Manga/Anime : Les Coups de Coeur
Partagez | 
avatar
土 | Iwa no Chûnin
土 | Iwa no Chûnin
Messages : 60
Date d'inscription : 19/07/2016
Age : 22

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 423
PE:
14/300  (14/300)

Voir le profil de l'utilisateur
Manga/Anime : Les Coups de Coeur    Lun 19 Sep - 0:07
Heyo people,

Bon, il manquait un petit sujet du genre dans le flood ayant la particularité d'être un minimum sérieux. Cool Fin bref, est-ce que je dois vraiment rappeler le principe? Non, je ne pense pas. Cependant, j'aimerais que l'on parle plutôt de manga ou d'anime à faible ou moyenne notoriété. Exit OP, Bleach, FT & co. Le but premier est de faire découvrir aux autres les perles et les coups de cœur auquel on peut facilement passer à côté si on ne suit pas l’actualité du monde des animes etc... Bref, les règles étant fixées ( même s'il n'y en a pas vraiment... ), let's go!






GANGSTA.

Assurément la révélation anime que j'ai eut ce mois-ci, pourtant sorti durant l'été 2015, je ne remercierais j'aimais assez mon pôte IRL de me l'avoir fait découvrir parce que... quelle claque!




Kesako?

GANGSTA. est un manga écrit et dessiné par Kohske, il est publié depuis 2011. Même si le sujet concernera plus l'anime que le manga papier, je voulais tout de même le préciser. L'animation quant a elle a été produite par le studio Manglobe, qui n'a malheureusement pas pu finir la production de l'anime dont je vous parle, annonçant la cessation d'activité suite à une faillite. C'est triste, mais c'est comme ça, l'animation japonaise n'est pas rentable, c'est un fait, seul les plus gros s'en sorte... Bref, je vous préviens donc, l'anime GANGSTA. n'a tout bonnement pas de fin, et ne connaîtra jamais de suite. Donc, si vous n'apprécier pas les animes a grosse coupure, passé votre chemin, mais sincèrement, ça serait dommage, parce que la qualité y est. Il y a un total de 12 épisodes, donc assez court, trop court à mon gout... Bref, passons à la suite o/


Synopsis

L'histoire suit Nicolas Brown et Warwick Arcangelo, deux tueurs à gages aux personnalités opposées : le premier est taciturne et secret tandis que le second est vantard et coureur de jupons. Ils vivent à Ergastulum, une ville contrôlée par la mafia et les gangs, et gagnent leur vie en accomplissant diverses tâches rémunérées allant de la livraison aux assassinats sous le couvert de leur "agence" de "services en tout genre". Leurs vies vont être chamboulées lorsqu'ils vont rencontrer Alex, une prostituée qui cherche à échapper à la pègre... C'est alors que la nouvelle venue découvre que Nick est un "indexé", ou "crépusculaire".   - Extrait Wikipédia


Mon Avis ( sans spoilers )

La première chose qui m'a fait accrocher à l'univers, c'est le dessin. Le studio Manglobe a très bien reproduit le style graphique de l'auteur. L'histoire se veut sérieuse, la patte graphite l'est tout autant. Les personnages sont détaillés, surtout au niveau du visage, ce qui est très appréciable. Les couleurs sont plutôt sombres, c'est un parti prit pour coller au lore, on y parle de mafia, de meurtres, de drogues et de prostitution après tout... Il y a cependant une exception, l'opening, haut en couleur, mêlant habilement les nuances de gris avec des couleurs pétantes comme le jaune et le vert, le rythme est entraînant, j'ai tout bonnement adoré. Faite vous votre propre idée :


Ensuite vient les protagonistes, le trio de héros est tout simplement fascinant. Alex, la fille, est peut être moins développée que Nicolas et Warwick, cela reste tout de même très intéressant. J'ai retrouvé le même genre d'émotion que j'ai eut avec le manga One Piece. Les protagonistes ont un passé, relativement triste, et bien amené, en plus d'être travaillé. Entre Alex qui a dû tout quitter pour travailler comme prostituée, ou bien le duo N/W au passé sanglant, tout deux trahis par leurs pères. De plus, le personnage de Nicolas est sourd, un cas assez atypique rarement amené dans les mangas ( du moins, je n'en connais pas beaucoup qui on fait ce choix... ) qui aura dont de vous émouvoir à chaque fois qu'il prendra la parole. Les flash-back de l'enfance de N/W auront don de vous faire verser votre petite larme, ce qui fut le cas pour moi. ( Un passage avec Nicolas laissé derrière par son père, le héros ne dit que deux mots, mais... damn! j'ai chialé ma race! ) Heureusement, le trio de choc n'est pas le seul a avoir été travaillé, même les personnages secondaires sont attachants, presque tous, c'est incroyable! Mentions spéciales à Daniel Monroe, Loretta Cristiano Amodio et Doug! o/

Vous aimez l'action? Vous aimez le sang? Vous ne supporter plus les shonens qui vous balances des météores et des raz-de-marée à tout bout de champ? Alors vous avez toqué à la bonne porte. GANGSTA. est violent. ça tranche, ça tire, ça va vite. Ici, les combats restent crédibles, les personnages n'ont pas de pouvoirs extraordinaires, on se bat à l'ancienne à l'aide d'un arsenal varier : pistolets, fusils, dagues, couteaux, épées, aux mains!, etc... Le monde est divisé en deux espèces : les humains, gens normaux comme vous et moi, puis les "indexés" ( dit aussi "crépusculaires" ), qui sont des humains modifier aux sens développés et à la force surhumaine, en contrepartie ils ont une espérance de vie limité et doive se droguer avec du Cerebum pour survivre. Bref, pas de magie, juste du bourinage ( merci Nicolas! o/ ).

Qu'est ce qu'on peut lui reprocher alors? De mon point de vue, pas grand chose... Trop sombre? Trop renfermé? Il est vrai que le terme de "voyage" n'y a pas sa place, ne vous attendez pas à voir des décors différents, encore moins haut en couleur. Oui, le personnage de Warwick semble être un cliché de yaoi, et alors? Il est classe, drageur, bôgoss, drôle, ça me suffit. Nicolas est Nicolas : exceptionnel, impossible de ne pas l'aimer ( mais si tu oses... je te retrouverais! >.< ). Alex est trop effacé, ce qui est dommage, elle n'est pas "fragile", mais trop "normale" en comparaison des autres, et se retrouve facilement éclipsée. La mort semble tellement naturelle que les gens s'en foutent un peu ( on verra surtout ça lors des deux derniers épisodes ), mais bon, le monde est cruel. Les thèmes abordés ne sont pas joyeux, ne vous attendez pas à retrouver foi en l'humanité en suivant cet anime. On vous balancera tout les vices à la tronche, puis on cimentera le tout à grand coup d'hémoglobine. Enfin, le coup de grâce, la faillite du studio d'animation, qui clôturera la série sur 12 épisode, en plein milieu de l'action. Si vous avez apprécier, il y aura de grandes chances que vous serez déçu lors de l'ultime ending, mais c'est ainsi... Il est cependant possible de suivre la suite avec la manga papier. o/


Où aller?

Je n'allais tout de même pas vous lâcher comme ça, non? Le but est ici de vous inviter à regarder, alors... voici le petit coup de pouce. Soit vous êtes un grand garçon ( ou une grande fille ( que j'espère légèrement plus petit que le garçon ( préférence personnelle ))) et du coup, pas besoin de vous expliquer, vous saurez vous débrouiller pour trouver des liens. Sinon, il existe un site qui commence par "DP" et se finit par "Stream" qui saura vous proposer une version VF et VOSTFR sur différent lecteurs ( je vous recommande Daylimotion, il marche très bien Wink ).




Voila, c'était l'instant découverte de GANGSTA. J'espère que vous aurez apprécié la lecture, et pourquoi pas le visionnage. Je vous invite donc à partager vos ressentit, et aussi suivre l'exemple en proposant votre propre coup de coeur :3
avatar
火 | Konoha no Jônin
火 | Konoha no Jônin
Messages : 185
Date d'inscription : 19/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 5181
PE:
560/200  (560/200)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Manga/Anime : Les Coups de Coeur    Lun 19 Sep - 19:19
Ah, un topic qui fait plaisir! Je me suis lentement remis à regarder des anime récemment, et c'est dur de savoir vers quoi se tourner! Gangsta, du coup... je tenterai.

Si le topic prend de l'importance, il pourrait être sympa de faire un petit index au début, pour lister les oeuvres préférées des membres.

Je vais proposer mon petit coup de coeur, qui date pourtant d'un bon moment maintenant! Je vais me permettre de reprendre la même structure de présentation que toi...



Shinsekai Yori

Sorti en 2012, c'est le seul anime dont je suivais les sorties semaine après semaine, m'accrochant aux fins d'épisodes comme je pouvais en attendant le suivant. Là aussi, c'est un ami IRL qui me l'avait montré, et nous n'étions que les deux à apprécier cette série, ce que je trouve encore dommage, c'est pourquoi je n'arrêterai jamais d'en parler.

Kesako?

Shinsekai Yori est l'adaptation anime sortie en 2012 du roman du même nom de Yūsuke Kishi, publié en 2008. La série a été produite par le studio A-1 Pictures et comporte vingt-cinq épisodes. Le genre est un mix entre fantastique, post-apocalyptique, drame et horreur. Et pourtant oui, c'est présenté avec des écoliers...

Synopsis

Watanabe Saki, douze ans, rejoint enfin ses amis à l'Académie de Sagesse, où elle va apprendre à maîtriser son Cantus, une sorte de télékinésie dont sont dotés les humains. Avec Shun, Maria, Satoru et leur nouvel ami Mamoru, ils vont se rendre compte que leur académie est le théâtre d'événements étranges. Ce n'est que lors de leur petit voyage d'étude qu'ils vont rencontrer un être qui va changer à jamais leur perception du monde.

Mon Avis ( sans spoilers (même si c'est dur...) )

Bon, ce synopsis très court est forcé, car il se limite aux quelques premiers épisodes. Je laisse de côté beaucoup d'éléments de l'intrigue, mais sachez que celle-ci change beaucoup au cours de l'histoire. On se concentre sur un tel élément pendant quelques épisodes avant qu'un nouveau problème surgisse et eclipse l'autre alors qu'il n'était même pas résolu. Et oh que voilà le premier problème resurgir et engendrer de nouvelles complications qui auraient pu être évitées si on s'en était occupé plus tôt... Je schématise et caricature, et ce n'est pas exactement comme ça (sinon je ferais du spoil...), mais vous avez l'idée. L'anime est tiré d'un roman (puis adapté en manga, mais peu importe), et je trouve qu'on sent la différence dans la profondeur de l'histoire. Le style artistique a été créé pour l'anime, et je le trouve exceptionnel. Des paysages fantastiques, des personnages intéressants, et juste globalement des scènes belles. Une direction artistique qui joue même sur certains passages, prenant des virages lors des rêves, des scènes racontées ou des rencontres mystérieuses. Au niveau du son, c'est là que les premiers épisodes m'ont le plus plu, sans parler de l'histoire elle-même. Les thèmes sont harmonieux, tout en possédant un petit quelque chose qui les rend inquiétants... mais on ne sait pas pourquoi. Le thème "traditional" est le plus caractéristique de la série et m'a donné des frissons: il accompagne des révélations, des moments clés et autres scènes durant lesquelles il est du meilleur effet. Je vous propose de l'écouter:
Musique:
 

Pour ceux qui voudraient se faire une idée plus précise de l'ambiance de Shinsekai Yori (parfois écrit Shin Sekai Yori), je vous propose un trailer fan-made assez bien fait (mais en anglais... pas en vo. Le doublage est bon, mais les puristes en seront gênés.) ici:
Trailer:
 
Ce trailer, il faut le voir comme ce qu'il tente de reproduire: un trailer cinématographique qui doit, à lui seul, donner envie de regarder la série. Il montre des moments forts de la série sans expliquer ce qui s'y passe, et sans montrer la moindre image pouvant révéler des secrets de l'intrigue (sinon je ne vous l'aurai pas montré). Pour ceux qui ne me croyaient pas, on y voit la beauté de l'animation et surtout des paysages (Non mais regardez-moi ces rizières sur ciel violet, au début...).
Mais à part ça, qu'y voit-on? On reconnait vite le groupe d'amis du synopsis, ainsi que d'autres personnages. On y voit l'entrée de Saki à l'Académie, et un bout de leur voyage d'études. On y voit surtout beaucoup d'autres choses que je ne vais pas expliquer. Mais quand même... il y a des monstres? Ce sont de petites créatures rat-taupe civilisées, mais vous verrez. Et les relations entre les personnages sont bien décrites! Même si certains penseront qu'un personnages du quintet est laissé de côté par rapport aux autres, je trouve au contraire qu'il joue un rôle important même si secondaire, et qu'il est également très bien écrit.

Comme vous l'aurez compris, je recommande Shinsekai Yori à tout le monde. Tout le monde, vraiment? Bon, peut-être pas. Voilà: je ne recommande pas cet anime à:
-Ceux qui aiment les histories qui ne sont pas trop sombres. Oui, la série a des épisodes joyeux assez réguliers... mais il faudrait voir à ne pas oublier l'histoire en elle-même.
-Ceux qui n'aiment pas le surnaturel. Déjà, le Cantus, une civilisation d'hommes-rat-taupe, et beaucoup d'autre que je vous laisserai découvrir...
-Ceux qui aiment tout comprendre vite. En effet, rien que les débuts des trois premiers épisodes sont faits pour faire germer les graines de la confusion chez le spectateur... et les mystères de la série ne se résolvent pas avant looongtemps.
-Ceux qui détestent les slice of life. Shinsekai Yori n'en est pas un, mais la série possède plusieurs ellipses temporelles importantes (comptez en années), et du coup, ceux qui veulent une continuité sans interruption risquent de trouver ça gênant. Le trailer mixe d'ailleurs des passages des différentes époques montrées dans la série... mais ça vous a choqué?
-Ceux qui n'aiment pas le yaoi et le yuri. La société décrite dans Shinsekai Yori n'a pas de tabou et les couples homosexuels sont... assez communs. Il en va de même pour les relations libertines.
-... ceux qui ont la flemme de commencer une série de 25 épisodes. Mais du coup, vous faites quoi ici?

Enfin bref! Shinsekai Yori, par contre, ce n'est pas un 10/10. Ce n'est pas parfait. Que pourrais-je lui reprocher? Premièrement, je trouve que l'histoire, par moments, semble décousue. C'est un choix scénaristique, mais certains amis s'y sont un peu perdus, et je peux comprendre pourquoi. Et aussi... euh... nan, je vois pas. Bon, il y a d'autres défauts, mais rien ne m'a dérangé lorsque j'ai regardé cet anime, vraiment.



Bon, alors. J'espère que vous apprécierez cette série! N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé, car j'adorerais avoir des retours là-dessus! (Et sur la présentation aussi, du coup... je présenterai mes numéros 2 et 3 si celle-ci a été appréciée!)
avatar
土 | Iwa no Chûnin
土 | Iwa no Chûnin
Messages : 60
Date d'inscription : 19/07/2016
Age : 22

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 423
PE:
14/300  (14/300)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Manga/Anime : Les Coups de Coeur    Ven 23 Sep - 12:02
Je plussois, Shinsekai Yori est un bon anime que j'ai énormément apprécier regarder, malgré les sensations de malaises répétés à la fin de certains épisode. J'ai été énormément surprit par le changement de ton entre certains épisodes, voir même au sein d'un même. Il prend aux tripes, traitant la joie, la vision de l'Homme, notre place dans le monde, l'abomination ( ne venant pas forcément des non-humains... ). Bref, de bons souvenirs pour la plupart, certains que j'aimerais effacer cependant... ( non pas qu'ils étaient mauvais, mais... bref, ça rend tout chose. ) Je recommande aussi cette série. D'ailleurs, petite particularité, elle ne dispose pas d'opening, on entre direct dans le vif du sujet. Il y a un ending de toute beauté, tant pour la musique que le visuel.



~~~

Pour en revenir au topic, comme toi, je m'étonnais de ne pas voir de sujet de discussion autours d'autres univers mangas, voila qui est fait. o/ J'espère que les gens apprécieront et participeront. :)

Je pense potentiellement faire un sommaire en début de topic et bouger chaque présentation en première page pour faciliter la navigation quand on aura un nombre assez conséquent de série review(-ées?). Et tout comme toi, j'en ai encore sous la manche, et ma prochaine review risque d'être plus gai et... huhu et potentiellement sexy huhu
avatar
火 | Konoha no Jônin
火 | Konoha no Jônin
Messages : 297
Date d'inscription : 18/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 0
PE:
18/500  (18/500)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Manga/Anime : Les Coups de Coeur    Jeu 29 Sep - 7:57
J'ai bien aimé DBZ moi... :')


avatar
雷 | Yondaime Raikage
雷 | Yondaime Raikage
Messages : 353
Date d'inscription : 06/08/2016

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 317
PE:
87/500  (87/500)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Manga/Anime : Les Coups de Coeur    Sam 1 Oct - 20:41
Merci pour Gangsta, j'ai vachement accroché !
avatar
雷 | Kumo no Chûnin
雷 | Kumo no Chûnin
Messages : 11
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 22

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 800
PE:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Manga/Anime : Les Coups de Coeur    Sam 5 Nov - 22:16
Je suis vraiment content(e) de t'avoir fait découvrir Gangsta, A. Et j'espère te faire tout autant accrocher ce qui va suivre mais avant... explications! *Cela fait un mois que notre auteur vénéré souffre d'un manque d'internet depuis son déménagement. Son impossibilité de répondre et de consulter les messages l'ont profondément marqué. Il se doit alors de remonter la pente en vous proposant un nouvel anime, à fort potentiel... quelconque, pour faire revivre son sujet. Amen.*





Monster Musume, no iru nichijō

La révélation fantasme du moment? Peut être bien, après tout, j'adore le type Harem ( peut être parce que je suis solo depuis trop longtemps... ? ), de plus, mon premier manga était l'excellent Love Hina, du même genre, en plus soft. Couplez cela avec le genre Furry, on obtient... ce qui me fait rêver, dans tout les sens du terme. Bon, assez d'autodérision, passons à l'analyse.


Kesako?

Monster Musume
est à la base un manga papier comique avec une ambiance Harem écrit et dessiné par Okayado. Et... Punaise mais qu'est-ce qu'on s'en fou, non? C'est un HAREM + FURRY! On veut des nichons et des trucs salaces, pas un bête extrait Wikipédia. Allez zou, la suite! Quoi? Non ça ne se fait pas? Hmmm. *tousse*

Peu connu sous son premier format, il connaîtra un succès fou lors de la parution durant l'été 2015 d'une série animé produite par Sentai Filmworks. Son titre international étant Monster Musume: Everyday Life with Monster Girls ( autant vous dire que la vie avec ces "monstres" sera agréable à nos yeux, mais pas vraiment du point de vue du héros... ). Mais bon, pour faire simple, le nom populaire sur le net restera tout simplement Monster Musume, parce les noms longs c'est chiants, puis ces deux mots suffisent à reconnaître le bousin. La saison 1 fut un franc succès, à un tel point qu'une saison 2 a été vivement demandé et, à mon grand bonheur, est en préparation.

Parait-il qu'un jeu PC soit en préparation... Et mon petit doigt me dit qu'il risquerait fort de rester longtemps cloître au Pays du Soleil Levant avant de rejoindre nos contrés pudiques et fort peu débridés de l'occident.


Synopsis.

Version Wikipedia toute moche : Depuis des années, le gouvernement japonais a gardé un secret : les créatures mythiques comme les centaures, les harpies et les lamies existent. Trois ans avant le début de l'histoire, les autorités ont mis à la lumière l’existence de ces créatures et ont fait passé une loi, la « Loi d'échanges culturels inter-espèces ». Depuis lors, ces êtres sont devenus une partie de la société humaine, vivant dans des familles ordinaires comme des étudiants faisant un échange à l'étranger, mais avec d'autres obligations et restrictions, les principaux étant l'interdiction de violence envers les humains et vice-versa et de ne pas sortir sans son hôte.

Kimihito Kurusu n'était pas volontaire au programme d'échange, mais lorsque Mlle Smith lui amena par erreur Mîa, une lamie très peureuse et embarrassée, ce dernier n'a pas eu le cœur de la renvoyer et ils commencèrent à vivre ensemble. À la suite de l'histoire, Kimihito rencontre et abrite d'autres demi-humains féminins, d'espèces différentes à chaque fois. Certaines arrivent plus ou moins par accident, d'autres sont forcées par Mlle Smith, et le héros ne met pas longtemps à se retrouver dans un environnement mouvementé où il lutte pour vivre en harmonie avec ses nouvelles colocataires tout en gérant à la fois leur avances constantes et les aider à bien s'entendre dans le monde humain. La situation prend une nouvelle tournure après les changements de la loi sur la relation de ces êtres et les humains, lorsque Mlle Smith lui apprends qu'il doit choisir l'une des filles afin de l'épouser.



Ma Version toute bien : Un type lambda, le cul bordé de nouille, se retrouve heureux titulaire du titre de famille d'accueil, mais, à lui tout seul. En effet, le jeune adulte vit chez ses parents, qui ne sont pas là mais en voyage d'affaire en permanence... le garçon jouit donc d'une gigantesque baraque ( pour un citadin normal ), il vit seul, profite de l'argent de ses parents, bref, la recette idéal pour un harem. Un gars. Seul. Famille absente. Pas de soucis d'argent. Maintenant on peut s'occuper des boobs? Voila...


Mon Avis. ( Sans Spoilers... mais avec propos PEGI-18 )

Alors, clairement, l'anime a déchaîné la haine des haineux du net qui se sont donnés à coeur joie avec leurs commentaires très variés... ''Fucking' Furry'', ''Fucking Furries'' et... ''Fucking Furry''? Mais bon, je les envois bouler parce que j'ai un faible pour les héroïnes de ce petit anime sympathique somme tout innocent ( ou presque ). Pour faire simple, ça passe ou sa casse.

Spoiler:
 

Ne vous attendez pas à du sérieux ici. On reste franchement dans le fantasme, et le public visé est clairement la testostérone sur pattes qui peine à trouver l'amour IRL, mais bon... L'histoire reste simple, on ne vient ici que pour le plaisir des yeux, et, malgré les tollés que prends le protagoniste, le désir d'être à sa place.

On enchaîne entre les plans douteux, les scènes amusantes, les moments de franches rigolades, la tendresse, les moments gênants, voir glauque... Monster Musume fait frissonner, et c'est ce qu'on lui demande. Les personnages ne sont pas aussi travaillés mais après tout, ce n'est pas le but.

Kimihito Kurusu ( franchement, ce nom vous allez vite l'oublier et le remplacer par ''le gars'' ) est un anti-héros qui subit plus qu'il ne provoque. Rien à dire sur lui sinon son extrème résistance à la douleur et sa capacité de survie phénoménale. Son self-contrôle est juste excellent puisque, pour une fois, il est comme nous, il ne contrôle pas son kiki, donc, bah'... je m'égare...

Mia, la femme serpent, attachante et sex-symbole. Elle fera office de l'adolescente jalouse et possessive à l’extrême puisqu'elle était la première et puis voilà. Malheureusement, elle reste trop quelconque à mon gout. elle pique de scrises assez sympa mais ça s'arrête là, next.

Papi, la lolicon de service, un peu teubée puisque c'est un piaf ( pas moi qui le dit, c’est dans l'anime! ). Tout simplement l'un de mes ''monstres" préférées. Elle est légère, drôle en tout circonstances, à ses dépends, elle sera malheureusement la plus sujette à vous faire passer un mauvais moment... glauque à l’extrême...

Cerea, où comment mêlé big boobs et cheval, bref, une centaure, mâture et réfléchie un peu maladroite. Tout est dit, même si doit bien avouer que je ne supporte le fait de lui avoir flanquer une poitrine aussi volumineuse, pas mon fort... Puis bon, c'est marrant 3sec d'en voir la physique au galop, mais ça en devient vite ridicule, au point de rappeler... High Scool Of The Dead...

Sû, slim!!!!! Euuuuh... Que dire... Faut aimer les flamby?

Mero, la sirène fada d'histoires et de romances dramatiques. Triangle amoureux, les interdits, c'est tout elle. On l'aime, ou on ne l'aime pas.

Rachnera. la cerise sur le gâteau. Vous allez aimer les araignées... et le bondage! A découvrir de toute urgence!

Pas la peine de faire toute la liste, à vous de découvrir. Je ne peux vraiment pas m'étendre sur le sujet, après tout, c'est un anime qui se regarde sans trop réfléchir. Comme dit au début, on accroche, ou on déteste.

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos collections manga/anime (autres).
» Manga - Anime
» Manga, anime and scan !
» Parlons un peu manga/anime
» Gossick ! Manga/Anime

Sauter vers: