Rencontre dans le désert ( Pv Ohatsu )
Partagez | 
avatar
忍 | Nukenin
忍 | Nukenin
Messages : 42
Date d'inscription : 19/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 0
PE:
280/300  (280/300)

Voir le profil de l'utilisateur


 
Un peu de repos
Jeu dangereux auquel je jouais, cependant j’assumais. Il ne me restais à voir quels seraient les intentions de la demoiselle si je lui dévoilais mon réel statut. Allait-elle vraiment me vouloir du mal ? Je laissais mon compagnon me donner des conseils toujours aussi classes. En effet, ce dernier ne paniquait pas, cependant, il me disait de partir sans tarder. Erf... Moi, je ne voulais pas, trop intéressé par la belle. Quel dilemme... D’un côté je devais protéger mon statut tant convoité et de l’autre; je ne pouvais pas fuir cette demoiselle à la beauté intrigante selon mes critères personnels. Rhaaaa, pourquoi je ne peux pas être comme les autres ? Un simple ninja sans prétentions à la vie facile hein ? Mais alors que je craignais le pire, celle-ci se mit à me rassurer à sa façon.

Pour ma part, je succombais à ses paroles, alors que mon ami lui restait sur ses gardes. Des menteurs, des gens mauvais, il a pu en observer depuis les années, alors que moi je restais un jeune dans ce bas monde. Bref, la voilà donc qui laissait part à ses théorie et ses explications. Amusé au plus haut point, je la laissais dire dans un premier temps. Visiblement, elle savait des choses sur les bijuus, car de toutes les personnes que j’ai rencontrées, peu savaient les spécificités de chaque bijuu. Elle avait raison en disant que seul celui à sept queue pouvait voler. Pourtant, bien des jutsus permettaient de voler, or, être jinchuriki ne veut pas dire avoir QUE des techniques de la bête à queue. Malheureusement, j’étais mauvais menteur et la faire mariner plus longtemps était pas mon genre.

“ Tu as bien apprit ta leçon à ce que je vois. “

Sourire malicieux, j’avouais indirectement qu’elle avait raison. Le démon avec sept queues - ou plutôt ailes - était bien en moi, face à elle sous forme humaine. Le jeu de séduction continuait en plus de tout ça rendant la scène que plus excitante. Frémissant à chacune de ses réactions, je l’écoutais alors me répondre quand au fait de me capturer et que de surprise. Pour sûr, si j’étais un homme facile et elle une fille facile nous aurions dépassé bien des limites. Mais nous ne semblions pas être de ce genre et je m’en amusais.
Moi malheureux ? Elle n’avait pas tort me disais-je. Cependant, je me disais qu’il fallait être franc avec elle vu comment le jeu tournait entre nous.

“ Ow ? Voilà un coeur bien noble pour se soucier autant du bonheur d’autrui avant du sien. J’en suis touché. C’est drôle, car je me disais... “

Lentement, j’approchais mon visage du sien pour alors murmurer au creux de son oreille gauche ( la sienne ) quelques mots et terminer ma phrase.

“ Exactement la même chose... Il serait dommage d’enfermer une telle personnalité dans une cage dorée. “

Affichant un sourire taquin, je vins alors laisser ma langue flirter sur la peau de sa joue, avant de lui tirer la langue de manière malicieuse. Tactile mais tout en gardant quelques distances comme pour pas précipiter notre jeu qui pouvait vite déraper vu notre malice mutuelle. Regardant ses yeux et m’y plongeant, je l’écoutais donc me demander de me dévoiler un peu plus. Hm ? Là encore, c’est risqué, et tandis que mon compagnon m’interdisait d’en dire trop, je vins alors à sourire à la miss me prêtant au jeu.

“ Pourquoi pas ? Je viens d’un village très peu connu. Cet endroit est proche d’Ame. Que dire de plus ... Hm... Tu aimerais savoir pourquoi je suis un jinchuriki alors que d’ordinaire ce sont les gros villages qui ont ce genre de ‘ choses ‘ ? ... Caprice de mon clan. Raison pour laquelle j’ai quitté ce dernier d’ailleurs, car je ne veux en aucun cas être une arme. Juste libre d’agir comme bon me semble, profiter de la vie et surtout... Des rencontres qui m’inspirent de la joie et du bonheur. Un peu comme actuellement. “

Lui faisant un clin d’oeil, je laissais mes doigts venir flatter le dessous de son menton. Oh non, je n’allais pas faire cliché et en profiter pour l’embrasser, cependant, mes yeux malicieux démontraient une envie de jeu, de lui décrocher un sourire de n’importe quelle manière que ce soit. Ainsi, je repris doucement la parole.

“ Pourquoi ne pas me dénoncer à ton village ? Est-ce que toi aussi tu aimes jouer avec le feu ? Que la liberté est plus important que tout ? Car si tel est le cas, je me dois de te remercier comme il se doit, tu en as conscience ? “

Approchant soudainement, je vins lécher sa lèvre inférieur d’un geste habile avant de simplement lui donner droit à un baiser esquimau suite à quoi je me retirais avec un air de “ catch me if you can “. Nager faisait un bien fou, et en bonne compagnie c’est tellement mieux.

“ Je crois que je vais faire de cet endroit une de mes nouvelles escales préférées. “
© ASHLING
avatar
風 | Suna no Jônin
風 | Suna no Jônin
Messages : 319
Date d'inscription : 19/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 280
PE:
39/200  (39/200)

Voir le profil de l'utilisateur




Shiny day
Ren & Ohatsu
xxx
It's a beautiful day, isn't it ? || Rencontre dans le désert
Notre jeu rempli de malice continuait et si nous devions compter les points de chacun, nul doute qu’il devait avoir de l’avance sur moi. Il semblait à l’aise, comme un poisson dans l’eau. Je ne devais pas me faire d’idée, cet homme jouait surement le bourreau des cœurs avec les femmes ce qui expliquait son aisance sur le sujet. Une pointe de jalousie toucha mon cœur mais je la balayais bien vite. Je devais me l’avouer, il était attirant cependant je n’étais pas de ces filles faciles, loin de là. Mes cicatrices me rappelaient à l’ordre chaque jour, les hommes pouvaient être vils. Mais lui, cet homme devant moi, je ne sentais pas d’animosité, de mauvaises intentions. Et pour une fois, j’avais fissuré ma carapace à quelqu’un d’autre.  Un cœur bien noble ? La remarque me surpris et un fou rire me pris, laissant ma voix cristalline briser la quiétude de cet endroit, bien vite stoppé par la proximité de nos deux visages. Son souffle me chatouilla l’oreille et je frissonnais tandis que mes pommettes se coloraient d’un rose vif au contact de sa langue sur ma peau. Il partageait mon point de vue sur la liberté. Je me sentais légèrement enfermée dans mon village, mais je n’étais pas du genre à déserter…  

Après avoir posé ma question, je le sentais tirailler intérieurement. Ma subite curiosité à son sujet devait lui paraitre suspecte et pourtant, je ne possédais aucunes arrières pensées. Je voulais simplement appendre à le connaitre. Et puis, il avoua !! Ainsi donc il était bien un jinchuuriki, je le savais et je sentais poindre en moi la fierté de la victoire. Je buvais chaque mot qu’il prononçait. Ame, jinchuuriki, désertion, et surtout rencontre lui inspirant la joie et le bonheur. J’étais flattée et je lui retournais le compliment.

♦ Merci, mais tu sais, je passe également un moment des plus agréables en ta compagnie. Cette journée ne pouvait pas mieux se passer.

Je lui fis un sourire charmeur et lorsque ses doigts frôlèrent mon menton, je m’attendais presque à sentir ses lèvres contre les miennes. Un vent de soulagement me traversa lorsqu’il reprit la parole. Un baiser, aussi vite ? J’avais fissuré ma carapace certes mais pas au point de me laisser allée dans ses bras. Nous jouions un jeu dangereux de tentation, mais il fallait garder du mystère pour, pourquoi pas, des retrouvailles prochaines ? Je lui répondais honnêtement.

♦ Je ne te dénoncerais pas à mon village parce que je ne veux pas que tu sois capturé et serve de monnaie d’échange ou d’arme. Je ne le permettrais pas ! Tu es une personne, pas une chose. Et oui, j’aime jouer avec le feu, si je dois être jugée par le kazekage, et bien soit. La liberté est un droit, pour chacun de nous, que l’on soit simple villageois, shinobis et même jinchuuriki. Et je me demande bien comment tu vas me remercier.

La réponse ne tarda pas à arriver. Il se pencha vers moi et sa langue vint chastement titiller ma lèvre inférieure avant de terminer en bisou esquimau. Il s’éloigna rapidement me lançant un regard malicieux. Mon visage s’embrasa et avant que je ne me mette à le poursuivre et lui sauter sur le dos comme pour me venger de cet affront. Le sous-entendu qu’il lâcha me fit sourire et je m’agrippais encore plus à lui, essayant de le noyer gentiment en ramenant des vagues  avec mes mains. Comme une gamine, je me mis à pouffer de rire en imaginant la bataille d’eau que cela allait donner. Je jouais plusieurs minutes, rigolant aux éclats et buvant parfois la tasse, avant de sortir de l’eau et m’allonger sur le sable. Ma peau habituée à ce soleil cuisant ne ressentait plus la brûlure du soleil et j’appréciais cette douce chaleur. Le calme revint doucement. Me relevant délicatement et plongeant mes obsidiennes dans son regard, je lui lançais avec un sourire.

♦ Tu sais… Je n’avais jamais autant ris sur toute ma vie. Alors, merci Ren.

Personne ne connaissait mon passé, c’était un secret que je gardais enfoui au plus profond de moi. Mais je venais de révéler une chose, à cet homme en face de moi, et bizarrement… ça faisait un bien fou. La douceur de l'instant m'apaisa et une fine brise se levait comme pour emporter mes mots ainsi que mes peurs de m'être légèrement dévoilée.  

© 2981 12289 0



Merci Aimiii ♥
avatar
忍 | Nukenin
忍 | Nukenin
Messages : 42
Date d'inscription : 19/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 0
PE:
280/300  (280/300)

Voir le profil de l'utilisateur


 
Un peu de repos
Un jeu amusant que voilà qui me faisait perdre la notion de temps qui passe. Le soleil tapait fort, l’eau était bonne, bref, je notais Suna comme une destination de rêve pour séjourner quand j’en aurais l’envie. J’en oubliais les inconvénients comme les bêtes du désert, les contraintes climatiques et autres soucis qui font que la vie n’est pas facile même dans ce coin de paradis, mais avec une accompagnatrice comme Ohatsu... Tout devenais plus rose à mes yeux. Tandis qu’elle parle, je suis ravis d’apprendre que le plaisir est partagé. Sans doute est-ce la une promesse de retrouvaille nullement hostile, bien qu’on ne soit sûr de rien. Aujourd’hui on est deux simples “ civils “, mais qui sait si demain nous ne devrons pas être ennemis ? Cela serait diablement dommage mais bon...

Quoi qu’il en soit, je buvais ses prochaines paroles ne m’attendant pas à une telle franchise. S’en était touchant, voir qu’une personne serait capable d’aller si “ loin “ pour un inconnu. À l’inverse, je serais capable d’aller contre bien du monde juste pour la revoir, mais à sa différence, je ne le criais pas sur tout les toits, restant donc silencieux.
Commença par la suite un petit jeu qui m’étonna. Le contact de sa personne dans mon dos me surpris assez pour me faire couler de temps à autre. Le taijutsu, c’est son truc visiblement et le temps s’écoula entre quelques bataille d’eau et autres amusements enfantins. Comme quoi, il n’y a pas d’âge pour jouer, que l’on soit shinobi ou non. Je repensais presque à mes années “ normales “ alors que le village était en paix et que je n’étais pas encore un shinobi... Je pensa brièvement à Violet me demandant comment elle allait. Sans doute encore dans une méditation ou un entraînement pour se “ calmer “.

Revenant à l’instant présent, riant avec elle, je m’étonnais de la voir se confesser de la sorte. Le merci était un dire de trop qui réussit à me faire rougir et presque me rendre nerveux. Bah ça alors... Si l’on m’avais dit que je ferais autant d’effet à quelqu’un sans arrières pensées... Je ne l’aurais jamais cru. Me massant la nuque, je repris mes couleurs avant de simplement rire et lui répondre franchement.

“ Oh vraiment ? “

Amusé par cela, une envie me prit et je sortis de l’eau pour retourner proche de mes affaires. Cette idée était toute mignonne, peut être fleur bleue et pourtant, elle collait avec mon esprit enfantin à ses heures. Prenant ce qui semblait être un chapelet, je vins alors à le lui lancer. Un cadeau ? Plus à mes yeux.

“ Tu sais quoi ? A défaut de pouvoir m’invoquer comme une invocation... Garde cet objet sur toi et ris en te appelant de cet instant. Puis... Un jour je reviendrais pour rigoler de plus belle avec toi ok ? “

Inscrire cet instant dans les mémoires et l’associer à cet objet, n’est-ce pas beau comme acte ? Je lui proposais ce deal afin de rendre sa vie moins “ monotone “ elle qui semblait avoir subit bien des choses. Pourtant, même si ma curiosité était maladive, je n’allais pas jusqu’à lui demander de se dévoiler totalement, j’aimais le mystère et ce n’est que plus tard que j’oserais peut-être demander. Quoi qu’il en soit, la laissant choisir si oui ou non elle acceptait ce “ cadeau “, je restais sur le rebord, souriant à celle-ci de manière douce.

“ Pour être franc, moi aussi ça fait un moment que je ne me suis pas sentis aussi bien. Ça me change des courses poursuites car j’ai un truc en moi, ou du simple intérêt à cause de cette puissance enfermée. Un moment de détente où on décroche totalement... Ça m’avais manqué. Merci à toi Ohatsu. “

Me dévoilant à mon tour, je lui laissais voir qu’on avais peut-être eu une enfance similaire, pas toujours facile. Replongeant alors dans l’eau, je m’approchais d’elle, laissant croire à une approche digne d’une romance réussite, mais... Ce n’est pas un baiser qui eu lieu, mais simplement le contact de ma main sur mon crâne afin de l’enfoncer dans l’eau tout en disant d’un ton amusé.

“ Par contre... Ne jamais baisser sa garde ma chère. “

Haha !!! Il ne faut pas oublier que les mauvais coups, c’ma spécialité.
© ASHLING
avatar
風 | Suna no Jônin
風 | Suna no Jônin
Messages : 319
Date d'inscription : 19/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 280
PE:
39/200  (39/200)

Voir le profil de l'utilisateur




Shiny day
Ren & Ohatsu
xxx
It's a beautiful day, isn't it ? || Rencontre dans le désert
Le temps semblait suspendu, comme si le monde entier avait cessé de tourner pour me laisser le loisir de savourer cet instant de paix intérieure. Lui avoir dit merci m’avait paru si simple et agréable. Je me sentais légère, comme si un poids avait été ôté de mon estomac. Du coin de l’œil, j’avais remarqué qu’il s’empourpra doucement. Pourtant, ce n’était qu’un merci mais il avait fait un petit effet. Il se massa la nuque nerveusement et j’allais m’excuser de l’avoir rendu mal à l’aise avant de me stopper et d’apprécier la rougeur sur ses joues. Je ne lui dis pas, ne souhaitant pas renforcer ce sentiment de malaise. Je relevais la tête, fermant les yeux et profitais allègrement de cette douce chaleur qu’offrait l’astre lumineux. Il répliqua d’une phrase interrogative, comme si mon merci n’était pas sincère ou juste pour installé un climat de gêne. Je me renfrognais légèrement avant de poser mon regard sur lui. Pourtant, il gardait un air amusé sur le visage. Je devais m’être trompé et cela me rassura grandement.

Il sorti de l’eau et se dirigea vers la pile de vêtements lâchement abandonné avant nos plongeons dans l’eau plus que rafraichissante. Il farfouilla un petit temps avant de me lancer un objet que j’attrapais au vol. Je me remis en position assise et regardais ce que j’avais entre les mains. Une sorte de chapelet glissa alors et je toisais Ren, un air interrogateur peint sur le visage. Les paroles qu’il eut ensuite me firent chaud au cœur. Il espérait donc que l’on se revoit. Un sourire prit place sur mes lèvres et je resserrais le chapelet entre me mains avant de le poser délicatement dans ma pochette. En aucun cas je ne l’abimerais, c’était un bien précieux que je garderais à l’abri de tout. D’une voix o transpirait ma joie, je lui répondis.

♦ Un peu comme le génie de la lampe ? J’ai droit à combien d’apparition ? Ou de vœux ? Parce que tu viens d’en exaucer un sans que je ne l’aie demandé, ce qui fait que je n’ai pas encore piocher dans ma réserve. Je garderais ce collier précieusement, jusqu’à ce que tu viennes le rechercher.

C’était en quelque sorte une promesse de retrouvaille. Il avait été le premier à me faire rire depuis longtemps, depuis Akasha. Je me remémorais les bons moments, les moins bons aussi et la tristesse voila mon regard. Je laissais les souvenirs m’envahir avant de les réfréner en moi. Il ne fallait pas que je me mine le moral après tout ces bons moments passés. Je devais me secouer un peu et lorsqu’il revint vers le rebord de l’oasis, je le rejoins et plongea profitant de la fraicheur de l’eau sur mon corps réchauffé. Il m’avoua que cet instant lui avait fait autant de bien qu’à moi.

♦ Ton quotidien ne doit pas être facile tous les jours. Sache en tout cas, qu’où que tu sois, peut importe l’heure, si tu as besoin de parler, ou juste d’une compagnie… Je suis là.

Je lui lançais une gerbe d’eau avant de rigoler de plus belle. Nous ne devions pas gâcher une si belle occasion de nous amuser. Il se remit à l’eau et s’approcha de moi l’air aguicheur. Je ne me fis pas prendre et restais légèrement sur mes gardes sans amorcer le moindre geste afin de ne pas l’alarmer. Il se jeta sur moi, main sur mon crâne et je m’enfonçais dans l’eau. Il marmonna quelque chose que je ne compris qu’à moitié, les oreilles immergées. Je ne remontais pas tt de suite à la surface, le laissant suspecter une éventuelle noyade. Après plusieurs minutes, je remontais à la surface inspirant longuement une goulée d’air bien nécessaire et écartant les mèches de cheveux détrempés, je lui sautais dessus pour une vengeance digne de ce nom.

Jamais je n’avais autant passé de bon temps, et m’ouvrir à Ren avait changé quelque chose en moi. Je me découvrais un peu différemment.

© 2981 12289 0



Merci Aimiii ♥
avatar
忍 | Nukenin
忍 | Nukenin
Messages : 42
Date d'inscription : 19/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 0
PE:
280/300  (280/300)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Rencontre dans le désert ( Pv Ohatsu )    Dim 11 Déc - 20:14


 
Un peu de repos
Ce cadeau avait des airs de promesse. En soit, s’était un peu le cas, car de base, je tenais à ce chapelet. Est-ce un moyen de m’assurer l’envie de la revoir ? Peut être. Quoi qu’il en soit, j’étais heureux de voir que l’effet sur elle était immédiat. Elle appréciait autant que moi l’idée d’une revoyure et c’est tant mieux. Une certaine joie envahissait mon coeur d’une façon telle, que j’avais l’impression d’être heureux comme à l’époque où j’étais encore en famille, loin de quelques soucis de guerre ou autre. J’en deviendrais presque mélancolique d’ailleurs. Ne répondant guère à ses questions de nombre de voeux, lui laissant deviner qu’ils ne s’arrêteraient pas à simplement trois, je me mis à la regarder et sourire en coin. Je l’appréciait autrement qu’une simple étrangère qui m’amusait, il y avait définitivement autre chose bien que rien ne soit sûr.

La suite n’était que plus touchante. Tandis que j’avais de plus en plus une sensation d’avoir désormais un point d’attache ici, la belle ne fit que confirmer cette idée. J’avais gagnée une amie et donc une raison valable pour revenir, autrement que pour le beau temps. Souriant afin de montrer la gaité qui m’animait, je revins clairement à moi quand un gerbe d’eau me heurta. Et c’est via cette provocations que la bataille était de nouveau ouverte. Jeux aquatiques, jeux de mains sans être vilains, je m’amusais de plus belle en sa compagnie et le temps passait lentement mais sûrement. Elle vint même à user de malice pour me piéger et cela ne fit que me faire rire d’avantage.

Le temps s’écoulait comme le sable dans un sablier et le soleil tombait petit à petit. Quand enfin l’astre solaire menaçait de se cracher à l’horizon et que la lumière ambiante devenait orangée, je sortis sereinement de l’eau, annonçant la fin de cette magnifique rencontre. Parlant, discutant en sa compagnie et profitant de chaque secondes, quand nous nous retrouvions tout deux habillés hors de l’eau, je vins à doucement remettre mes cheveux en place avant d’hésiter à dire la suite.
Dans mon regard, il y avait une lueur de regret. En effet, si j’avais pu, j’aurais voulu remonter le temps pour recommencer à profiter de cette journée là. Malheureusement, il ne faut pas abuser des bonnes choses hein ? Me frottant brièvement les yeux, je repris doucement mes esprits, cachant de “ regret “ pour alors lui sourire. Approchant furtivement, je vins alors à titiller ses antennes servant de cheveux avec un air malicieux.

“ Hey... Oublie pas, si un jour tu vois un truc dans le ciel, c’peut-être moi huhu. “

Lui faisait un clin d’oeil, je mimais le fait de voir un truc à l’horizon et sans prévenir, espérant qu’elle détourne la tête, je lui fis une bise éclair, puis je m’envolais. Un au revoir rapide, mais grand en émotion. En effet, rare étaient les fois où je quittais un lieu et des personnes avec un sentiment de vide. Comme si cette personne avait marquée ma personne et s’était bien le cas. Intérieurement, je repensais à tout ça essayant de trouver une réponse à mes questions et mon compagnon ne m’aidait guère. En effet, même si je lui demandais son avis, il ne disait rien, restant silencieux.

Quelle journée quand même.
© ASHLING

Contenu sponsorisé


Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Perdu dans le désert !
» Sauvetage dans le désert [PV Jake & Blaid]
» Un squelette dans le désert (Jour VI - Walnut Grove)
» Dans la solitude du desert.
» une station de ski dans le désert de Dubaï

Sauter vers: