L'héritage de la flamme. [Pv Uchiha Itachi](Flashback)
Partagez | 
avatar
Membre non validé
Membre non validé
Messages : 22
Date d'inscription : 06/08/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 293
PE:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur


   
L'héritage de la flamme.

  Une ambiance pour le moins festive se faisait ressentir dans l'une des bâtisses qui constituaient l'ensemble du quartier, abritant le célèbre clan à l'éventail. La chaleur procurée par une famille en joie, célébrant au mieux l'accession du plus jeune des siens au rang supérieur, m'enveloppa d'une tendresse que je pris plaisir à savourer. Un tel évènement valait amplement tous les efforts apportés, qu'importe les ressources requises pour atteindre l'accomplissement qui l'amenaient à celui-ci. Un moment cher donc, mais qui ne concernait pas que moi. Une poignée de familles autre que la mienne devait sans aucun doute festoyer de leurs côtés, suite à la brillante réussite de leurs jeunes représentants. Les échelons à traverser furent nombreux, peut-être bien trop pour une vie parfois si éphémère qu'apporta le quotidien d'un shinobi. En être conscient me poussa à me munir de rêves, servant à m'éclaircir dans cet obscur monde dans lequel nous vivions. Non loin l'envie de me bercer d'illusions tout en me perdant dans mes songes. J'étais plutôt homme à vouloir transformer ses folles envies en une réalité dont je pourrais jouir à l'avenir. Une étape fut donc franchie, dans le désir de me rapprocher davantage de celle-ci. J'étais amené à me dépenser plus que par le passé, en poursuivant ce perpétuel cycle que représentait mon apprentissage, les diverses missions, ainsi que les joutes amicales qui animaient mes entraînements presque quotidiens. L'idée même d'établir mes nouvelles fonctions en partant dans l'immédiat me vint un instant, avant que ne l'on me coupe net dans ma future lancée.

Le repos faisait partie intégrante des nombreux biens faits, qui fortifiaient les fondations prochainement solides d'un jeune shinobi. Un élément à ne pas ignorer, sous peine de finir pitoyablement dans un lit d'hôpital durant plusieurs jours, faute à un trop grand surmenage. Profiter de ce moment rare se trouvait donc être la meilleure option pour mieux reprendre ce train de vie, à la fois éreintant et essentiel aux paisibles journées, dont bénéficiaient les habitants du village de la feuille. Loin d'être le seul à me démener pour le bien notre précieuse communauté. Celui qui empruntait l'avatar du talent sous son aspect le plus pur, n'avait toujours pas fait acte de présence, mais nul doute que cela n'allait pas durer. Bien que ses dires au sujet de la philosophie qu'il tentait de me transmettre ne put être entièrement cerné par ma personne. J'appris à faire preuve de plus de compréhension à l'égard de son emploi du temps infernal, sachant plus que bien qu'il aurait consacré son temps libre à célébrer pleinement auprès des siens. L'époque où je ne fus qu'un enfant exprimant son mécontentement en gonflant mes joues, suite à la disparition de mon modèle semblait bien loin.

L'éloignement provoqué par les responsabilités que l'on nous incombait était à présent vu de manière positive, car elle nous offrait l'espoir de caresser ces lendemains radieux que l'on chérissait tant. La lumière du crépuscule s'étendait à l'horizon, apportant avec lui cette vision d'un village prenant un aspect à la fois unique et enchanteur. Bien trop absorbé par celle-ci, je ne pus le voir arriver. Seul le son procuré par sa démarche singulière sur le sol avoisinant, me signala sa récente arrivée.


       
     
   
▬ Bon retour. Je ne m'attendais pas à te voir rentrer aussi tôt. J'imagine tu as rencontré moins de difficultés que prévu.


   
© By Halloween sur Never-Utopia

   


Dernière édition par Uchiha Sasuke le Mer 17 Aoû - 1:46, édité 1 fois
avatar
火 | Konoha no Jônin
火 | Konoha no Jônin
Messages : 297
Date d'inscription : 18/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 0
PE:
18/500  (18/500)

Voir le profil de l'utilisateur
Well done, brother

“Try not to become a man of success. Rather become a man of value.”








- Bien joué, capitaine. Disait l’un des membres de l’escouade aux masques à l’effigie bestiale à son supérieur hiérarchique

La mission avait été un véritable succès. Comme toujours, le détachement mené par l’adolescent avait  su faire rayonner dans l’ombre la réputation mortellement reconnu de cet escadron de la mort composé de la crème de la crème des Shinobi de la feuille. Des hommes triés sur le volet afin d’offrir à ce village des outils disposant d’une précision chirurgicale pour éliminer toute potentielle menace envers ses habitants. N’étant pas un tueur fanatique et un amateur d’hémoglobine, l’éphèbe homme savait toutefois reconnaitre la nécessité de la chose. Des sacrifices devaient être fait pour le bien être de  collectivité. Lui-même sacrifiant sa pureté afin de permettre au sien de préserver la leur. Étant l’abnégation même, l’Uchiha représentait un leader irréprochable pour ses hommes qui l’avaient en grande estime. Malgré qu’il soit leur cadet de beaucoup, ses subalternes vouait un grand respect en ces qualités de meneur d’hommes. Stratège dans l’âme, calme et doté d’une capacité d’analyse phénoménale ainsi que d’aptitudes physiques et techniques hors-normes, ils savaient tous très bien qu’il pouvait vouer une totale confiance à leur chef en mission.

Tranquillement installé dans les vestiaires du Quartier Général de l’ANBU, le jeune prodige et ses camarades discutaient de tout et de rien. Essuyant la saleté et le sang de leur armure éprouvé par la durée de leur mission et par les affrontements, ils parlaient de possibles éventuels regrets pour la formation d’élite. L’un des shinobi parla de l’examen de sélection des chunnin qui venait d’avoir lieu récemment. Comme quoi de puissants shinobi en devenir y avait effectué de belles performances. C’est alors que le déclic opéra dans la tête d’Itachi. Son frère, Sasuke, il avait réussi avec succès l’examen, selon ses sources. Il ne devait pas manquer la fête à son honneur. Fugaku et Mikoto le tueraient et son petit frère serait couvert d’une énorme déception.  C’est donc ainsi, que rangeant rapidement ses affaires, il enfila un simple vêtement noir à l’effigie du clan avant de quitter, saluant ses compatriotes poliment.

Devenir chunnin était une étape des plus importantes pour un shinobi. Marquant le pont en le grade de genin et de junnin, cette position médiane permettait de différencier ceux ayant le potentiel d’accéder aux fonctions supérieurs des autres. Comme si c’était hier, le Prince de l’Éventail se rappelait son passage à cette fonction. Tout juste âgé de 10 ans, il s’était vu autorisé la participation à l’examen vu ses capacités phénoménale. Un enfant parmi des adolescents. Inférieur physiquement, il s’était vu passer les étapes avec une facilité déconcertante en lien avec ces aptitudes cognitives relevant du génie. Tellement que la démarcation était évidente entre l’Héritier du clan aux pupilles vermeilles et les autres participants, il avait attiré l’attention de l’ANBU, qui n’avait pas mis de temps à le recruter en faire un des siens.

Son jeune frère connaitrait visiblement un destin différent, heureusement pour lui. Cette vie n’était pas simple, devoir affronte des hommes quand votre corps n’est point mur, ce n’est pas aisé. De plus, le stoïque personnage s’était vu dérobé en partit de son enfance, tout simplement pour servir une cause plus grande que son bien être personnel. Malgré l’ambition de son frère de l’égaler, il ne lui souhait pas de réussir dans cette voie, du moins, pas maintenant, il n’était pas prêt. Il était trop innocent. L’innocence est l’une des plus belles choses au monde. Cependant, une fois perdu, plus jamais elle ne revenait.

Le clan Uchiha représentait une grande famille aux liens tissés serrés. Lié par le sang, ses membres étaient très proche les uns des autres. Vivant dans un même quartier, il était donc normal que de sincères amitiés s’y nouaient. Étant aussi parmi les nobles familles de la feuille, leur prestigieuse histoire leur vouait donc un certain culte du succès. Un Uchiha se devait de performer. Tout ça mis ensemble faisait que lorsqu’un des leurs avait une promotion, tout le monde festoyait le promu. Aujourd’hui, c’était le tour de Sasuke. Banquet, danse, cadeau, tout y était. Tout le monde s’amusait, cependant, il manquait une chose afin que tout soit parfait pour le jeune Uchiha : son grand frère. Son Nii-San.

C
e dernier le savait très bien. Voilà pourquoi il s’était dépêché, afin d’arriver juste à temps pour célébrer avec les siens. Très occupé par d’importantes missions que la Feuille lui confiant, il passait souvent de long moment à l’extérieur de son domicile. Cependant, pour rien au monde il n’aurait manqué cet évènement. Si Konoha et son clan siégeait au sommet de ses priorité, son petit frère y trônait, tel un roi dans l’échelle d’importance du Prodige.

Pas par pas, le bellâtre faisait son chemin parmi la foule qui s’était amassé sur le terrain familial. Saluant poliment ses congénère, il n’avait qu’un but en tête, trouvez son cadet. Chose qui n’avait pas été des plus difficiles. Point d’intérêt des festivités, il avait été aisément repérable. S’approchant de lui, un léger sourire aux lèvres, le shinobi des forces spéciales tapotait le front de son frère, afin de le prendre par surprise, lui glissant quelques mots d’un ton amical afin de lancer la conversation.

- Ne parlons pas de ça, pour le moment. Disait-il, laissant ses doigts sur le front du garçon.  Toi, tu as rencontré des difficultés? Monsieur le chunnin. Concluait-il, laissant ses doigts quitter son visage.








avatar
Membre non validé
Membre non validé
Messages : 22
Date d'inscription : 06/08/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 293
PE:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur


 
L'héritage de la flamme.



     
   
 
▬ Moins que je ne le pensais, même si...

L'examen permettant l'accession au rang supérieur dans l'échelle hiérarchique, n'était pas réputé pour sa facilité. En avoir fait les frais l'année qui précédait, me poussa à entreprendre une préparation plus poussée. Cette fois je me voyais entouré de deux compagnons d'armes partageant ce désir de revanche. De quoi m'aider à évoluer dans l'optique d'une fin victorieuse et m'offrait une occasion de me racheter, auprès de ceux qui me voyaient réussir avec brio. Les entraînements furent long et périlleux, se mélangeant à quelques chamailleries que je partageais avec Naruto, pendant que Sakura s'efforçait tant bien que mal à calmer le jeu. L'ambiance générale ne changea guère, qu'importe le sérieux dont nous faisions preuve lors de nos séries d'exercices concoctées avec soin par notre sensei. Ravi de contempler nos flammes s'animer plus que jamais malgré notre échec collectif. La réussite s'en suivi de manière presque naturelle, offerte en échange du sang et de la sueur versés en tribut pour y avoir droit. Le niveau présenté était à la hauteur de cet évènement tant attendu par bon nombre de gens. Les espoirs placés vis-à-vis de ma personne, se voyaient bien plus élevés. Compte tenu de mon nom et de l'expérience accumulée depuis ma dernière tentative. C'était sans compter ma volonté à ne pas échouer une seconde fois. Un sentiment égoïste qui balayait en un rien de temps, la pression provenant de ceux qui gardaient leurs regards braqués dans ma direction.

La concurrence fut assez rude en raison du retour de certaines têtes connues, mais pas autant que celle qui m'opposait à des prétendants du calibre du génie du clan Hyûga ou bien Sabaku no Gaara. Ma rencontre avec l'insomniaque du village des sables, dépassait le stade du simple clash entre deux génies de leurs pays respectifs. Une opposition mettant deux faces bien distincts d'un même miroir à l'image de notre monde, était exposée aux spectateurs présents à cette époque. Le célèbre fils d'un chef de clan au renom international. Aimé et respecté par l'ensemble du village qu'il a vu naître. Face à celui qui fut traité malgré lui comme une arme humaine, provoquant la peur et le dégoût chez ses compatriotes. Ce duel entre l'enfant dégageant une certaine lumière, face à l'autre baignant dans les ténèbres, se termina de la pire des manières pour le premier.

     
   
 
▬ Celui-là...


Il était une nouvelle fois présent à mes côtés, se tenant fièrement debout au milieu de cette marée humaine que représentait l'ensemble des participants. Aussi désireux que moi à parachever sa formation en tant que Genin. Bien plus qu'un membre de la petite fratrie que nous avions formés au fil des saisons. Il était à mes yeux un rival, un obstacle qui se dressait en permanence face à moi. N'importe quelle pratique aussi stupide pouvait-elle être, servait de point de comparaison entre nous. L'atmosphère qui nous créions une fois l'un dressé face à l'autre, devenait électrique en l'espace de quelques instants. Mais restait bien trop faible pour réduire à néant notre amitié peu commune. Faiblir avec et contre lui n'était pas une option à prendre en compte. Une raison qui donna aux autres conflits une importance moindre, même en sachant que la victoire ne fut pas jouée d'avance.


L'heure n'était pas opportun pour entretenir un quelconque esprit de compétition. Même si la personne qui venait de me tapoter le front, se trouvait malgré lui être une cible prioritaire à celui-ci. J'envoyais mon poing en direction de mon ainé. Une manière bien à moi de lui montrer que tout allait pour le mieux. Un coup qu'il réceptionna sans peine, déjà bien trop habitué à me voir réagir ainsi. Ma quête à la recherche d'une force supérieure à celle que je détenais le jour précédant, n'était pas animée par cette vision de me mettant au-dessus de ces deux-là. Je persévérais dans l'espoir de devenir un être aussi noble que l'était notre Hokage ou bien mon frère. Porter au fil du temps un poids supérieur au sien, faisait d'eux des êtres à part. Capable de véhiculer des pensées, qui menaient notre communauté plus loin que ce qu'elle croyait déjà pouvoir atteindre.

     
   
 
▬ Puisque je suis maintenant un Chuunin, je pense que j'ai enfin droit à quelques conseils.

Étant un shinobi d'expérience au savoir élargi, j'étais conscient que recevoir des astuces de son cru était un privilège. L'avancée de nos carrières qui se montraient tout aussi différentes que nos talents, en était la preuve irréfutable. Chaques paroles se devaient donc d'être bu allégrement, puis analysés avec précision, pour en tirer le nectar qui m'aiderait dans ma tâche. Un cadeau tout aussi précieux que de le savoir présent en ce jour de fête.

 
© By Halloween sur Never-Utopia

 


Dernière édition par Uchiha Sasuke le Sam 3 Sep - 22:00, édité 1 fois
avatar
火 | Konoha no Jônin
火 | Konoha no Jônin
Messages : 297
Date d'inscription : 18/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 0
PE:
18/500  (18/500)

Voir le profil de l'utilisateur
Well done, brother

“Try not to become a man of success. Rather become a man of value.”







- Ne te laisses pas aussi facilement perturbé, Sasuke. Avait laissé glisser dans le vent l’Ébène en s’adressant à son cadet, laissant sa main quitter son front, l’apposant contre son corps, étant maintenant bien droit face à celui qui partageait son nom et son sang.

Des conseils? L’Illustre shinobi de la feuille pourrait probablement prodiguer quelques remarques à celui qu’il chérissait autant. Malgré son assez jeune âge, l’Uchiha possédait l’expérience d’un vieux junnin aguerri, voir davantage. Ayant passé les premières années de sa vie dans une période de déhiscence du genre humain entre les nations, il avait été contraint de grandir rapidement. Lorsque la majorité des jeunes d’aujourd’hui avait son âge de jadis jouait paisiblement à travers la verdure, lui tuait son premier homme. Un homme qui avait voulu attenter à sa vie, pourtant quand l’innocence même du Prodige en devenir ne voulait que sauver la sienne. Tué ou être tué. Malgré sa nature pacifique et pro-vie, il n’avait pas eu d’autres choix que de mettre fin au jour de cet homme qui devait appeler ‘’ennemi’’. Le tout, sous les yeux de son père, qui ne manquait pas de lui expliquer la nature de la guerre : celle-ci est un combat entre des nations, non entre des hommes, qui eux, ne servent que comme chair à canon, dans cette boucherie inhumaine qu’on osait appeler bataille.

Naturellement, la vie avait fait amené le possesseur des légendaires pupilles à progresser ç un rythme qui lui n’avait rien de naturel. En tant que véritable phénomène, il avait attisé la jalousie, le désir mais aussi l’admiration et l’appréciation auprès de ceux qui l’entouraient. Le tout l’avait amené à voir une face de ce monde que peu pouvait se targuer de contempler. Ayant eu à composer avec le genre humain et ses déviances dès son plus jeune âge, il avait été à même de l’analyser puis de, en quelque sorte, le comprendre rapidement. Le tout lui amenant une connaissance de l’âme assez impressionnante. Un simple regard sur son opposant et il pouvait le décrypter. Sa posture, sa façon de parler, de se mouvoir, le choix de ses mots et son ton de voix, tout cela amenait une bonne image de qui vous faisait face. Un simple regard et il pouvait comprendre en partie qui lui faisait face. L’expression ‘’les yeux sont le miroir de l’âme’’ prenait tout son sens ici.

Toujours vouloir apprendre davantage, ne jamais se satisfaire de l’acquis. Voilà ce qui avait permis à l’albâtre de se propulser vers les plus hauts sommets. Continuellement, il cherchait à savoir tout sur tout. Ayant étudié l’Histoire du monde dès ses premières années de vie, il perfectionnait constamment ses aptitudes, que ce soit physiques ou psychologiques. Il aiguisait son âme, en faisant une épée incroyablement dangereuse de par son tranchant hors de l’ordinaire. Cette quête d’apprentissage perpétuelle lui avait valu de progresser à ce rythme alarmant, ne s’étant jamais contenter de ce qu’il possédait.

Qu’est-ce qu’un chunnin, qui de plus est était l’unique autres enfant de la célèbre famille pouvait bien nécessiter comme conseil? Tellement de choses lui restaient pour le moment cachées. Il ignorait bien des préceptes. Méconnaissait le véritable sens de maintes valeurs. Cependant, tout ceci était bien normal. Ayant eu la chance, l’opportunité, de grandir dans un monde plus stable que son aîné, il avait suivi une courbe de progression plus normal, heureusement pour lui. Ainsi, il n’avait pas eu à porter de profondes scarifications relié à tout ce malheur. Sur cette ‘’paix’’, son frère veillait.

La vie est quelque chose d’incroyablement spécial et unique. Nul ne peut y faire le chemin pour quelqu’un d’autre. Cette route si particulière devait se marcher seul, par soi-même. Des gens pouvaient venir y apporter leur contribution, mais personne ne pouvait mouvoir les pieds de son marcheur à sa place. Ainsi, le Sasuke allait devoir voir ce monde de ces propres yeux afin de le comprendre et d’en faire sa propre interprétations. Malgré le savoir incommensurables de son ainé, il allait devoir créer son propre chemin. Si un jour il déviait, marchant dans une route qui pourrait le mener vers sa perte, le plus vieux de la fratrie  s’occuperait tout simplement de le ramener vers le bon chemin, comme tout bon grand frère ferait.

Tel un phare se dressant au travers d’une mer parfois houleuse, il éclairait de sa lanterne les navires, les empêchant de se fracasser mais les laissant manœuvrer comme bon il leur semblait. Acceptant le fracas des vagues sur sa base, il restait droit et fier, montrant la voie, sans fléchir, du haut de sa splendeur, et ce même dans la noirceur. C’est donc ainsi qu’allait s’adresser de nouveau Itachi à la personne la plus importante à ses yeux : lui répondre sans lui donner de réponse, le forçant tout simplement à se questionner davantage, l’amenant à grandir par lui-même, lui offrant une dose de lumière afin qu’il puisse s’épanouir.

- Profites de ce moment, tout simplement. Le temps viendra bien assez rapidement où tu devras à ton tour prodiguer des conseils. Apprends à te connaître. Disait-il, laissant peser ses mots, le vent caressant son fin faciès, rajoutant quelques mots, eux aussi, au gré du vent. Je ne peux point te guider si je ne sais pas où tu désires aller. Alors, que veux le chunnin que tu es devenu, Sasuke? Concluait-il, doucement mais avec force. Gardant son ton calme, il semait une graine dans la tête de son cadet, l’amenant à réfléchir, tel le phare qu’il était, il le guidait, à sa façon.




© By Sasu x Shika





avatar
Membre non validé
Membre non validé
Messages : 22
Date d'inscription : 06/08/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 293
PE:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur


 
L'héritage de la flamme.


Baigné durant un temps dans les profondeurs les plus obscurs de l'inconnu, mon regard pu enfin s'ouvrir au monde. A présent dans la lumière, je fus bercé, choyé dans un cocon façonné via un amour sans précédent. Une fois capable d'assimiler et transmettre, j'eus le droit à cette chose à la fois commune et unique, que détenait la plupart de mes congénères. Représenté par seulement quatre lettres, elle possède depuis la nuit des temps une signification qui intrigue, fascine, rallie et divise. Me faisant avancer pas à pas, elle m'apprenait sur cette route imprégné de mystère, que la peur et la douleur n'étaient pas aussi grandes que pouvait imaginer l'homme. Devenant l'essence même d'une existence dont les origines m'étaient encore inconnues. Elle me poussa à vivre, survivre même, me faisant apprécier mon statut d'esclave vis-à-vis d'elle. Elle remettait parfois en question mon sens du jugement et la position que je tenais parmi les vivants. L'endroit où je désirais aller ? Je n'étais pas encore en mesure de connaître ma prochaine destination. Le doute débutait sa floraison. Longuement, mais sûrement quand il était question de me laisser porter par cette chose portant le nom doux nom de rêve. Qu'elle en était la finalité ? Vers quelles débouchés cela allait-il me mener ? La peur profita de cette occasion pour se lier à mon trouble, que j'espérais subir de manière temporaire.

Bien que présent dans la lumière, ma vision fut en partie obstruée. Faute d'un labyrinthe qui étendait et élargissait les murs qui le composaient, à chaque questions qui germaient dans ma tête. Mon reflet pouvait être visible sur chacun d'eux. Me poussant à les observer sans pour autant cerner l'image exposée à mes iris. J'étais encore loin d'en prendre conscience à cette époque. Cette frustration, créée à partir d'une profonde envie d'en savoir bien trop vite sur les éléments me concernant. Trop jeune, trop immature, trop inexpérimenté. Tout cela me faisait défaut et m'empêchait d'évoluer en bon train. Le plus important ne résidait pas que dans la destination. Les sentiments procurés suite aux rencontres et aux obstacles traversés se trouvaient bien plus enrichissant. Dieu que je fus stupide. Stupide de vouloir détenir un savoir qui ne demandait pas un quelconque talent, mais qui viendrait à moi lorsque le temps l'aura décidé.

   
 
▬ Apprendre à me connaître est une chose bien trop longue et frustrante...


Avancer, tomber, puis se relever. Ce cycle n'était pas seulement destiné aux pratiquants de l'art ninja, elle définissait celui de l'homme. De par ces gestes nous nous donnions une raison de vivre, d'accéder aux lendemains qui nous attendaient. Mettre un terme à ce cycle revenait à refuser toute envie dont celle d'exister. Les rêves entraient donc en scène, faisant éclore ses envies que nous devions ensuite entretenir jusqu'à en voir d'autres ou pousser notre dernier souffle. Ce que je voulais à présent ? Qu'elle était mon désir ? Je décidais de rester sur des bases simples, à savoir parvenir à protéger celui valait une grande partie de mon admiration. Je faisais parfois preuve de bêtise, mais pas au point de penser qu'il serait toujours l'éternel prodige intouchable qu'il était. Sa lumière avait beau nous éblouir de tout son éclat, je n'étais plus assez naïf pour la penser présente à jamais. Je tenais à briller. Non pas pour l'éclipser, mais pour soutenir cette lueur que j'appréciais tant.

     
   
 
▬ Te dépasser serait déjà une très bonne chose.

Étais-je arrogant à vouloir ne serait-ce que l'égaler, voir le surpasser ? Égoïste, parce je tenais à ce qu'il garde son rôle ? Qu'importe. L'amour que je lui portais allait bien au-delà des avis extérieurs. Je ne piétinerai pas ses désirs en lui prenant sa place. Je comptais participer à l'entretien de nos cycles. Pour que nous vivions encore et encore, car il n'y aurait pour moi jamais assez de lendemain passé avec lui. Une impatience se faisait ressentir à certains moments lorsque l'idée d'arriver à ce jour me venait à l'esprit. Calmé aussitôt par cette inévitable recherche sur moi-même, laissant mon cerveau fulminer durant des heures. Mais on me l'avait bien que trop dit. L'heure était aux festivités.

 
© By Halloween sur Never-Utopia

 


avatar
火 | Konoha no Jônin
火 | Konoha no Jônin
Messages : 297
Date d'inscription : 18/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 0
PE:
18/500  (18/500)

Voir le profil de l'utilisateur
Well done, brother

“Try not to become a man of success. Rather become a man of value.”







- La patience est un arbre dont la racine est amère, et dont les fruits sont très doux, Sasuke.

Konoha ne s’était pas bâtie en une journée. Ériger une telle fondation prenait des années. Pierre par pierre, des hommes avaient fait jaillir des entrailles de la terre des habitations qu’ils avaient ensuite pu appeler ‘’maison’’. Auparavant, avant même d’avoir pu espérer résider en ces majestueux murs protecteurs et géniteurs de ‘’sécurité’’, ces individus avaient dû verser une effroyable quantité d’hémoglobine. Offrant à la terre un sacrifice de sang et de sueur. De larmes et de lames avait été fondé le village caché de la Feuille.

Tel était également le procédé afin de forger un être comme celui qu’aspirait devenir le cadet de la fratrie de l’Éventail. Désirant atteindre des sommets, il ne semblait pas enclin à gravir la montagne. Enviant la vue de celui qui culminait sur la cime de cette route, il en oubliait l’escalade. L’ainé du duo savait pertinemment que la monté était ardu. Au sol, la promesse d’une vision paradisiaque et de la gloire laissait tenter les risques du périple aux hommes. Mais celui ayant foulé le gravas et abimé son corps dans l’arpentage savait très bien que cette voie était douloureuse. Dans l’ascension survenait des blessures, des obstacles, des échecs, des douleurs des choix à faire et autre péripéties par moment peu agréable. Tout ceci, Sasuke ne le savait tout simplement pas. Fallait-il lui en vouloir? Non, il n’était qu’un enfant, après tout.

L’égaler. L’espoir fait vivre, parait-il. Ne serait-ce que par ambition, le jeune Uchiha se laissait plonger dans ses désirs d’arriver à la cheville de son frère. Devait-il seulement se rappeler de la fulgurante progression de son frère. Ce dernier souhait-il, d’ailleurs, vraiment que celui partageant son sang subisse une ascension hiérarchique comme la sienne? Non, pas vraiment. Privé d’enfance, il avait su monter les échelons à un rythme effrayant. À peine pubère qu’il dirigeait une section de l’ANBU en tant que Capitaine. Cela n’est pas la vie d’un enfant. Enfance volé de par ses prodigieuses capacités, il s’était vu propulser au rang de légende parmi les hommes. De nature sage et mature, il avait était cependant contraint de devenir un homme, tuant ainsi toute parcelle de pureté en lui.

Confronté à la dure réalité de la vie, à la souffrance et à la mort, sans parler de la vraie vérité, il s’était vu forcé de plonger dans les ténèbres. Lui qui pourtant possédait un cœur si pur, une âme si bonne et généreuse, se voyait tâché à jamais de par le sang et les maux de ce monde. Certes, il avait ainsi pu œuvrer afin de veiller au maintien et à la préservation de l’amour de sa vie : la paix. Cependant, jamais il ne souhaiterait ceci à quelqu’un. Et, justement, c’était pourquoi il endurait tout cela : afin qu’aucun autre homme n’est à le faire, surtout pas son petit frère.

Laissant s’esquisser un sourire sur son visage, l’Éphèbe génie de la Feuille levait sa main vers le front de son familier interlocuteur. Comme lui seul savait le faire, il venait appuyer de ses deux doigts contre celui-ci, apposant une légère pression, il laissait l’action parler d’elle-même pendant un moment, avant de faire planer quelques sages paroles dans l’atmosphère. Abreuvant la perle de ses yeux de sons avoir, il espérait ainsi le guider vers la bonne voie, lui inculquant des idéaux qui ferait de lui un bon shinobi, mais surtout, une bonne personne.

- La seule personne que tu dois dépasser, c’est toi-même, Sasuke. Disait-il, de sa douce voix si calme et apaisante, avant de poursuivre, ayant laissé un court silence s’installer, l’espace d’un moment. La seule façon de te ‘’dépasser’’ est de savoir qui tu es et où tu veux aller. Ainsi, tu pourras prendre les actions nécessaires afin de cheminer vers le sommet de ta propre montagne. Concluait-il, tout simplement, laissant ses doigts quitter le facies de son cadet, laissant le vent qui se levait caresser son ébène chevelure.





© By Sasu x Shika






Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation d'Uchiha Itachi
» Techniques d'Uchiha Itachi
» L'Art du Combat ... [ Nuage de Flamme ] // End.
» >>. J'ai cru voir une flamme dans tes yeux... [PV Nuage de Citron et Nuage d'Ecureuil]
» La flamme jaune

Sauter vers: