Partagez | 
avatar
忍 | Nukenin
忍 | Nukenin
Messages : 76
Date d'inscription : 19/07/2016
Age : 20

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 717
PE:
205/300  (205/300)

Voir le profil de l'utilisateur
[ Solo ] Investigations    Ven 5 Aoû - 9:45

Investigations



Cela faisait bien longtemps que j’investiguais sur les agissements de Yuta et du clan. J'avais pour projet de m'entretenir avec le Raikage pour lui parler de ce consortium dont il était victime lui aussi. Je le connaissais, ce n'était pas un homme mauvais, il n'avait pas d'ambitions malsaines comme dominer le monde ou encore tout contrôler mais justement, du fait que je le connaissais, je savais pertinemment que si je ne lui amenais pas de preuves solides concernant les agissements de Yuta, jamais il ne me croirait ! Surtout que j'avais déserté le village et qu'il n'était pas très tolérant vis à vis de ça... Mais j'assumais amplement mes actes. Pour le coup, je m'étais rendu au pays de la foudre, cela faisait tellement longtemps que je n'y étais pas retourné, au moins deux ans. Les paysages ne m'avaient pas manqué malgré leur beauté. Je parcourais le territoire discrètement, arborant mon masque et ma capuche à la recherche d'un endroit particulier. Il s'agissait d'une sorte de repère, confiné au fin fond du pays où beaucoup des expériences et des recherches de Yuta s'y faisaient. Malheureusement, c'était quelqu'un de très influent, il avait beaucoup de contact, beaucoup d'hommes de main. Obtenir des informations n'allait pas forcément se révéler très facile pour le coup mais je n'avais pas le choix.

Je m'arrêtai de temps en temps dans des auberges pour me reposer et faire le point sur ce que j'avais obtenu. Je faisais l'inventaire de mes objets, je retraçais mon plan d’innombrables fois tout en essayant de l'améliorer si c'était possible. Au final, il n'y avait pas trente six mille solutions... Je devais m'infiltrer dans le repère, récolter des preuves et éliminer toutes les personnes proches de Yuta. Son plan ne devait pas aboutir, je n'en savais que très peu mais je savais au moins que ce n'était pas quelque chose à laisser faire. Toutes les personnes que je croisais vivaient leur vie sans même se douter de ce qui se passait dans le pays. C'était une chose qui m'énervait, ils se baladaient d'un air si laconique... Comme si il n'y avait que leur misérable vie qui avait de l'importance. J'étais le seul à pouvoir empêcher les plans de Yuta d'aboutir... Bien entendu, toute ma vie je garderai la trace de son expérience, aussi bien mentalement que physiquement. Il me suffisait de retrousser ma manche droite pour voir apparaître le tatouage " S-115 ", il m'arrivait de le regarder, non pas de façon à être nostalgique mais plutôt pour ne jamais oublier le mal qu'il avait fait. Ce tatouage me rappelait que je ne devais pas abandonner et que j'étais le seul homme à pouvoir arrêter ce petit manège.

Ma route me conduit dans un coin isolé du pays, aucune population ne vivait à proximité, c'était l'endroit parfait. Je ne m'étais pas trompé d'ailleurs... En avançant un peu plus, je pu apercevoir cette grande bâtisse grise, limite maussade. Des hommes faisaient des tours, ils étaient munis de Katana et ils étaient nombreux. Dans tous les cas, ils n'étaient pas là pour pique-niquer. Ils gardaient quelque chose, cela ne faisait aucun doute et mon instinct me disait que j'étais au bon endroit. Je pris quelques photos, cela faisait des preuves déjà... Je n'avais plus qu'à m'infiltrer. Je fis un petit tour, toujours à distance pour observer davantage les lieux pour ne pas me tromper sur les points d'accès, sur le nombre de gardes et j'en passais. J'attendais quelques jours, histoire d'analyser les agissements des lieux, si certains partaient, quand est ce qu'était le relais de la garde etc... Je devais tout analyser dans les moindre détails pour mener ma chasse. Mes proies semblaient faibles et rien n'allait pouvoir les sauver du châtiment que j'allais leur infliger.

A SUIVRE....  

astridirecte




Spoiler:
 

" Celui qui combat des montres doit prendre garde à ne pas devenir monstre lui-même. Et si tu regardes longtemps, fixement dans l'abîme, l'abîme regarde aussi en toi. "
avatar
忍 | Nukenin
忍 | Nukenin
Messages : 76
Date d'inscription : 19/07/2016
Age : 20

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 717
PE:
205/300  (205/300)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: [ Solo ] Investigations    Mar 30 Aoû - 12:23


Investigations


Je voulais ressentir la peur dans l'animal traqué. Il était hors de question que j'épargne la moindre de ces enflures qui travaillaient pour Yuta. Je m'étais allumé une cigarette avant de passer à l'assaut, j'observais les va et viens des gardes, ils ressemblaient plus à des machines qu'à autre chose. Leur visage montrait un semblant d'intelligence mais il n'en était rien. Les emplacements de chacun n'étaient pas très stratégiques, je n'allais avoir aucune difficulté à m'infiltrer dans le repère. De plus, le temps était de mon côté... Une pluie diluvienne s'abattit sur la zone, l'orage grondait et tout était sombre. Le territoire commençait à devenir mien, c'était mon terrain de chasse. De tels changements météorologiques étaient fréquents dans les montagnes du pays de la foudre. Nombreuses furent les fois où une averse vint me surprendre en pleine balade dans les environs. Mais le moment de se ressasser des souvenirs n'était pas venu, l'heure tournait, ma cigarette était terminée. Le temps d'attaquer était venu, lui.


▬ N'épargne personne Kurayama.


La pluie et l'orage nous permettaient de nous camoufler, la visibilité était quasi nulle mais j'avais déjà repéré la position des gardes. De plus, mes yeux avaient appris à s'habituer à l'obscurité... J'étais en mesure de chasser même dans le noir. Quant à Kurayama, il avait l'avantage sur tout le monde. C'était un tueur né, il savait très bien comment tuer discrètement en se camouflant dans la nature.


Je me ruai sur le premier garde pour lui saisir la gorge et lui broyer avant de lui planter ma lame dans la carotide. Son corps ne faisait plus qu'un avec le mur sur lequel je l'avais projeté. Un regard rapide un gauche, puis à droite et je me dirigeai vers celui qui se trouvait un peu plus haut afin de lui briser la nuque. Celui qui se trouvait plus haut encore entendit un bruit et m'aperçut brièvement mais fut rapidement déchiqueter par mon camarade avant même qu'il ne puisse s'en rendre compte. Je hochai la tête face à Kurayama pour lui dire que c'était bien joué. Après tout le temps que l'on avait passé ensemble, nous n'avions limite plus besoin de communiquer verbalement pour se comprendre.
Je me saisis de deux de mes kunais afin d'égorger deux autres gardes côte à côte par derrière. Malheureusement, il n'y en avait un troisième que je n'avais pas vu.. Il se trouvait à un endroit imprévu, sa ronde avait changé. Il sauta dans ma direction pour me trancher avec son katana. Le temps semblait se dérouler lentement durant sa chute... Je pouvais sentir son cœur battre, sa respiration s’accélérer, l'alerte qui s'était déclenchée dans son regard. J'effectuai un léger pas en arrière pour esquiver l'assaut, il tenta de m'asséner un nouveau coup sur le côté, à la hauteur de ma tête. Je n'eus pas de mal à me baisser pour esquiver de nouveau, j'en profitai pour effectuer une rotation pour lui donner un coup de pied au niveau des côtes, le projetant ainsi contre le mur.

De par la violence du coup, il avait lâché son arme. J'en profitai pour la ramasser et me rapprocher de lui. J'avais dû lui casser deux-trois côtes... Il était dans l'incapacité de se mouvoir. Il essayait tant bien que mal de longer le mur en direction de la porte, ronger par un sentiment étrange, il était quasiment assis. Je me trouvais à six mètres... Il se sentait oppressé, il paniquait... Son corps tout entier tétanisait. Tremblant comme une feuille, il finit par ramper cherchant un endroit où planter ses canines. Dans sa tête, il avait déjà commencé à effectuer le décompte... Je me délectais de la peur qui s'échappait de lui. J'aimais voir mes proies se retrouver dans cet état. Kurayama et moi nous rapprochions dangereusement de lui, il était bloqué et il le savait. Je le vis pleurer et m'implorer de l'épargner, voyant que cela n'avait aucun effet sur moi, il se mit à me traiter de démon. Mon cher camarade avait fait le ménage un peu plus loin, il ne restai plus que cet homme fébrile.
Ainsi, je me retrouvai face à lui, son katana à la main. Il tentai de m'implorer à nouveau, je ne voulais rien écouter... Je lui assénai un coup tranchant au niveau du torse... Son sang gicla sur mon visage et mes mains. Je pouvais encore entendre sa respiration néanmoins il ne bougeait plus.  


▬ Régale toi Kurayama.


Je me retournai pendant que mon ami sauta sur le jeune homme pour le dévorer... Grand amateur de viande fraiche, il n'allait pas cracher sur un tel repas. La scène était monstrueuse, j'entendais les cris et quelques gémissements de la proie tandis que les corps des ses collègues étaient tous étendus par terre, ne montrant aucun signe de vie. Mes yeux restaient rouges, ma soif de sang n'était pas étanchée. Il ne me restait plus qu'à entrer dans le repère. Très rapidement Kurayama revint à mes côtés tout en se léchant les babines, du sang en coulait encore.


▬ On prend ce qu'il nous faut et on les tue Kurayama.

 


© NAELY




Spoiler:
 

" Celui qui combat des montres doit prendre garde à ne pas devenir monstre lui-même. Et si tu regardes longtemps, fixement dans l'abîme, l'abîme regarde aussi en toi. "
avatar
忍 | Nukenin
忍 | Nukenin
Messages : 76
Date d'inscription : 19/07/2016
Age : 20

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 717
PE:
205/300  (205/300)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: [ Solo ] Investigations    Dim 2 Oct - 1:22


Investigations


Les portes du repère étaient blindées, elles ne pouvaient être ouvertes que par un code pouvant être effectué à l'aide du boitier de contrôle situé à l'extérieur, juste à droite. Même sans connaitre le code, je pouvais facilement rentrer. Je donnai un coup de poing sur le boitier afin de l'ouvrir et ainsi avoir accès au système directement. En y posant ma main, je laissai circuler un peu de foudre pour créer un cour-circuit, me permettant de pénétrer dans la grande enceinte. L'orage grondait encore, la pluie n'avait pas finit de tomber, à mon avis cela allait continuer encore toute la nuit.
L'entrée était à peine éclairée, de légères lumières rouges laissaient les lieux dans une grande obscurité. Il n'y avait personne... Vu le nombre de garde qu'ils y avaient à l'extérieur, je m'attendais à un comité d'accueil mais bon. Je marchai, la capuche sur la tête, laissant tomber d'innombrables gouttes d'eau au sol. Kurayama était à mes côtés. Son souffle avait l'odeur de cadavre, on pouvait imaginer le nombre de personnes qui avaient dû se faire déchiqueter par ses crocs.
On pouvait qualifier l'entrée comme vide si on ne comptait pas le grand nombre de cartons entassés, tous vides. Un cri de douleur se laissa soudain entendre, j'avais raison... Ce repère n'était pas là pour faire beau. Il se passait bien des choses dans le coin.



▬ Reste sur tes gardes Kurayama.


J'ouvris une porte qui menait de nombreux escaliers, ils descendaient. Encore une fois, j'avais vu juste... Le repère devait être beaucoup plus grand à l'intérieur. Quelle surprise allais-je trouver en descendant. L'obscurité était mon alliée, je devais l'utiliser à bon escient. C'était comme ci j'étais chez moi.

Une fois arrivé en bas, je pouvais observer énormément de personnes... Des gardes, des scientifiques et... Yoshiro ! Il était là... Son frère devait tirer les ficelles dans l'ombre. Cela faisait un moment que je ne l'avais pas vu, la dernière fois c'était lors de ma dernière nuit à Kumo, lorsque je désertai et que je tuai son frère Kabuya. Son tour était venu. Néanmoins, je ne devais pas me précipiter pour ne pas être surmener. Difficile d'agir ici, le bruit de l'environnement ne pouvait pas camoufler les possibles cris de mes ennemis. De plus, il y avait beaucoup plus de luminosité qu'en haut ou dehors. Kurayama pouvait se camoufler mais tout était une question de bruit cette fois.
J'observais absolument tout dans la salle, il y avait plusieurs couloirs un peu partout... Certains scientifiques faisaient des allers-retours entre eux. Les cris étaient devenus beaucoup plus forts. Ils devaient tous mourir ! Lorsque j'étais hors du champ de vision de mes ennemis, j'en profitai pour me mettre en hauteur, dans l'ombre, afin d'avoir une vue globale sur les lieux. J'en profitai aussi pour prendre quelques photos, cela allait me servir de preuves pour le Raikage.

Un duo de gardes se sépara, l'un d'eux était parti aux toilettes. C'était le moment d'agir. Je me ruai sur le premier pour lui planter un senbon dans la gorge tout en lui masquant la bouche avec ma main pour empêcher tout bruit de sortir. Il ne fut pas difficile de briser la nuque du deuxième qui était parti un peu plus loin déjà. Je cachai soigneusement les corps derrières trois caisses dans un des couloirs.
Il y avait un nouveau boitier à proximité, il s'agissait du compteur d'électricité. Extinction des feux.
J'en profitai pour me diriger vers couloir qu'avait emprunté les scientifiques juste avant. J'avais un peu de temps avant qu'il se rende compte que les plombs n'avaient pas sauté tout seuls.
  

 


© NAELY




Spoiler:
 

" Celui qui combat des montres doit prendre garde à ne pas devenir monstre lui-même. Et si tu regardes longtemps, fixement dans l'abîme, l'abîme regarde aussi en toi. "
avatar
忍 | Nukenin
忍 | Nukenin
Messages : 76
Date d'inscription : 19/07/2016
Age : 20

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 717
PE:
205/300  (205/300)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: [ Solo ] Investigations    Dim 2 Oct - 22:18


Investigations


J'avançais dans le couloir sombre, me laissant guider par mon instinct. Je savais pertinemment que j'allais trouver des choses importantes au bout de celui-ci... J'entendais les hommes derrière moi qui tentaient désespérément de trouver l'origine du problème mais difficile de trouver le boitier dans le noir complet. Je n'étais pas plus avancé qu'eux au niveau de la visibilité mais m'étant habitué à l'obscurité, j'avais pu développer mes sens. Peu importe l'endroit où je pouvais me trouver, tant qu'il y avait de l'obscurité, j'avais toujours de quoi me sentir chez moi. Kurayama se trouvait à mes côtés, il marchait tout en étant à l'affut du moindre bruit, de la moindre odeur, du moindre mouvement. Plus nous avancions et plus nous pouvions distinguer une légère lumière verte au fond du couloir... Je fus pris par certaines réminiscences, cette couleur me rappelait étrangement les cuves qu'il y avaient dans la salle où m'avaient entreposé Yoshiro et Kabuya. Tout cela ne me présageait rien de bon. Je me ruai vers cette lumière pour m'assurer qu'elle n'était le fruit que de mon imagination.
Mais ce fut avec stupeur que je me retrouvai devant et que je constatai l'ampleur des choses. Il y avait un grand nombre de cuves, contenant le même liquide que l'on m'avait injecté mais ce n'était pas tout, il y avait d'autres cuves... Dans cette dernière se trouvait des personnes, endormies sans doute. Je ne savais pas ce qui se passait mais je commençais à me faire une petite idée... Yuta voulait-il se construire une armée pour servir son idéologie ? Je ne pouvais pas laisser se faire cela.

Les lumières générales revinrent, ils avait dû trouver la source du problème. Je regardai en direction du couloir d'un air énervé. Cette découverte avait accentué ma rage. Néanmoins, je fus très rapidement interrompu par les grognements de Kurayama, je tournai la tête de l'autre côté et vis six hommes arriver dans notre direction. Le premier cria qu'il fallait absolument nous arrêter. Mes yeux commencèrent à devenir rouge sang, à cet instant, ma rage pouvait sans doute se lire dans mon regard... Mon étrange aura noire se dégagea de mon corps.  




▬ Laisse les moi.


En un instant, je me retrouvai au milieu du groupe d'hommes... Je ne fus pas surpris de voir la surprise apparaître sur leur visage. Ils ne devaient pas avoir l'habitude de voir quelqu'un avec une telle vitesse. J'assénai de suite un coup de poing au niveau de la gorge du premier avec divers coups sur les autres. Kurayama se jeta sur celui qui était derrière moi pour lui lacérer le visage. Il s'empressa de dévorer les corps de nos assaillants. Il était difficile à contenir dans ce genre de situation, c'était un combattant, un fidèle allié et un redoutable adversaire. C'est pour cette raison que je ne lui fis aucune remarque.
Après ce léger contre-temps, j'inspectai un à un les cuves. Essayant de trouver de possibles visages familiers.


▬ Qu'est ce que..??! Akane ?!






  

 


© NAELY




Spoiler:
 

" Celui qui combat des montres doit prendre garde à ne pas devenir monstre lui-même. Et si tu regardes longtemps, fixement dans l'abîme, l'abîme regarde aussi en toi. "
avatar
忍 | Nukenin
忍 | Nukenin
Messages : 76
Date d'inscription : 19/07/2016
Age : 20

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 717
PE:
205/300  (205/300)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: [ Solo ] Investigations    Dim 13 Nov - 18:54


Investigations


Que faisait-elle ici ?! Je restai longuement devant la cuve tout en ayant du mal à réaliser ce que je voyais en face de moi. Quant à Kurayama, il grognait, d'autres adversaires s'approchaient de nous, l'affrontement allait être imminent.
Je me saisis d'un kunai afin de briser la vitre qui formait la cuve et de libérer Akane. Le liquide verdâtre s'échappa quasi instantanément et le corps de ma vieille amie tomba dans mes bras. Je ne pouvais décrire le sentiment qui m'envahissait... J'avais quitté mon village pour mieux détruire mes ennemis mais aussi pour protéger mes proches. Tout ceci n'avait donc servi à rien ? Merde ! Je tapais du poing contre le sol, je serrais les dents. Qu'est ce qu'ils avaient bien pu lui faire ? Depuis combien de temps était-elle ici même ? Tous mes membres tremblaient tellement la colère grimpait. Sa respiration était faible, son corps régurgitait le liquide qu'elle avait avalé pour rester intact dans la cuve.
Malgré le moment, je fus interrompu par la venue de mes ennemis et je reconnu par la voix d'un d'entre eux. Yoshiro... C'était lui. Il ne lui fallut que peu de temps pour me reconnaitre et pour rire de ma venue en ces lieux. Je sentais l'air condescendant qu'il prenait lorsqu'il me disait que j'étais incapable de protéger mes proches, que j'étais un incapable tout court. Mais les choses commencèrent à dégénérer lorsque j'entendis : " Attends de voir qu'on s'occupe de ta chère mère. "
Après ces mots, c'était fini. Je m'imprégnais de la rage qui coulait dans mes veines. Mes yeux rouge sang se dirigèrent en sa direction. Il était là... En face de moi, accompagné par une dizaine d'hommes... Sans doute sa garde personnelle. Plus rien n'avait d'importance, j'allais tous les briser, les tuer, les exécuter... J'allais les exterminer... Oui c'était ça... J'allais les massacrer, les annihiler de la surface de cette planète.
Tous riaient, ils me considéraient comme un gosse encore, me disaient de rentrer chez moi... Je pris appui sur mon genou droit pour me relever. Une épaisse et pesante masse de chakra noir s'échappa de moi, des éclairs jaillirent également.




▬ Comment as-tu osé... Toucher à un seul de leurs cheveux !?!


L'ambiance devint glaciale... J'explosai littéralement. Le sol tremblait, mon chakra augmentait et les éclairs explosaient toutes les cuves aux alentours. J'avais lancé un cri perçant, glaçant le sang de mes adversaires. Ce que Yoshiro ne savait pas c'est que j'avais énormément progressé depuis la dernière fois. Même Kurayama qui avait l'habitude de me voir déterminé à tuer mes adversaires semblait impressionné par l'état que je manifestais. Même lui ne semblait pas pouvoir être plus enragé que moi malgré son instinct de loup.

▬ Je vais... Vous tuer.


D'une simple impulsion grâce à mon pied, je m'élançai vers mes ennemis tout en ramassant un sabre qui trainait par terre au passage. Tous se mirent en garde, prêts à me recevoir. En un éclair, je me retrouvai derrière eux... J'assénai un premier coup mortel à la personne la plus proche de moi. Je me mis à esquiver les coups le mieux que je pouvais, tout en rendant un maximum possible. La rage ne me faisait plus réfléchir, l'adrénaline augmentait mes réflexes et ma résistance... Je ne me battais plus que par instinct moi aussi, ce qui me permettait de réagir dans un laps de temps beaucoup plus court.
Malheureusement, ils étaient bien trop nombreux pour que je les esquive tous... Je me prenais de nombreux coups, je les sentais à peine grâce à l'émotion mais un coup de sabre sur le ventre vint me stopper dans mon rush. Je reculai aussi tôt pour maintenir une certaine distance. Tout ceci me rappelait ce que me disais ma mère à l'époque... Elle me demandait d'éviter de me battre en étant énervé, comme quoi je n'étais plus maître de moi, que je me nourrissais de ma colère pour augmenter ma force.
De manière très rapide, j'effectuai quelques mudras avant de tourner sur moi-même et d'exécuter ma technique " Ion Uzu " créant ainsi un vortex ravageant tout sur son passage. Il emporta quelques personnes avec lui, n'en laissant plus que 3. Un de ceux qui restaient avait fait un saut en arrière pour esquiver. Je sifflai alors de manière à ce que Kurayama comprenne qu'il devait l'attaquer... Il lui trancha la gorge dans l'instant même... Plus que 2.

▬ Je vais... Je vais... Je vais VOUS TUER !


Je n'avais plus rien d'autre en tête que leur mort. Yoshiro demanda à son dernier garde de me liquider... Ce ne fut pas très compliqué de parer ses coups et de lui arracher le petit cœur qui résidait à l'intérieur de sa poitrine. Les coups étaient plus faciles à esquiver vu qu'il était tout seul.
Yoshiro prit peur et tenta de s'échapper mais ma techniques avait bloqué les sorties... Le plafond s'était détaché. Il ne restait plus que cette issue mais il y avait Kurayama et moi devant. Il savait très bien que cette fois il ne pourrait pas fuir comme un lâche, qu'il était dans l'obligation de m'affronter et qu'un seul de nous partirait d'ici vivant. Je laissai apparaître mes crocs, grognant à l'image de Kurayama. Mon ennemi lui, se vantait d'avoir réussi à créer la plus belle arme qu'il pouvait imaginer, selon lui il était dommage de devoir me détruire. Il enchaina directement avec une technique Raiton que j'eus peine à esquiver, pris dans les éclairs il en profita pour tenter de s'échapper mais Kurayama lui attrapa la jambe, lui broyant par la même occasion. Il était tombé aussi vite qu'il avait sauté.
Pendant qu'il regardait mon camarade j'en profitai pour lui lancer une vague de mucus pour le coller au sol. Il me traita de tous les noms imaginables, rageant de sa pressentie défaite. Puis, dans un élan de désespoir, il tenta de me corrompre, il me disait qu'il pouvait me mener à Yuta sans embuche si en contrepartie je lui laissais la vie sauve. Je fis donc signe à Kurayama de revenir à mes côtés pendant que Yoshiro afficha un sourire de soulagement. La colère s'était un peu relâché, j'avais repris un peu mes esprits.

▬ Ne te méprends pas Yoshiro... Tu ne partiras pas vivant d'ici... J'atteindrai Yuta seul. N'espère pas me soudoyer avec quelques belles paroles... On n'arrête pas la foudre en lui graissant la patte.


Je fis un signe de la main, tout en regardant le ciel. L'orage devint de plus en plus violent, la pluie battante venait fracasser le sol et les débris qui y trainaient. Mon regard se dirigea à nouveau vers Yoshiro.

▬ Raikyu no Kamisama Baku : Châtiment par la foudre.


D'énormes éclairs vinrent s'abattre sur mon ennemi juste avant qu'il ait le temps de me supplier une dernière fois. Son corps fut marteler par la foudre, le tuant sur le coup. Une ordure telle que lui ne pouvait pas garder la vie sauve. Justice était faite, Akane pouvait reposer en paix.
L'attaque avait complètement détruit tout le Quartier Général, il ne restait plus que des ruines. Je me saisis de mon briquet pour allumer une cigarette... Puis, après l'avoir un peu fumé, je jetai le mégot sur les restes des cuves, entourées par ce fameux liquide verdâtre et de l'huile. Tout commença à s'embraser autour de nous. Je sautai sur le toit, contemplant par la même occasion le chaos que j'avais provoqué. Je n'avais plus d'attache à Kumo, Akane était morte, mes parents aussi, Yoshiro avait menti, il devait déjà s'être attaqué à ma mère, il cherchait juste à me sortir de mes gongs... Je le connaissais, je savais comment il fonctionnait.
La tempête s'était un peu calmée, des gouttes de pluie tombaient encore sur mon visage pendant que je regardais les lieux disparaître sous les flammes. Je me retournai tout en remettant ma capuche sur la tête, faisant signe en même temps à Kurayama comme quoi nous partions. Il ne restait plus qu'une chose... Tuer Yuta.





  

 


© NAELY




Spoiler:
 

" Celui qui combat des montres doit prendre garde à ne pas devenir monstre lui-même. Et si tu regardes longtemps, fixement dans l'abîme, l'abîme regarde aussi en toi. "

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Entrainement et agrandisement avant le combat d'arêne {solo}

Sauter vers: