Partagez | 
avatar
Membre non validé
Membre non validé
Messages : 119
Date d'inscription : 19/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 482
PE:
49/300  (49/300)

Voir le profil de l'utilisateur
[SOLO FB] La naissance du démon.    Dim 18 Sep - 15:41
Tout perdre


Il est tard, le soleil est couché depuis bien longtemps et ma femme m'attends comme d'habitude. Je sais au fond de moi qu'elle va encore râler et comme d'habitude je lui expliquerais que je fais tout ça pour elle et notre futur bébé. Elle me lancera un simple sourire avant de m'embrasser et de me demander comment s'est passé ma journée. Ces pensées me décrochèrent un sourire, elle était après tout, tout ce qu'il me restait dans ce monde. C'est pour cette raison que je rentrais avec une certaine hâte, poussant la porte avec force tout en laissant s'échapper le traditionnel "je suis rentré". Sur le canapé, assis, se trouvait le père d'Atori. Il me regardait, la mine triste, n'osait rien dire dans un premier temps. En voyant cette scène, cette pièce vide plongée dans le noir, ce père et son visage triste, j'avais presque compris ce qui se passait. "Où est-elle ?" Sont les seuls mots qui innocemment sortirent de ma bouche. L'homme baissa la tête, préférant le silence comme réponse. Peut-être qu'il avait-il trop mal pour dire ces quelques mots, peut-être qu'il ne voulait pas y croire non plus. Mes jambes étaient en train de devenir lourdes, faisant tomber mon corps au sol tandis que ma main gauche frappa le sol avec une grande puissance. Le bruit des os se craquant au contact du sol brisa le silence. Quelques instants après, une fois que mes larmes eurent touchés le sol, le père de ma défunte épouse pris la parole.


"- Je... Suis vraiment désolé Hatoma... Elle est morte lors de sa mission ce matin, elle et toute son équipe."


Sa mission ? De quoi parlait-il ? Ma femme était enceinte et elle devait rester à la maison, je n'étais pas au courant d'une éventuelle mission. je venais de lever la tête vers cet homme pour avoir des explications, mais quand mes yeux aperçurent son visage rempli de larmes, il m'était impossible de prononcer le moindre mot de plus. Il m'était tout de même impossible de rester sans réponse et il me fallait avant tout comprendre comment tout cela était arrivé. D'un coup, mon corps tout entier se leva, passant la porte que je venais tout juste d'exploser avec force. Je me rendais vers le bureau du Raikage pour obtenir des réponses, sur place sa seconde m'indiqua simplement qu'il n'était pas là.


"- Pourquoi, POURQUOI ? Vous avez envoyé ma femme enceinte en mission..." Guelais-je alors.


"- C'était censé être une mission de routine qui a mal tournée, nous sommes désolés Hatoma..." Prononça la femme tout en posant sa main sur mon épaule.


"- Non...... VOUS l'avez tués." dis-je avant de repousser cette dernière.


Je me trouvais maintenant dans cet appartement totalement vide, seul, dans le noir. Le goût salé de mes larmes qui coulaient à flot se faisait ressentir dans ma bouche tant elles coulaient. Dans ma main, une bouteille de sake à moitié vide, à mes pieds deux autres totalement vides celles-là. J'étais totalement saoule, en larme, je n'étais plus rien sans elle. Cela faisait maintenant deux mois que je me trouvais sur ce canapé à boire et à pleurer toutes les larmes de mon corps. Pensant sans cesse à ce qui s'était passé et surtout pourquoi et à cause de qui cela avait eu lieu. Kumo... C'était clairement Kumo le coupable de tout ça, ce village et tous les autres n'étaient que des abattoirs. Ils envoyaient sans honte leurs "hommes" se faire tuer, pendant que bien au chaud le kage restait derrière son bureau. Au final, pourquoi ? Pour absolument rien, hormis perdre ceux que l'on aime. Durant mes missions j'ai eue l'occasion de voir le monde et sa vraie souffrance, nous étions si loin de tout ça. Bien des fois j'ai vu des personnes mourir simplement, car nous n'avions pas le droit d'intervenir. L'argent donnait le droit de vie à bien des personnes, tandis que ceux ne pouvant payer mourraient. Ce monde était pitoyable et il commençait vraiment à me dégoûter. Il était temps de bouger, de faire quelque chose.


Je venais de me lever de ce canapé, sortant de mon placard un briquet pour y mettre le feu et tandis que le feu commençait à brûler cet appartement mon corps le quitta. C'était une façon d'oublier le passé, de l'effacer et de renoncer à tout ce que j'étais. Car, aujourd'hui c'était décidé, je deviendrais un déserteur qui aurait pour but de tuer tous les shinobis. Bien sûr, malgré ma haine je n'étais pas débile et savait très bien qu'il métait impossible de faire ça maintenant ou seul. C'est pour cette raison que je quittais les lieux, voyant au loin les flammes recouvrir presque totalement l'immeuble. Cela devrait occuper les ninjas et le temps qu'ils se rendent compte que c'était moi je serais déjà loin.


Cela faisait des jours que je marchais et j'étais enfin arrivé à destination. Ces ruines devant moi était l'ancien village des Amatera, disparût il y a bien longtemps. Ne sachant pas quoi chercher ou même la raison de ma présence, mais au fond de ma personne il m'était facile de le ressentir, il me fallait être ici. Au fond du village se trouvait un grand bâtiment, encore à moitié debout, cela ressemblait à un temple. Je le sentais, c'était ici que je trouverais la façon de me venger de ce monde, de tout détruire. Fouillant les ruines avec hâtes, jetant les roches à côté. Sur le sol, au milieu des débris se trouvait un livre, totalement noir, fermé. La couverture était remplie de gravures en or et le mot "Paix" était écris dessus. Tout en m'asseyant j'ouvrais alors ce livre pour le lire, il s'agissait de textes parlant des Amatera et de leur "destruction". Le livre racontait qu'à leur apogée le clan Amatera s'était séparé en deux factions, l'une d'elle voulait utiliser la puissance du clan pour dominer le monde, l'autre pour l'aider et instaurer la paix. Les deux parties s'affrontèrent dans un combat à mort titanesque et seulement trois membres avaient eu la chance de survivre. Ce livre avait totalement raison... Il me fallait utiliser la puissance de mon clan pour instaurer une "paix" pour dominer ce monde. Finalement, l'Homme n'était pas capable d'instaurer et de préserver sa propre paix. J'allais donc le faire à sa place, il était temps pour l'Amatera de se réveiller et de détruire ce système.



Le masque que porte Hatoma:
 



avatar
MJ/PNJ
MJ/PNJ
Messages : 108
Date d'inscription : 24/07/2016


Voir le profil de l'utilisateur
Re: [SOLO FB] La naissance du démon.    Sam 1 Oct - 23:08

Correction

Positif - Hatoma


J'ai appris pas mal de chose sur ton personnage sans même avoir besoin de lire ta présentation.:huhu : C'est toujours bien de faire un petit prélude. Le texte est agréable à lire.


Négatif - Hatoma


Attention aux fautes :

ma femme m'attend*
j'étais en larmes*

Également, les répétitions :
« pour y mettre le feu et tandis que le feu commençait à brûle »




Gains - Hatoma


5 PE



_____________________________________

Correction by Saëko

_____________________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Entrainement et agrandisement avant le combat d'arêne {solo}

Sauter vers: