ses orbites avant de lui trancher lentement la gorge en fixant dans les yeux le trafiquant. Je souris comme un chat

« Mens moi, et je te jure que ce que tu viens de subir n'est rien comparé à l'enfer qui t'attends.  »

Je lui fis un grand sourire absolument pas rassurant avant de sortir avec ma gourde à la main rejoindre Toshi. Je grognais en voyant que ma tenue était tachée de sang. Un peu salissant cette méthode mais tellement efficace que … J'avais du mal à m'en passer, c'était ma petite favorite. Avec le désossage. Ça aussi c'était très très très drôle. Je bus un peu avant de m’éclaircir la gorge.

« C'est un entrepôt sur le port le plus fréquenté. Il y aurait une cinquantaine d'hommes. La liste de tout les hauts placés est dans le bureau au second étage. Il y a quelques hommes de main, une vingtaine, mais la plus part se battent … Comme des paysans avec des outils de paysans. Il n'y a qu'une entrée, pas de fenêtre. Il y aurait une dizaine de très hauts placés tirant les ficelles qui vivent sur place. Si tu as besoin d'autres informations … »  

Feat.

[/i][/b]



Merci Naely !!!!

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Rock/Métal pour les Nuls
» La navigation pour les nuls...| PV Acarvius. |
» Manuel-mode d'emploi en vue d'être président, pour les Nuls
» 2- Les vampires pour les nuls
» [O.P] La Marine pour les nuls

Sauter vers: