Lorsque deux idéologies se confrontent, en résulte un cataclysme. (Flashback ft. Yamato & Shisui)
Partagez | 
avatar
雷 | Kumo no Chûnin
Messages : 40
Date d'inscription : 08/08/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 845
PE:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Deux Idéologies.
Shisui Mangetsu

La situation qui se déroulait sous les yeux de Yamato était simplement... étrange, oui. C'était le genre d'évènement qu'on ne voit qu'une fois dans sa vie, et que l'on ne peut pas résumer aux autres, vu qu'ils assumeront que c'est un mensonge.

Après tout, cette histoire était basée sur des invraisemblances : qui pourrait bien tomber sur un épéiste du brouillard au coin d'une forêt en plein milieu de la contrée du feu ? Et qui pourrait ressortir indemne de l'expérience encore ?! Yamato était en train d'effectuer une vraie gymnastique cérébrale pour faire son rapport et expliquer à un Kakashi compatissant ("Désolé, Yamato, je sais que tu n'apprécies pas le saké") qu'il avait eu une conversation sympathique avec un tueur sanguinaire et Shisui.

En attendant, Shisui continuait sa discussion avec Mangetsu, ne semblant même pas un peu nerveux alors qu'il parlait de sa propre justice. C'était une conversation intéressante, pour le coup. Qu'est-ce que la justice ? De la vengeance camouflée en acte de rétribution désintéressé sur le mal ? Protéger les faibles, la veuve et l'orphelin ? Ou servir la volonté de son village jusque à la mort ? Il laissait ça aux philosophes, personnellement. Ce n'est pas que le sujet ne l'intéressait pas mais ça ne l'aidait pas vraiment dans ses mission.

Mangetsu conclut donc, et entreprit de déclarer son départ définitif, annonçant qu'il n'oublierait jamais sa rencontre avec Shisui et Yamato. Ce dernier... ne sut pas vraiment s'il devait être honoré ou terrorisé par cette promesse mais il fit quand même un signe de la tête discret, tout en conservant son expression faciale habituelle.

Mon nom est Yamato, en effet.

Son nom de code l'était, pour le moment. Après tout, il ne connaîtrait jamais sa réelle identité, vu qu'on lui avait arrachée cette dernière après sa naissance. Pour le moment, donc, il était Yamato, puis il sera Kinoe, puis Tenzô, et j'en passe.

Mangetsu et son groupe n'étaient que des points à l'horizon quand les autres escouades apparurent, prêtes au combat !

Capitaine Yamato, Shisui-Sama... ho, et Koishi ! Où sont t-ils ?!

Yamato se pinça discrètement la joue alors que personne ne regardait, histoire de voir s'il ne se trouvait pas dans un rêve, et entreprit de répondre.

Ne vous inquiétez pas, l'escouade Kirijin est repartie sans faire d'histoires. Je tâcherais de faire un rapport sur la situation.

Il se retourna et fit un signe de tête à ses deux camarades, les remerciant. Les autres ninjas, quand à eux, se contentèrent de rester dans leur coin pendant un moment avant d'entendre des cris terribles depuis la localisation de Mangetsu ! Mis en alerte, les ninjas bondirent vers les lieux, laissant le trio en plan, même si Yamato entreprit de bondir à toute vitesse, lui aussi !

Ne me dites pas que !

"Heureusement", les victimes n'étaient pas d'innocents villageois ou des malheureux ninjas qui auraient interceptés l'épéiste et ses sbires de façon aggressive, non. En fait, il s'agissait des kirijins ! Un choix qui ne manqua pas de surprendre certains des ninjas de Konoha !

Le chien, il tue ses propres camarades sans l'ombre d'un scrupule !

Yamato avait ses petites idées concernant le meurtre, mais il se tut : il inscrirait tout ça dans le rapport, et vu l'agitation des shinobis de Konoha, mieux valait éviter de faire des déclarations comme "Mangetsu n'est pas un sale type, en fait !".

Notre homme se tourna donc vers son escouade, parlant calmement alors même que les ninjas près des corps geulaient en masse.

Je propose que l'on rentre pour faire le rapport : il à fait quelques révélations importantes sur Kiri... et je pense que tomber sur un épéiste du brouillard, c'est suffisant pour faire une retraite rapide !

Il se gratta l'arrière de la tête, affichant un sourire embarrassé, puis entreprit de se préparer à rentrer chez lui avec son escouade, muni de précieuses informations en se faisant...

Mon dieu, quelle étrange journée.
Invité
Invité


Uchiha Shisui | Mangetsu Hôzuki | Yamato


Une bavure a été évitée de justesse, les répercussions politiques auraient pu être très graves si une confrontation aurait éclaté. Au moins, ce Mangetsu Hôzuki avait appris plusieurs choses avec cette petite rencontre. Une quelconque période de paix est un idéal atteignable, il l'avait vu lui-même. Les paroles peuvent calmer toutes les tensions, seules la psychologique ainsi que la haine des négociateurs engendrons des bains de sang. L'avenir lui réservera encore des épreuves, cela est certain. Uchiha Shisui resta de marbre plusieurs secondes après que l'escouade Kirijin soit partie. Le temps avait miraculeusement changé, la pluie avait disparu pour être remplacée par le soleil. Les quelques nuages ont également déguerpi. Cette rencontre fut opérée par le destin, le hasard n'y était pour rien dedans.

D'un côté, la guerre civile de Kiri était compréhensible au vue de leurs manières d'agir. Le Mirage n'était pas du tout stupide. Les innombrables réactions des coéquipier du Rejeté n'avaient pas échappé à Shisui ; de plus, les cris provenant d'une position voisine confirmèrent ses soupçons. Tuer pour garder un secret, la méthode radicale. Diverses techniques puisant sur la mémoire aurait pu faire oublier ses informations aux deux défunts, mais l'Hôzuki ne disposait de ce temps, présuma Shisui. Les psychologies changent en fonction des nations. Par la suite, il lâcha un léger coup d'oeil vers Yamato, lui et Koishi discutaient à propos de cet acte sanguinaire. Heureusement que le capitaine avait vite changé de sujet ; il avait également raison. L'heure du rapport avait sonné.

Koishi s'était permis d'insulter le Rejeté, malheureusement la mort était une issue obligatoire pour les traîtres provenant de Mizu no Kuni. Ce qu'ils trouvaient normales là-bas est intolérable pour certains ; les sociétés commençaient désormais à se confronter. Chaque méthode possède ses inconvénients et ses avantages, cela est indéniable. La cruauté et la notoriété personnelle diffèrent selon l'état d'âme du bourreau. Lorsqu'une personne fait une erreur, oses la tuer pour montrer l'exemple et tu seras vu comme un monstre. Cependant quand tu la pardonnes, tu deviendras populaire. Mangetsu en était le parfait exemple actuel.

Spoiler:
 


Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]

Sauter vers: