Tracker Dog & Black Cat ▬ Uchiha Miyuki
Partagez | 
avatar
火 | Konoha no Jônin
火 | Konoha no Jônin
Messages : 140
Date d'inscription : 29/07/2016
Age : 24

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 529
PE:
14/500  (14/500)

Voir le profil de l'utilisateur
Tracker Dog & Black Cat ▬ Uchiha Miyuki    Mer 3 Aoû - 18:27

“Tracker Dog & Black Cat”
forêt de konoha × uchiha miyuki & hatake kakashi
Le soleil tapait fort en ce jour, jour duquel revenait Kakashi d'une mission prioritaire, se baladant au gré des feuilles vertes qui virevoltaient autour de lui. Les pas lents semblaient noter une envie d'apprécier l'environnement qui l'entourait. Ses oreilles captaient tous les sons que la nature pouvait offrir à une heure où le thé était normalement servi, les oiseaux et le bruit du vent entre les branches témoignaient du calme ambiant de la forêt de Konoha. Typique du pays du feu, cette forêt était immense et sans doute la plus grande répertoriée sur le monde Shinobi. Bon nombre de personnes n'ayant jamais mis les pieds sur ces terres de feu pouvaient se surprendre à ne jamais en voir le bout. Les mains logeaient derrière la tête, l'épouvantail parvint au niveau d'un immense arbre, dont le tronc était relativement épais et dont la cime semblait ne jamais cesser.

D'un bond léger comme une plume, il marcha puis couru vivement sur le tronc afin d'atteindre une branche pas trop mal, assez solide pour soutenir son poids. Laissant une de ses jambes pendre dans le vide au-dessous de lui, l'espace semblait assez calme pour entamer sa lecture habituelle. Plongé dans son livre fétiche, qui parlait de batifolage et de drague, l'Hatake ne s'attendait pas vraiment à être dérangé. La fin de l'après-midi se faisait ressentir, la chaleur ambiante du pays s'estompait peu à peu, laissant une brise fine et douce glisser entre les êtres de bois aux racines enfouies.

L'éphèbe masqué se mit à regarder l'horizon, comme pour trouver un quelconque message, il se prit à observer le tout début du couché de soleil, l'heure avait fuie à tout vitesse. Sa pupille sombre laissait entrevoir une certaine admiration pour ce que la nature offrait comme spectacle. A vrai dire, tout ici lui retirait un peu de sa culpabilité profonde pour son passé. La même chose arrivait lorsqu'il était avec ses élèves ou à partager avec ses amis et collègues shinobis, loin de tout vacarme guerrier et effusions de sang. Il ne s'attendait pas à ce que de l'agitation intervienne dans ce moment de sérénité...

×

« Dans le monde des ninjas, ceux qui ne respectent pas les règles et transgressent les lois… sont considérés comme des moins que rien. Mais… Ceux qui ne pensent pas à leurs compagnons… sont encore pires. »
avatar
火 | Konoha no Chûnin
火 | Konoha no Chûnin
Messages : 18
Date d'inscription : 19/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 0
PE:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur
No there ain't no rest for the wicked
''Until we close our eyes for good.''








« Chopez-la! »

Merde. Merde. Merde.
Elle regarda à gauche, puis a droite... Elle sentait la sueur perler sur son front. Kami. Où était les Dieux quand on en avait besoin? Ou les miracles? Tout le monde a besoin de miracles de temps en temps, non?
Elle se mit à accélérer sa course en tentant, tant bien que mal, de ne pas regarder en arrière.
Tout le monde sait bien que c’est dès qu’on jette un regard derrière qu’on tombe quelque part et qu’on se fait découper en petits morceaux, puis jeter dans la rivière…
Ou pire… Qu’on nous met dans l’acide sulfurique pour effacer toutes les traces de son futur cadavre…
Non.
Focus, Miyuki, focus! Ce n’était pas le temps de penser à ces huit tueurs si proches -  voire un peu trop proches.
Il lui fait trouver quelque chose… n’importe quoi…
Déjà que les deux premiers n’avaient pas et l’air d’apprécier la branche qu’elle lui avait envoyé dans le gorge… Et ne parlons pas du second que le premier avait entraîné dans sa chute. Non, mais ce n’était quand même as de sa faute s’ils avaient décidé de se faire une équipe de deux en étant complètement lourdeaux autant l’un que l’autre… Ou peut-être pas… Peut-être aurait-elle dû combattre bravement, solennelle…
Miyuki, cesse.
Tu as d’autres chats à fouetter.
En fait, elle pouvait déjà savoir que si ce n’était pas elle qui fouettait, ce serait elle qui recevrait une jolie raclée…
Tout ça pour un contrat qui avait mal tourné.

---

Tout avait commencé une semaine plus tôt aux abords de Konoha.
Miyuki travaillait avec un groupe qui se faisait appeler « Kasei.»
Prétentieux, sans doute, mais très généreux pour graisser la patte pour quelques battements de cils. Jusque-là, tout allait très bien : ils voulaient tout savoir sur un groupe du Nord qui, selon eux, franchissait le territoire qu’ils avaient délimité quelques années auparavant…

Enfin, tout ça, ça ne la regardait pas exactement : le fait était plutôt que le second groupe, « Kai », l’avait également engagée pour obtenir des informations sur « Kasei »… Malgré leurs lacunes flagrantes d’imagination, puisque les deux groupes appartenaient au même créateur, le problème était plutôt que la séparation avait été un divorce difficile. Sans avocat, pas étonnant!
Deux partis, deux idées, mais qui, au fond, avait le même but : préserver ce que leur Chef avait conçu pendant toutes ses années sans partager les meubles, sans pension alimentaire, ni rien.
Bref, Miyuki savait tout sur un et tout sur l’autre, et si un groupe achetait son silence, l’autre la payait au double pour qu’elle leur offre des informations intéressantes.

Ce faisant, elle rencontrait « Kasei » le jour et « Kai » la nuit, montant les deux groupes l’un contre l’autre avec une facilité déconcertante.
Oui, bon, d’accord, peut-être aurait-elle dû être plus alerte… Ou du moins, ne pas les sous-estimer… Mais le jeu était si excitant… Jusqu’à ce que ses petits rendez-vous nocturnes s’ébruitent et qu’elle découvre une taupe chez les « Kasei. »

Le jour où elle terminait son contrat, le matin-même de cette fâcheuse altercation, elle se retrouva prise au piège dans une taverne, entre une table et dix hommes de main qui avaient… Beaucoup d’armes pour qu’elle prenne le temps de les compter avant de se faire la malle avec, comme seule excuse un :

« Oups. » Menteur.  

Les premières minutes furent amusantes! À tous les voir se jeter les uns sur les autres avant qu’ils se rendent compte qu’elle avait filé sous leur nez avec et l’argent, et leur intégrité.

Mais voilà… Nous étions à près de quatre heures de poursuite Miyuki commençait sérieusement à se demander pourquoi elle avait dû s’amuser à leurs dépens… Pourquoi fallait-il toujours qu’elle s’amuse avec les idiots?

---

Essoufflée, elle retint son souffle à la seconde où on lui lia un pied au fil de fer.
Elle trébucha, se percutant la joue avec force sur le sol rocailleux de la forêt de Konoha. Si près… Il ne lui manquait que quelques kilomètres avant de se rendre au Village… Et voilà qu’elle venait de mordre la poussière.


« Denka. Shizuo. Izaya. » Hurla-t-elle si fort qu’elle fit s’enfuir une nuée d’oiseaux au-dessus de leurs têtes.

Un. Deux. Trois Chats.
Un Roux. Un Blanc. Un Noir, sautant dans la figure de ses assaillants, lui permettant de se libérer, de s’adosser contre un arbre, une main sur un kunaï, une sourire carnassier aux lèvres… Ils ne l’auraient pas aussi facil…

Et sortie de nulle part, une grande force argent et noir se mit entre elle et ses victimes… Parce que, mine de rien, ce n’était que le retour normal des choses....


« Qu’est-ce que… »

Et elle n’eut pas le temps de terminer sa phrase.  






avatar
火 | Konoha no Jônin
火 | Konoha no Jônin
Messages : 140
Date d'inscription : 29/07/2016
Age : 24

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 529
PE:
14/500  (14/500)

Voir le profil de l'utilisateur

“Tracker Dog & Black Cat”
forêt de konoha × uchiha miyuki & hatake kakashi
La fin d'après-midi était au beau fixe mais cela présageait d'une accalmie temporaire puisque des pas se faisaient entendre et des bruits de lutte retentissaient parmi la sagesse des arbres du feu. Il n'en fallut pas plus pour éveiller la curiosité de l'épouvantail, celui-ci arquant un sourcil avant de diriger un œil en contre-bas : une course-poursuite et des tintements d'armes blanches offrait une douce musicalité. Il ne voyait que quelques silhouettes mais il reconnu immédiatement le scintillement du bandeau du village de la Feuille, représenté d'un tourbillon et d'un bout de feuille, signant le lien entre Uzu no Kuni et Konoha Gakure. Le livre de l'Hatake se ferma subitement tandis qu'il se leva sur la branche qui l'avait accueillie avant de se laisser tomber avec une certaine grâce. D'une bonne hauteur, la vitesse se fit ressentir, agitant sa chevelure cendrée entre les feuillus, il tomba directement sur un des malfrats. Son talon venait de cogner violemment le haut du dos du criminel, le stoppant net et l'enfonçant quelque peu dans le sol poussiéreux de la forêt.

Le choc fût tel que la scène était impressionnante : Kakashi, le légendaire ninja copieur en pleine action. Pour lui, ce n'était qu'un combat de faible intensité. En virevoltant au-dessus d'un autre scélérat, il donna un coup de pied dans celui-ci qui semblait vouloir prendre l'homme au Sharingan à revers. Peine perdue. L'expérience du fils du Croc-Blanc n'était plus à faire, bien que pour lui, l'apprentissage ne faisait que commencer. Faisant valser le bandit contre un arbre qui se fendit légèrement, le tronc étreignant presque l'homme en question.

Son seul iris disponible fit halte sur un troisième homme qui semblait plus trapu et potentiellement, un des chefs du groupuscule. L'ancien ANBU le fixa avant d'amener sa main juste devant lui alors qu'un arc électrique naquit au sein de sa paume, Kakashi regarda son adversaire d'un œil sérieux.

« Sais-tu qui je suis ? » lui demanda alors l'épouvantail, d'un ton assuré. « Sharingan no Kakashi ! » répondit l'éphèbe, un sourire aux lèvres. L'un des lieutenants se rendit auprès de lui.

« On devrait peut-être laisser tomber... » lui dit son homme de main. Leur chef décida quand même d'aller au combat alors que Kakashi releva son bandeau, l'homme était assez rapide, sa musculature se dessinait. L'iris sanguin de son autre œil, dévoilé, donnait un ton sinistre. L'épouvantail se mit également à courir alors que le Raikiri était fin prêt. Le choc fût inévitable et précis, la main de Kakashi transperçant l'endroit du cœur, le sang gicla derrière le transpercé. La technique était d'une telle puissance que le cœur du renégat s'était complètement fait dissoudre, ne laissant qu'un vide. Il laissa tomber le cadavre du bandit, observant les deux restants. Ceux-ci s'en allèrent sans demander leurs restes. Le jeune chien se rendit auprès de la personne cachée, ses yeux se posèrent sur la jeune demoiselle.

« Est-ce que ça va ? »

Il reconnu tout de suite les traits du clan Uchiha : des cheveux noirs et un regard particulier, noté d'une certaine carrure et d'un visage fin. Il ne l'avait encore jamais vu, à vrai dire. Il connaissait très bien Itachi et Sasuke était son élève. Fugaku avait toujours été dur envers les ninjas de Konoha mais il acceptait que Kakashi entraîne Sasuke. La main tendu pour l'aider à se relever, il remit son bandeau pour cacher à nouveau son Sharingan.

×

« Dans le monde des ninjas, ceux qui ne respectent pas les règles et transgressent les lois… sont considérés comme des moins que rien. Mais… Ceux qui ne pensent pas à leurs compagnons… sont encore pires. »



« C'est la loi de la nature… Les générations anciennes cèdent la place aux nouvelles… »

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» New codex black templar
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Petit travail au black
» Black Hole RPG

Sauter vers: