[Quartier Hyûga] Super Nanny vs Hanabi et Nyuuwa [Pv : Hyûga Yume]
Partagez | 
avatar
Membre non validé
Membre non validé
Messages : 65
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 26

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 50
PE:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur
Une nouvelle vision de la vie !
Jouer ?


Une journée banale comme tous les autres, Hanabi passait son temps à toujours faire la même chose de son temps libre, c'est-à-dire, entraînement ou promenade avec son père. Le clan Hyûga était très bien vu au sein du village de Konoha, la cause ? Leur façon d'être, ils agissaient comme des nobles et des personnes toujours prêtes à défendre le village. Il était très important tout comme le clan Uchiha, on pouvait dire que c'était les deux plus puissants clans dus à leur pupille légendaire venant directement de la lignée du Rikoudou Sennin. Hanabi en avait un peu conscience, mais cela ne l'intéressait pas vraiment. La Genin était toujours préoccupée par la pression qui pesait sur ses épaules, devenir forte et rendre son père fier d'elle. Ce n'était pas facile tous les jours pour la jeune fille, elle y mettait beaucoup de sa personne et parfois, elle se faisait du mal. Vivre comme étant la future héritière de son clan, c'était une grosse responsabilité pour un enfant de dix ans et honnêtement, elle aimerait bien vivre comme n'importe qui. Cependant, Hinata avait échoué pour prendre la succession du clan Hyûga, elle était faible et inintéressante pour Hiashi. Malgré cela, Hanabi aimait toujours sa soeur, elle l'idolâtrait moins qu'avant à cause de sa faiblesse, mais elle restait son aînée et sa tendresse était agréable.

Pour aujourd'hui, Hanabi allait passer une après-midi moins pesante pour son moral et elle allait pouvoir respirer un peu. Pas d'entraînement avec son équipe, ni avec son père ni même une promenade, mais rien de spécial, un simple moment de détente. Durant la matinée, Hanabi s'était tout de même entraîné avec son père et ce n'était pas du tout repos. Neji et Hinata étaient indisponibles pour l'entraîner ou la regarder, du coup, elle était seule avec Hiashi. Intensité, pression, des rappels de sa destinée, franchement, elle se donnait à fond malgré toutes ses attentes. Blessures, fatigue, la jeune genin avait vraiment besoin de se reposer et encore, ses entraînements avaient diminué depuis qu'elle était devenue Genin. C'était tout de même logique, il y avait des missions à effectuer et si elle partait remplir une mission dans un sale état, elle risquerait d'échouer. Cependant, son paternel se montrait un peu strict sur le fait qu'elle devait se prendre en main toute seule et non attendre qu'il vienne à elle pour se perfectionner. Cela allait être une chose que la petite brune de dix ans allait faire à présent, s'entraîner seule ou avec quelqu'un pour voir les résultats de son entraînement. Pour le moment, la kunoichi avait fait une sieste avant de manger et de partir de la demeure familiale. N'ayant rien à faire et que son père était parti pour un rendez-vous important pour le clan sans elle, la kunoichi devait rejoindre Yume.

Il était tout de même étrange que son père autorise une simple Genin de 14 ou 15 ans d'être sa nounou, alors qu'il y avait beaucoup de femmes plus âgées dans le clan. Un choix qu'Hanabi ne comprenait pas et de plus, elle se sentait un peu gêné et mal à l'aise quand elle y allait. Ceci dit, Yume est une fille gentille et douce avec tout le temps. A vrai dire, Hanabi n'a jamais connu sa mère en étant morte peu de temps après sa naissance, du coup, c'était difficile de se faire materner. Sa nounou avait une petite soeur énergétique et plein de ressources, elle était bizarre et proposer de drôle de truc à l'héritière du clan. Jouer à la poupée, au ninja ou encore, à faire de la pâtisserie, des divertissements que la fille de dix ans n'avait jamais faits autrefois ou elle s'en souvenait plus de l'avoir fait. Cette après-midi, elle allait devoir les supporter et gérer son mal à l'aise même si honnêtement, elle prenait plaisir à s'amuser. Cela lui changeait de ses habitudes et sa pression se faisait de moins en moins ressentir en leur présence. Hanabi devait s'habituer à elles et à leur style de vie, la petite brune devait faire des efforts pour se sentir intégré parmi les deux Hyûga. Devant la porte de la maison de Yume, elle resta debout et ne toqua pas encore à la porte.

« Je me demande pourquoi père a accepté que Yume soit ma nounou, elles sont bizarre dans cette maison...mais drôle. » Elle soupire avant de toquer à la porte. « C'est Hanabi, je suis là ! »

Code by Silver Lungs
avatar
火 | Konoha no Genin
火 | Konoha no Genin
Messages : 801
Date d'inscription : 19/07/2016
Age : 19

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 1517
PE:
354/100  (354/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Il faisait beau aujourd'hui. Profitant de ma matinée de libre j'étais allée dans le jardin pendant que Nyuuwa travaillait. Je devais en prendre soin seule. Mon père refusant d'y aller depuis la mort de ma mère, et ma sœur étant trop jeune. J'étais en manches courtes avec un short assorti et un large chapeau de paille. Mes mains étaient couvertes d'épais gants de jardinage. Le Jasmin avait beaucoup poussé et s’enroulait maintenant un peu partout. Je dû en enlever de grandes branche que je gardais pour décorer la maison. Le Jasmin avait une odeur suave que j'aimais particulièrement. Dire que j'avais un peu négligé le jardin depuis quelques temps était un doux euphémisme. Il était complètement sans dessus dessous. Pendant que je plongeai les mains entre les broussailles et dans la terre je pensai à ma mère. Combien d'heures avait-elle passé à genoux dans la terre pour faire cette merveille ? Il y avait deux cerisiers, aujourd'hui en feuilles, plusieurs magnifiques rosiers, qui lorsqu'ils étaient en fleurs se paraient de mille et unes couleurs et senteurs ainsi que de papillons. Sans oublier le Jasmin, les Hyacinthes et les plates-bandes de fleurs. Autant dire que exécuter tout se travail me prit toute la matinée. J'étais ravie de mettre lever très tôt pour échapper à la chaleur. Et chantonner les musiques de la nouvelle idole Nagahide Eirin, m'avait donner du cœur à l'ouvrage. J'avais juste eus le temps de prendre une douche fraîche avant de faire le repas pour ma sœur et moi. Nyuuwa était toute excitée. Il y avait de quoi pour elle : Hanabi-sama venait passer l'après-midi chez nous. Depuis quelques temps je lui servais de nounou. C'était une gentille petite fille, mais tellement sérieuse ! Elle portait une charge trop lourde pour ses minces épaules de genin. Je m'en inquiétais même si cela ne me concerné pas. Donc, discrètement j'avais ordonné à Nyuuwa de lui «apprendre» à être une enfant.

Je mis à cuire des haricots rouges et sortir le beurre. Aujourd'hui c'était brioche à la pâte de haricot rouge et cookies ! Nyuuwa était dans sa chambre entrain de choisir les jeux du jours pendant que je vérifia l contenu ds placards. Lorsqu'on toqua je me dirigeais d'un pas rapides vers la porte que j'ouvris en m'inclinant

« - Bonjour Hanabi-sama, entrez vous êtes la bienvenue.»

Je la fis rentrer et la guidais au salon avant d’appeler Nyuuwa qui descendis comme une tornade des boites de jeux dans les bras. Elle glissa et je la rattrapai au vol ainsi qu'un sachet de toile contenant des dès et une boite de jeux. Vous ais-je déjà dis que ma sœur est une tornade ? Bon et bien je vous le dis maintenant. Nyuuwa se redressa comme-ci rien ne s'était passé et lança joyeusement

« - Ohayo Nabi-chan ! Tu veux jouer au Yams ? Ou tu veux voir les peluches que m'a ramené Me-nee-chan?

Un petit cours sur le Nyuuwa langage ? Nabi c'était Hanabi, quant à Me-nee-chan c'était Yume Onee-chan. Je souris à l'héritiére du clan en posant les boites à jeux dans un coin. Nyuuwa était un tourbillon d'énergie parfois, rarement, violente, joyeuse, malicieuse et qui adorait jouer ds tours aux autres. Elle avait tout de suite vu en Hanabi non l'héritière du clan, mais une copine de jeux qui ignorait beaucoup de choses sur les jeux des enfants. Elle l'avait donc immédiatement adopté de cette façon. Pour ma part ? Cela me plaisais de voir Nyuuwa aussi à l'aise avec Hanabi-sama. J’espérais que la fréquentation de ma sœur lui serait bénéfique.




Merci Aimi !

Spoiler:
 
avatar
Membre non validé
Membre non validé
Messages : 65
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 26

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 50
PE:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur
Petite Nyuuwa !
Qu'est-ce qu'elle veut ?


Hanabi avait du temps libre pour sa propre personne et loin de son père qui était parti à un rendez-vous important. La jeune genin ne savait pas de quoi il s'agissait, mais elle aurait bien aimé s'entraîner un peu plus avec lui pour améliorer son Jûken. Habituellement, elle se serait entraîné seule dans son coin et elle n'aurait pas été aperçu nulle part de la journée. Cependant, la petite brune devait rejoindre sa nounou afin de se reposer et se détendre un peu, ce qui n'était pas dans sa nature. Yume est une fille très gentille et douce avec tout le monde surtout avec les enfants, c'était agréable de passer la journée ou une demi-journée en sa compagnie. Or, la petite Hyûga ne comprenait pas certaines choses ou plutôt elle avait perdu toute notion de l'amusement et du divertissement depuis qu'elle avait cinq ans, c'est-à-dire, lorsqu'elle a commencé ses entraînements avec Hiashi. Un souvenir lointain pour une simple gamine, la seule chose qu'elle avait en tête, c'était tout simplement de s'entraîner pour devenir plus forte et être digne de son héritage. Hanabi allait tout de même devoir faire avec ce qu'on lui donne, sans plus attendre, elle s'était rendu chez sa nounou et la brunette se demandait ce qu'elle allait pouvoir faire aujourd'hui en leur compagnie. Exactement, leur compagnie, car Hana n'était pas toute seule avec Yume, il y avait aussi Nyuuwa, la petite soeur de Yume.

Après avoir toqué à la porte d'entrée, Hanabi attendait plus qu'on lui ouvre et la personne qui le fit, ce n'était personne d'autre que Yume. Une salutation respectueuse, elle s'était incliné devant l'héritière du clan comme n'importe quel Hyûga le faisait habituellement lorsqu'elle est présente. Pour Hanabi, ce n'était qu'une habitude de voir ce genre de geste, mais cela était gênant, car elle ne se considérait pas comme une princesse ni une noble, mais comme une kunoichi. Un petit bonjour sortit de la bouche de la genin afin de répondre à la grande Hyûga en face d'elle. D'un signe de la main de sa nounou, Hana entre alors dans la demeure de cette fille après avoir fait un léger hochement de tête. Pour le moment, la Hyûga ne dit pas un mot, elle restait concentrer et observatrice. Cette maison était belle et paisible enfin le calme disparut rapidement à l'arrivée de Nyuuwa avec pleine de motivation et de joie de vivre en ayant entendu Hanabi à l'intérieur de l'habitation. Une vraie tornade cette petite fille, la genin devrait être habitué à la longue, mais à chaque fois, elle se faisait toujours surprendre par cette envie de jouer. En effet, Nyuu venait toujours là voir avec des jouets, des boîtes de jeux ou des poupées. La jeune héritière se sentait un peu mal à l'aise et elle ne savait pas comment réagir. Nyuuwa lui proposa plusieurs jeux.

« Je...euh...je ne m'y connais pas et...si tu veux, je te laisse choisir les jeux. » Dit-elle en soupirant. « On va aller dans ta chambre, tu me montreras tout ça, d'accord, Nyuuwa-san. »

Effectivement, quand elle regardait les boîtes de jeu de son amie, Hanabi pouvait voir qu'elle ne les connaissait pas. De toute façon, elle jouait que rarement et encore, les entraînements étaient comme un jeu pour elle et la brune prenait toujours tout au sérieux. Comment pensait-elle la détendre en proposant des jeux ou des peluches ? Pour Hana, Nyuuwa lui proposait un défi et elle devait la battre pour s'assurer de ne pas perdre contre elle. Aucune idée si Yume n'allait venir s'amuser avec eux ou si l'adolescente avait prévu autre chose pendant que les enfants allaient partir s'amuser en haut. Restez toute seule en compagnie de la petite soeur de sa nounou, ça n'allait pas être facile de se sentir étouffer par sa bonne humeur et sa joie de vivre. Dans un sens, Hanabi était contente de ne pas avoir de petites soeurs, mais une grande soeur même si elle ne croisait plus trop Hinata depuis un bon moment. La jeune kunoichi se mit à caresser le haut du crâne de Nyuuwa avec affection pour la rendre heureuse. Ensuite, elle se tourna vers Yume pour lui parler.

« Yume-san, lorsqu'il n'y a pas la présence de mon père, tu n'es pas obligé de t'incliner pour me saluer et dire sama derrière mon prénom. Disons que ça me gêne un peu et tu es ma nounou, c'est moi qui devrait avoir un peu plus de respect, non l'inverse. » Dit-elle à Yume avant de reprendre la conversation. « Vas-tu te joindre à nous ? Ou as-tu prévu quelque chose pendant que....euh...comment dire...nous nous amusons ? »

Hanabi souhaitait intérieurement que Yume vienne avec elle, car ça serait mieux pour stopper Nyuuwa dans ses élans de joie. La brune n'oserait pas lui dire non ou de se stopper cinq minutes de manière calme et elle n'aimerait pas faire pleurer l'enfant. Hana pouvait la trouver bizarre et un peu speed pour elle, mais au fond, la genin aimait bien Nyuu qui la considérait comme une amie. Il était hors de question de la voir pleurer ou que quelqu'un lui fasse du mal. Peut-être que c'était comme ça qu'une grande soeur réagissait, elle n'en savait rien du tout. Cependant, Nyuuwa comptait beaucoup pour l'héritière et quand Yume lui autorisera de l'entraîner, alors la genin fera en sorte que la petite soit forte. Pour le moment, la petite soeur d'Hinata n'allait pas forcer la gamine à subir des entraînements sans le consentement de sa nounou, ce n'était pas son genre de faire cela. Soudain, une odeur traversa le nez de la brunette et ça sentait super bon. Tournant sa tête vers la cuisine, elle interrogeait Yume.

« Yume-san, que fais-tu cuire dans ta cuisine ? Ça sent très bon ! »

Code by Silver Lungs
avatar
火 | Konoha no Genin
火 | Konoha no Genin
Messages : 801
Date d'inscription : 19/07/2016
Age : 19

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 1517
PE:
354/100  (354/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Je retiens un sourire en voyant Hanabi quelque peu perdue. Pauvre chaton ! La jeune, trop jeune, héritière du clan ressemblait plus à une adulte qu'à une enfant. J'étais heureuse que Nyuuwa n'avait pas eut à subir ça. Je n’aurais pas supporter de la voir comme ça. Pendant que les deux étaient dans la chambre de ma sœur je remis en place les boite de jeux qui menaçaient de tomber au sol. Les deux petites filles revinrent sans d'autre jeux. Avec ceux déjà sortis on pouvait jouer pendant un ou deux jours. Hanabi tapota le crâne de ma sœur, qui sourit ravie, avant de me demander de ne plus l’appeler « sama » lorsqu'elle était chez moi. Je hochai la tête en souriant sur la fin de sa phrase. Elle ne devait pas vraiment savoir comment se comporter avec Nyuuwa. Ce que je pouvais comprendre, ma sœur pouvant être une bombe humaine. Il était parfois dur de la contenir. Par contre la manière dont elle avait flairé les haricots rouges me fit franchement rire. Je lui répondis gentiment :

« - Ce que vous sentez ce sont les Haricots rouges pour que nous puissions faire des brioches avec de la pâte de haricots. Votre père m'a dit qu'il serez là pour sept heures ce soir. Nous aurons le temps d'en faire avec des cookies. Vous en aurez pour chez vous. Nyuu, on va faire un Yams. »

Ma sœur s'empressa d'installer Hanabi en la suppliant presque de ne plus lui donner du « san ». Elle jugeait ça injuste étant plus jeune qu'elle. Je m'installais tranquillement sur le tapis  en notant les combinaison à faire et les noms des joueurs. Le Yams était un jeux qui se jouait avec cinq dés et où l'un des buts était de faire un Yams. C'est à dire cinq dés avec la même face. Nyuuwa expliqua très bien le jeux puis tira les dés dans le godet en cuir qu'elle posa renversé sur la table et sourit

« - Si je fais un Yams de six, Nabi-chan te devra m’entraîner!
- Nyuuwa, tu n'as pas le droit de réclamer.
- Mais quoi ?! Tu ne peux pas toujours m’entraîner sans négliger le tiens d'entraînement !
- Cela ne me dérange pas que tu t’entraîne avec Hanabi, mais c'est à elle de donner sa réponse. »

Nyuuwa sourit et leva le godet de cuir et j'écarquillai les yeux. Yams de six …. Ma sœur avait une de ses chances, ou elle trichait, ou elle avait une excellente intuition. Elle battit des mains en riant avant de demander à Hanabi si elle était d'accord pendant que je notais son score. Un jour elle aura ma peau.




Merci Aimi !

Spoiler:
 


Dernière édition par Hyûga Yume le Ven 29 Juil - 19:37, édité 1 fois
avatar
Membre non validé
Membre non validé
Messages : 65
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 26

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 50
PE:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur


Yams

Hanabi était perdue avec Nyuuwa, la gamine lui avait présenté des jeux et elle voulait en faire autant avec des peluches. La fillette était vraiment gentille et adorable, il n'y a rien à redire sur son comportement et Hana l'appréciait beaucoup. Cependant, quand on lui parlait de jeu, là, la genin ne savait plus où se mettre ni quoi dire, elle se sentait inculte. Ce qui était normal au vu de son éducation auprès de son père, dès l'âge de cinq ans, elle subissait déjà des entraînements dignes de véritables ninjas. Du coup, son esprit d'enfance a très vite mûri pour penser comme celui d'un adulte, même si elle reste Innocente comme n'importe quel gosse. Heureusement, sa vie allait sans doute changer et peut-être que l'héritière du clan Hyûga allait retrouver goût au plaisir des jeux. Nyuu allait être une bénédiction pour elle et de plus, la jeune kunoichi allait devenir un peu plus humaine en ressentant certaines émotions de perdus. Pour Hanabi, aller passer des heures chez Yume, c'était totalement incompréhensible, car elle s'entrainait pas du tout. Or pour beaucoup de personnes, cela allait libérer et lâcher un peu la pression qu'il y avait sur les petites épaules de la fille cadette d'Hiashi et de lui faire découvrir pas mal de choses.

Dans leur maison, il y avait une bonne odeur que Hanabi sentit que lorsqu'elle allait en ville. Elle avait du mal à reconnaître l'odeur, mais Yume semblait faire quelque chose à manger. Un goûter pour tout le monde ? Ça pouvait être sympa comme idée, la brunette était mature pour son âge, mais elle ne disait jamais non pour prendre son goûter. Étant dans la chambre de Nyuuwa, ce n'était pas facile de bien distinguer l'odeur ni même de jeter un coup d'oeil dans la cuisine. Évidemment, Hanabi pourrait très bien utiliser son Byakugan pour regarder juste par curiosité, mais ce n'était pas très poli de faire cela. Selon la nounou, elle faisait cuire des haricots rouges afin de faire des brioches pour les manger. Maintenant qu'elle le lui avait dit ce qui était en train de chauffer, la jeune héritière se souvenait d'en avoir déjà mangé dans un des restaurants de Konoha. La genin avait beaucoup apprécié cette nourriture et là, elle avait vraiment envie de goûter la cuisine de l'adolescente. De plus, sa nounou l'informa que Hiashi viendra la récupérer vers dix-neuf heures et ça lui laissait le temps de passer du temps avec eux. En plus de cela, elles allaient faire des cookies, ça pouvait être intéressant.


▬ D'accord, Yume-san. J'ai hâte de faire tout ceci avant l'arrivée de mon père. On commence à jouer quand ?


Soudain, Nyuuwa demandait à Hanabi de manière adorable de ne plus utiliser le suffixe "san" derrière son prénom. La raison ? C'était le fait qu'elle était plus jeune qu'elle et qui n'y avait aucune raison de l'utiliser sur elle. Du coup, la jeune héritière allait respecter la volonté de sa jeune amie et elle allait utiliser un autre suffixe comme "Chan" qui pourrait très bien correspondre à la petite soeur de Yume. Un léger sourire s'afficha sur le visage de la genin en regardant la gamine et hocha la tête pour confirmer ceci. Hana s'installa en face de Nyuuwa et se trouvant sur la gauche de Yume, elles allaient jouer au Yams. La brunette n'y avait jamais joué auparavant et du coup, elle ne connaissait pas trop les règles. La plus jeune du groupe se mit à le lui expliquer afin qu'elle ne soit pas perdue dans la partie qui allait bientôt commencer. Le jeu se jouait avec cinq dés et le but était de faire un Yams, c'est-à-dire, que chaque dé devait avoir la même face. Le tout devait se reposer sur le hasard selon Hanabi et c'était vraiment le cas. Nyuuwa avait très bien expliqué les règles sans en dire trop, du coup, elle allait débuter la première pour montrer à sa chère amie. Si elle faisait un yam de six, Hanabi devrait l'entraîner même si elle se faisait réprimander par Yume pour avoir réclamé. La genin sourit et répondit calmement à Nyuu.


▬ Marché conclu, Nyuuwa-chan. Je serais ravie d'être ta sensei si tu gagnes.


Suite à cela, Nyuuwa se mit à jouer et Hanabi a été très surprise tout comme l'était Yume en voyant les dés. La gamine avait réussi un yam de six, c'était un sacré coup de bol pour avoir réussi cet exploit. La jeune enfant demandait à Hana si elle était toujours d'accord tout en agitant les bras en étant très contente. L'héritière hocha alors docilement la tête pour lui dire qu'elle était d'accord de l'entraîner et en général, elle ne revient jamais sur ses paroles. Cela allait être bizarre d'entraîner quelqu'un, car d'habitude, c'est elle qui se faisait entraîner par une autre personne. Hanabi allait devoir jouer le mentor d'une gamine de six ans, il était sûr qu'elle allait être d'entre de bonnes mains. Ceci dit, elle ne remettait pas en cause les compétences de sa nounou, elle pourrait faire une bonne sensei également. Du coup, Hanabi prit le gobelet en cuir et elle mit les dés à l'intérieur, c'était à son tour de faire ce genre de proposition. La jeune genin ne savait pas si c'était dans les règles du jeu, mais c'était tout de même amusant d'en faire.


▬ Je suppose que c'est à mon tour, si je fais un yam de quatre, Nyuuwa-chan devra me prêter l'une de ses peluches !


Hanabi secoue alors le gobelet en cuir avant de le poser fermement au sol, elle le retira et manque de bol, elle n'avait pas réussi. La brunette avait eu les trois faces de deux et les derniers s'étaient des quatre, contrairement à Nyuuwa, elle n'avait pas de chance. C'était un air dépité qu'elle passa le gobelet ainsi que les dés à Yume. Hana soupira et elle allait devoir attendre son tour pour une autre proposition.


© Naely
avatar
火 | Konoha no Genin
火 | Konoha no Genin
Messages : 801
Date d'inscription : 19/07/2016
Age : 19

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 1517
PE:
354/100  (354/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Nabi-han, euh Hanabi-san avait accepté d'être la sensei de ma petite sœur. Je lui souhaitais du fond du cœur bonne chance. Nyuuwa pouvait être indisciplinée et un petit papillon en temps normal, hors en entraînement elle était parfaitement concentrée et focalisée sur les instructions. Le pire était qu'elle ne voulait jamais s’arrêter. Sauf si on lui proposait de la nourriture, à la oui, elle s’arrêtait. Nyuuwa battit des mains lorsque Hanabi confirma d'un signe de tête sa promesse. Je pris une autre feuille pour noter les promesses arrachées. Je souris en voyant l'héritière du clan prendre le godet de cuir et demander à Nyuuwa une peluche si elle faisait un yams de quatre. Du coin de l'œil je vis Nyuuwa plissait le nez. Yams ou pas Yams Hanabi allait avoir une peluche. Rester à savoir quelle peluche la première allait donner à la seconde. Sûrement le poulpe rose ou le gros panda. Je penchai pour le panda. De plus Hanabi l'avait appelé « Chan »  donc elle aurait forcément une peluche. Je souri à la jeune genin face à son brelan, seul Nyuuwa pouvait faire un yams du premier coup.

Après avoir noté le score de Hanabi, j'attrapai le godet et le secouai en réfléchissant à ce que j'allais demander. Je posai le godet retourner sur la table avec un large sourire et fixai ma petite sœur du coin de l'œil. Elle me rendit un regard attentif et j'annonçai

« Yams de … deux. Nyuuwa tu devras ranger ta chambre demain. »

Celle que je venais de nommer fit la grimace. Sa chambre était un vrai capharnaüm et je devais faire  attention lorsque j'y rentrai de ne marcher sur aucun jeux, peluche, livres, chose-non-identifié et autre. Il y avait tellement de bazar qu'elle en aurait pour toute la mâtiné au minimum, la journée au maximum. Et environs dix minutes pour tout de nouveau mettre en désordre. Alors que j'entendis un léger sifflet dans la cuisine je soulevai le godet. Un magnifique Yams de deux apparu et Nyuuwa poussa un plainte. Je me levais tranquillement pour aller jeter un œil aux haricots. Encore une heure de cuisson.

Lorsque je reviens dans le salon, j'informai les deux petites filles du temps de cuisson restant avant de retourner m’asseoir en tailleur à gauche de la plus âgée des deux . La plus jeune faisait tourner les dés dans sa main. Je savais déjà ce qu'elle allait me réclamer. Elle avait son sourire en coin. Celui lorsqu'elle allait jouer un tour à quelqu'un ou faire une bêtise. Je me penchai vers la sage à ma gauche et lui soufflai

« Lorsque ma petite sœur à ce sourire c'est qu'elle prépare un mauvais coup. Et croyez moi, ce n'est pas parce qu'elle n'a que sept ans qu'elle est inoffensive, loin de là ! »

Je me redressai en souriant et Nyuuwa me tira la langue avant d'annoncer un Yams de trois et que c'était à moi de ranger sa chambre si elle l'avait. Mouais. La proposition était tentant mais non merci, sans façon. Elle loupa son Yams en réalisant deux six, un deux, un cinq et un quatre. Je ris doucement et Nyuuwa soupira décourager en remettant les dés dans le godet pour les tendre à son amie. Qu'allait demander cette dernière ? J'avais envie de savoir.




Merci Aimi !

Spoiler:
 
avatar
Membre non validé
Membre non validé
Messages : 65
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 26

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 50
PE:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur


Un bon divertissement

Hanabi avait participé à leur jeu et elle n'avait pas trop le choix, car dans tous les cas, elle y aurait joué. Nyuuwa lui avait expliqué les règles et la façon d'y jouer, finalement, ça pouvait être drôle et le temps allait passer plus rapidement. La jeune héritière du clan Hyûga voulait devenir un peu plus normal enfin le mot est plutôt vaste, mais la brune voulait être dans la normalité des enfants d'aujourd'hui. C'est-à-dire, faire autre chose que de s'entraîner tout le temps et avoir une part d'amusement en elle tout comme le montre Nyuu ainsi que Yume. Hana avait perdu cette part d'enfance depuis le jour où elle avait commencé son premier entraînement avec son père. En effet, la kunoichi avait appris la dureté de la vie si tôt et la signification d'un ninja selon Hiashi. De plus, elle avait subi un sacré bouleversement dans sa vie comme vaincre sa soeur aînée, Hinata qui était son modèle et également de prendre sa place comme digne héritière du clan. Elle avait eu tellement de pression depuis ce jour que lorsqu'elle allait chez Yume, la fille pouvait se détendre un peu plus. Or, ce n'était pas facile en ayant pas cette habitude et d'être tout le temps sérieux. Hanabi était devenue plus mature que ceux de son âge et un peu coincé pour se libérer afin de s'amuser. Actuellement, elle avait tout de même fait un pas en avant en acceptant de jouer aux yams avec les deux filles.

Une chose avait été réglé dès le premier lancé, Hanabi allait être la senseï personnelle de Nyuuwa grâce aux yams. Habituellement, ça se faisait autrement que via un jeu selon la fille d'Hiashi, mais soit, c'était tout de même intéressant. Entraîner quelqu'un, cela allait être quelque chose de nouveau pour la jeune fille. Hana avait été habitué à se faire entraîner et non le contraire, ceci dit, ça pouvait lui offrir une certaine expérience avant de devenir Jônin, un jour. Du coup, elle jouait à son tour à ce jeu en proposant une peluche en retour si elle gagnait. La petite soeur de Yume semblait un peu réticente à cette idée, mais elle devait accepter le défi. Heureusement pour Nyuu, l'héritière du clan avait perdu dès son premier lancé, mais elle aura une autre chose plus tard. On ne pouvait pas être si mauvais à un jeu de hasard durant toutes des parties, ce n'était pas possible. Du coup, la genin allait réfléchir pour un autre défi à proposer à l'une d'elles lorsque ça sera son tour de lancer les dés. Du coup, c'était au tour de la sempai de jouer et là, sa petite soeur n'allait pas aimer ce gage. Si Yuyu gagnait, Nyuuwa allait devoir ranger sa chambre dans la journée de demain. Et manque de bol, la petite allait devoir le faire et ça ne semblait réellement pas lui plaire comme situation. Dans un sens, la chambre de la gamine ressemblait à un beau bordel qu'à ce qu'elle est censée représenter à l'origine. En les regardant, Hanabi venait d'avoir un petit sourire se rappelant à quoi ressembler la relation entre soeurs.

Il y avait eu un bruit dans la cuisine, du coup, Yume les laissait seul pendant un petit moment. Nyuuwa semblait bouder un peu et elle était pensive, c'était bien curieux comme comportement. La petite semblait chercher une idée pour se venger de son aînée et cela allait être amusant à voir. Il y avait un silence entre les deux filles et en même temps, Hanabi n'était pas un moulin à paroles comparer à certaines filles qu'elle connaissait. La chûnin revient alors les voir pour leur informer qui restait une heure de cuisson pour ce qu'elle préparait. La jeune kunoichi avait hâte de goûter ses brioches avec de la pâte de haricots, elle n'en avait jamais eu l'occasion d'en goûter. L'adolescente du groupe se mit à côté de l'héritière et bizarrement, la gamine en face d'eux avait un regard ainsi qu'un sourire inquiétant en ayant les dés en main. Finalement, Nyuuwa avait trouvé une idée de se venger de sa soeur aînée et pile poil, c'était vraiment le cas. En effet, Yuyu s'adressa alors à Hana pour la prévenir que le sourire de Nyuu-Nyuu signifiait qu'elle préparait un sale tour. Ce n'était pas parce qu'elle avait neuf ans que la fille était inoffensive, bien au contraire, il fallait faire attention à ses pirateries. Du coup, Hanabi lui répondit d'un air calme et sans inquiétude.


▬ C'est ce que je me disais, Yume-san. Avant ton retour, elle était très calme et je me suis dit qu'elle devait préparer un moyen de se venger ou de contrer ta demande.


Nyuuwa annonçait un yams de trois et si elle l'avait, c'était à Yume de ranger sa chambre à sa place. Rien qu'en voyant le visage de l'aînée de la maison, elle avait prévu le coup que c'était ça que la gamine allait demander pour éviter de le faire. En même temps, c'était prévisible et à sa place, n'importe qui l'aurait fait pour en échapper tout en laissant le boulot à l'autre. Malheureusement, Nyuu avait perdu avec son lancer et elle allait tout de même ranger sa chambre toute seule comme une grande. L'avantage d'être l'héritière du clan, c'était le fait de ne pas à avoir le faire vu qu'elle avait des domestiques pour s'en occuper. Rien que d'y penser, elle pourrait proposer à la chûnin d'en envoyer une pour nettoyer leur maison durant leur absence et également de s'occuper de sa petite soeur lorsqu'elle était en mission en dehors de Konoha. Ça ne dérangerait pas Hanabi de les aider ni même de s'occuper de Nyuuwa, mais avec Hiashi, c'était plutôt difficile pour vivre comme une personne lambda. Du coup, c'était à son tour de jouer et elle prit le gobelet avec les dés à l'intérieur.


▬ Si je fais un yams de trois, je voudrais que vous m'appreniez à aimer de nouveau ma grande soeur ou tout simplement, à me faire redécouvrir le sens de l'amour pour un être cher. Comme vous voulez. Je ne suis pas doués pour parler de ce genre de chose comme être sociable, désolée.


À présent, Hanabi lançait les dés sur le table pour connaître le résultat et malheureusement, elle avait encore perdu. La jeune brune regardait avec un air désespéré les dés et déçu de ne pas avoir encore gagné, finalement, elle n'avait pas de chance avec les jeux de hasard. D'un léger soupire de déception, elle donna alors le gobelet ainsi que les dés à Yume pour qu'elle puisse y jouer. Apparemment, le destin voulait qu'elle ne devienne pas quelqu'un d'un peu plus humain ou retrouver une âme d'enfance enfin ressentir de nouveau quelque chose pour une personne. La brune n'osait pas croiser leur regard, elle aurait aimé avoir réussi son yam et que les deux Hyûga puissent l'aider dans sa démarche.


▬ À croire que le destin ne souhaite pas cela pour moi. Je hais les jeux de hasard...




© Naely
avatar
火 | Konoha no Genin
火 | Konoha no Genin
Messages : 801
Date d'inscription : 19/07/2016
Age : 19

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 1517
PE:
354/100  (354/100)

Voir le profil de l'utilisateur



Excusez moi, je cherche l'innocence ?
La requête de Hanabi-sama m'étonna mais je gardai un visage neutre contrairement à ma sœur qui fait une série de grimaces. Non, je ne savais pas du tout les décoder ne cherchez pas. L’entraînement avec son père avait dû être aussi rude qu'avec le mien. Pourtant grâce à ma mère j'avais gardé de bonnes relations avec ma petite sœur. Mais il était vrai que je n'avais pas dû affronter Nyuuwa en combat et que nous n'étions pas des héritières du clan. Pauvre gamine. Je lui passai en souriant la main dans les cheveux … Euh … Avais-je le droit de faire ça ? Enfin … Il n'était pas le moment de continuer ce jeu puisque Hanabi-sama semblait déprimer. Je souris à Nyuuwa en lui proposant d'aller dans le jardin joué. Tout en lui demandant d'aller ramasser des prunes. Nyuuwa bondit sur ses pieds et prit la main à Hanabi en l'entraînant derrière elle. Je l'entendis clames qu'elle allait lui apprendre comment avoir de bonnes relatons avec « Hina-Chan »… Un jour je devrais lui dire que donner de tels surnoms à des hauts gradés n'était pas vraiment une bonne idée …

Le jardin … Il était immense. Avant c’était ma mère qui en prenait soin maintenant c’était moi qui en avais la charge et je le faisais avec plaisir. De la fenêtre du salon je pouvais voir que le cerisier avait sorti sa parure de fleurs d'une rose tendre, tout comme le jasmin dont les vrilles s'enroulaient presque tendrement autour des arches du porche. Autour, les rosiers et les tulipes rivalisaient d'éclatantes couleurs, mais ils étaient concurrencés par les hyacinthes. Les branches du prunier ployaient sous le poids des nombreux fruits pendus à ses branches, et le pommier étendait ses branches aux feuilles gonflées de sève d'un beau vert clair chatoyant. Dans un coin, un bouleau déployait ses branches et son feuillage pour créer sur le tapis profond de mousse et d'herbe une délicieuse zone d'ombre créant un endroit parfait pour une sieste. Caché dans un coin on pouvait voir un petit potager. Des tomates étaient mûres tout comme certains fruits rouges. De l'intérieur on sentait les parfums du jardin que charriait une brise fort agréable. Je lançai à Nyuuwa que le panier était à sa place avant de me lever pour ranger les jeux.

Dans ce grand jardin il y avait assez de place pour que les deux fillettes jouent sans abîmer aucune plante ou autres. Et c'était assez important quand on savait les nombreuses heures que j'y passai. Du coin de l'œil je vis Nyuuwa faire de grands gestes avant de commencer à grimper au prunier. Pas d’inquiétude, les branches supportaient mon poids avec celui de Nyuuwa. Je devinais sans peine ce qu'elle disait à propos de la relation avec Hinata-sama. Essayer de trouver des points communs, demander de l'aide, aller la voir pour discuter de mission ou autres. Des garçons surtout. Faire des jeux avec, cuisiner. En bref ce qu'elle faisait avec moi. Je l’étendis aussi clamer qu'il ne fallait surtout pas la prendre comme une héritière ou autres mais se comporter comme une petite sœur de dix ans. En faisant des blagues, en allant lui dire bonjour en lui faisant de petites surprises ce genre de choses.

Pendant que les deux discutaient je finissais de préparer la pâte de Haricots rouges ainsi que les divers ingrédients pour faire les brioches et les cookies. Pour les brioches je laisserais Nyuuwa faire. Elle savait parfaitement les faire et je pourrais préparer tranquillement les cookies. Comme ça, Hanabi-sama pourrait en rapporter chez elle tranquillement. Une fois cela près j’appelai les deux petites filles. Et telle une tornade Nyuuwa revient avec son panier en tirant Hanabi-sama. J'attrapai au vol le panier et donnai les tabliers aux fillettes avant de les laisser faire tout en triant les prunes en gardant un œil sur elles. Enfin, surtout sur ma sœur. Qui pour une fois était calme et concentrée puisqu'elle expliquer à Hanabi-sama comment faire ces brioches pour impressionner sa sœur. Je laissai le panier de prunes au milieu si elles en voulaient avant de moi-même en croquer une pour faire des cookies le sourire aux lèvres. On les aime bien quand même ces sales gosses hein ?

© Naely




Merci Aimi !

Spoiler:
 
avatar
Membre non validé
Membre non validé
Messages : 65
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 26

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 50
PE:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur


Titre
Finalement, Hanabi n'avait vraiment pas de chance avec les jeux de hasard et surtout quand elle souhaitait obtenir quelque chose d'important pour elle. À croire que le destin ne voulait pas qu'elle se rapproche de sa grande soeur, mais elle ne devait pas baisser les bras pour autant. En effet, Yume et Nyuuwa semblaient la soutenir moralement en arrêtant de jouer aux yams. Inutile de continuer à jouer si c'était pour la voir déprimer encore plus si sa malchance continue de la frapper. La jeune héritière du clan a toujours été concentré par ses entraînements et promenade avec son père. Du coup, elle n'a jamais pris le temps d'aller voir Hinata pour lui parler et de se faire pardonner pour l'avoir humilié devant tout le monde. La genin se sentait mal vis-à-vis de cela, à cause d'elle, son aînée n'avait plus d'intérêt pour Hiashi ni pour le reste du clan et franchement, ce n'était pas sympathique de la savoir malheureuse. Être vu par un paria à cause de la cadette de la famille et d'une défaite face à une gamine de sept ans, ce n'était pas du tout amusant. Or, la petite brune avait l'impression que Hinata se battait tous les jours pour rester digne et forte face à sa situation. Hanabi n'avait pas perdu son admiration envers elle en la voyant continuer sur le droit chemin. Malheureusement, au fond de son âme, la dernière fille d'Hiashi se sentait tout de même coupable et elle aimerait se réparer en se rapprochant de son aînée afin de retrouver leur complicité entre soeurs.

Hanabi se sentait tout de même bien entouré grâce à ses deux amies, elle les trouvait bizarre au début et étrange, mais au final, elle les aimait bien. De plus, la jeune genin se sentait tout de même bien en leur présence et leur style de vie était celle que Hana cherchait exactement pour se sentir moins oppresser par la pression sur ses épaules. Yume lui caressait la tête, cela faisait si longtemps que personne ne lui avait fait un tel geste. L'adolescente du groupe se sentait gêner de la faire, mais au contraire, elle ne devait pas l'être. Hanabi lui adressait un joli sourire afin de la rassurer et de lui faire comprendre que cela lui avait fait du bien à son moral. Yume avait demandé aux filles d'aller jouer dans le jardin et d'aller ramasser des prunes, Nyuuwa a été très réactive à cette demande. Prenant la main de l'héritière du clan, la petite de sept ans l'amène sans attendre une réponse de sa part en dehors de la demeure. La jeune brune n'avait pas remarqué à quel point, leur jardin était si grand et si merveilleux à regarder. Yume devait prendre son temps pour s'occuper de son jardin et il y avait tellement de plante que Hanabi semblait être en pleine admiration. En tout cas, la genin restait tout près de sa jeune amie et papotait un peu en sa compagnie. Elles allaient cueillir des prunes et parler de la relation à avoir avec Hinata, cela allait être passionnant venant de la part de Nyuuwa.

Nyuuwa a un point commun avec Hanabi, c'est aussi une petite soeur et elle pouvait alors l'aider à trouver des solutions pour améliorer la relation entre Hanabi et Hinata. La jeune genin savait que son aînée n'était pas mauvaise ni rien, elle avait un coeur en or, mais elle ne savait pas comment l'aborder. Du coup, l'expertise de Nyu si on peut dire ça comme ça, allait aider Hana pour ses prochaines interactions avec la Chuunin de sa famille. Il fallait trouver des points communs, ne pas hésiter à lui demander de l'aide pour n'importe quoi même si ce n'est pas en rapport avec la vie de ninja, s'entraider, parler de leur mission et aussi parler des garçons sauf que la genin ne savait pas pourquoi elle devait parler de garçons avec sa grande soeur. Cependant, ce n'était pas encore terminé, il fallait faire des jeux ensemble comme Yume et Nyu le font assez souvent. Cuisiner, ça pouvait être intéressant comme activité entre soeurs et du coup, la jeune prodige le mit dans un coin de sa tête. Le point le plus important, c'était de ne plus trop se prendre pour l'héritière du clan et d'agir comme une petite soeur de dix ans. Lui dire bonjour, lui parler, lui faire des blagues ou bien, de lui faire des petites surprises de temps en temps. Après tout ça ne pouvait pas être pas mal comme idée ce que proposait Nyuuwa à Hanabi. La jeune genin allait se tenir à tout ce qu'avait pu lui dire son amie et elle était heureuse de l'avoir à ses côtés. Le panier était finalement bien rempli et Yume les appelait pour qu'elles rentrent, là, Hanabi se fit emporter par une tornade de sept ans vers la cuisine de la maison.

Un tablier et direction faire de la cuisine, chose que Hanabi n'avait pas pour habitude de faire à présent. Nyuuwa lui expliqua la recette afin qu'elle puisse impressionner Hinata et aussi, de le lui apprendre en cas d'activité en cuisine. La genin écoute alors attentivement sa jeune amie et ne perd pas une miette de ses explications. Tout de même, Nyuu pouvait se montrer sérieuse et concentrée lorsqu'elle faisait quelque chose qui la passionne. Hana aime bien la petite, difficile de ne pas s'amuser et être impressionné par elle. Une petite peste, mais aussi un amour que l'héritière ne voulait pas perdre et elle fera tout pour la protéger ainsi que l'aider dans sa vie de tous les jours. La kunoichi aidait son amie du mieux qu'elle pouvait, après tout, elle débutait dans la préparation de brioche aux haricots rouges. Hana était pensive et regarde de temps en temps la fille de sept ans avec un léger sourire. Elles avaient que trois ans de différence et elles passaient de bons moments ensemble. Impulsive et hyperactive, n'importe qui ne voudrait pas trop rester avec Nyuuwa, mais Hanabi l'aimait beaucoup pour ce qu'elle était.


▬ Nyuu-chan, merci pour tout ce que tu as dis pour m'aider. Je te considère comme ma meilleure amie et ma confidente, tu as une place importante dans mon coeur. Il est clair que je ne laisserai personne te faire du mal, je serais celle qui te protégerai des méchants !


C'était bien la première fois qu'elle s'ouvrait à quelqu'un de la sorte, mais Nyuuwa lui avait ouvert les yeux sur certaines choses. La jeune Hyuga se mit alors à enlacer Nyuu assez fort montrant ainsi, la sincérité de ses propos et de l'importance qu'elle avait à présent dans le coeur de l'héritière du clan Hyûga. Une petite larme se met alors à couler sur chaque joue de la genin, elle était heureuse d'avoir passé sa journée avec eux. Elle lève alors son regard vers Yume durant le câlin et lui sourit.


▬ Yume-san, tu es plus qu'une nounou pour moi, tu es mon amie et merci d'être là aussi pour moi. Ta caresse sur ma tête m'a fait plaisir, enfin une personne qui n'a pas peur de se montrer familier avec moi. J'ai tellement de choses à apprendre et je veux que vous m'appreniez tant de choses ! Merci à vous deux !





© Naely
avatar
火 | Konoha no Genin
火 | Konoha no Genin
Messages : 801
Date d'inscription : 19/07/2016
Age : 19

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 1517
PE:
354/100  (354/100)

Voir le profil de l'utilisateur



C'est l'heure du goûté !
Pauvre petite Hanabi qui serrait dans ses bras ma petite sœur qui n'y comprenait plus rien. Mais son petit discours me fis sourire et j'essuyai gentiment ces larmes avant de lui déposer un baiser sur le front sans répondre. Je n'avais rien à répondre. Ma petite sœur réait en chatouillant gentiment Hanabi avant de la poursuivre dans le salon et d'après ce que je compris des rires elle l'avait bloqué sur le canapé pour la chatouiller de tout son cœur. Je les entendais hurler de rire. Je secouai la tête en souriant en finissant de cuisiner pour ensuite tout mettre à cuire et aller chatouiller les deux petites filles de partout. Avant que ma petite sœur ne me déborde et se mette à me chatouiller avec l'aide de la petite héritière.

Enfin au bout de quelques minutes je pus m'enfuir à la cuisine pour vérifier les cookies et les brioches qui cuisaient très bien. Avant de demander à Nyuuwa d’emmener la petite héritière dans sa chambre. La chambre de Nyuuwa était un vrai capharnaüm. Mais joyeux ! Ses murs en bois tout simple étaient recouvert de posters joyeux et colorés dont certains de Eirin-sempai. Son sol était recouvert de tapis rose bonbon et partout il y avaient de peluches plus ou moins grosses. On trouvait quand même des livres sérieux autour de son lit. Il y avait aussi des poupées et des livres d'enfant comme des contes. De quoi s'occuper quand on est une petite fille. Même si on est une héritière comme Hanabi-chan.

Je me laissais tomber sur le canapé avant d'attraper le livre d'aventures que je lisais. Je me devis de le cacher à mon père quand il allait rentrer … Sinon … Pas la peine de penser à lui maintenant. Je sortis tranquillement les petites pâtisseries une fois qu'elles furent cuites. J'en rangeai dans un sachet pour la petite Hanabi que je fermai avec soin avant de le mettre dans un coin. Je lui donnerai avant de partir. Une partie finit dans des boîtes pour plus tard et l'autre fut étaler sur des petites assiettes avec des prunes pour le goûter. Je préparai un chocolat chaud pour les deux fillettes avant de les appeler pour le goûter. J'entendis ma sœur pousser un cris de joie et descendre à toute allure en tirant Hanabi par la main.. Cette gosse allait me rendre dingue.

Nyuuwa servit Hanabi en parlant à toute allure de choses de l'académie. Elle allait tellement vite que même moi j'avais du mal à suivre. Je l'attrapai par les oreilles par jeux en tirant gentiment dessus je réussi à lui faire comprendre de ralentir pour Hanabi. Ce qu'elle fit avant de se mettre à parler des peluches et de demander à Hanabi sa favorite et comment était sa chambre, ses livres favoris et tout un tas de trucs entre deux bouchées de gâteaux. Appuyé contre un meuble de cuisine en grignotant une brioche je souriais en regardant les deux petites filles. C'était agréable à regarder. J’espérais juste que Hanabi-chan se souviendrait de l'heure où elle devait partir. Je n'en avais aucune idée personnellement. Enfin, si elle voulait passer la nuit … Cela ferait très plaisir à Nyuuwa.


© Naely




Merci Aimi !

Spoiler:
 

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sacrée super nanny
» Super Moto de Bilstain.
» cake super facile
» Un quartier de Mordheim
» DALIDA son quartier et maintenant là où elle repose

Sauter vers: