T'as de beaux cheveux dis donc, qu'en est-il de ta philosophie ? [PV Mao]
Partagez | 
avatar
Membre non validé
Membre non validé
Messages : 119
Date d'inscription : 19/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 482
PE:
49/300  (49/300)

Voir le profil de l'utilisateur
Combat de chevelures... de titans.


Dans ma quête insatiable de paix il y avait un pays que je devais visiter par-dessus tout, il s'agissait simplement du pays de l'eau. Cet endroit, son village shinobi était l'exemple même de l'instabilité de la "paix" actuellement en place. Dans cet endroit les possesseurs de kekkei était vu comme des montres et le village se trouvait diviser en plusieurs groupes. Chacun de ses groupes se battait pour ses idéaux et pour le pouvoir. Il me fallait plus que tout rencontrer une personne de ce village et l'entendre de ses propres oreilles, que la paix ne pouvait pas exister finalement. Il y aura toujours une personne cherchant la puissance, la vengeance ou une autre connerie qui viendra perturber tout ce que les anciens on pus instaurés. C'était l'une des pensées qui occupée le plus mon esprit en ce moment, je me disais que même si finalement mon projet portait ses fruits, combien de temps faudra-t-il pour qu'une autre personne ne le détruise ? C'est bien connu, il faut bien plus de temps pour mettre en place de telles choses que de temps qu'il faut pour déclarer une guerre. Dans le monde où nous vivons actuellement il suffit qu'un shinobi d'un village x attaque un autre d'un village y et une guerre verrait assurément le jour. J'en venais à me dire qu'être un humain était bien ridicule et que les Hommes qui parcouraient ce monde n'était que des insectes ne comprenant même pas la chance qu'ils avaient de simplement pouvoir vivre. Tous en train de gâcher leur vie à se battre, provoquer des morts, la tristesse et ainsi commence le cercle vicieux de la haine. Depuis toujours, tous se battent sans cesse, les shinobis, les bijuus, tous sont utilisés comme des armes de dissuasion. Aucun d'entre eux ne peut vivre sa vie, aucun ne peut se détâcher de son village sous peine d'être reconnu comme un déserteur. Si vous avez la peine de posséder un don c'est encore pire, la moitié vous verra comme un monstre, l'autre, comme une arme.


Toutes ces pensées occupaient mon esprit depuis bien longtemps maintenant, les rencontres que j'ai pu faire n'ont fait que confirmé cela. Je n'ai vu que des shinobis fuyant, d'autres cherchant la puissance, mais aucun ne voulait au final vivre. Tous ne me parlait que de leur village, de puissance, de vengeance, j'ai même rencontré un homme à la chevelure soyeuse qui se prenait pour un shinobi digne de ce nom, alors qu'il n'en était rien. Un sunajin si je me souviens bien, j'ai du mal à me souvenir des insectes à vrai dire. Ces ninjas qui passaient plus de temps à s'occuper de leur chevelure que des problèmes qui les entourent ou de leur proche, n'ont probablement jamais rien perdu. Aujourd'hui encore mon corps se trouvait dans un pays inconnu, perdu à vrai dire, ne reconnaissant même pas les lieux même si ça faisait deux heures que je faisais le tour. Le masque du loup sur mon visage, aucun bandeau ou signe distinctif visible, simplement habillé de noir je m'enfonçais dans ces contrées. C'est à peu près à ce moment que de loin mes yeux purent voir une personne de dos, de très longs cheveux, c'est tout ce qu'il m'était possible de voir dans cette position. D'une voix forte, me trouvant à peu près à trente mètres de la personne.


"- Hey Madame, j'suis perdu, pouvez-vous me dire où se trouve la taverne la plus proche j'ai soif..."


Des mots simples ne présentant presque aucune animosité s'adressant à cette personne de dos, mes sens de senseur s'activèrent à ce moment. Il s'agissait vraisemblablement d'un ninja et plutôt puissant qui plus est, finalement peut-être que cette "balade" allait servir à quelque chose. Espérant que ce ne soit pas une dame qui prend plus de temps à s'occuper de sa personne plutôt que des autres. D'ailleurs, sa chevelure avait l'air tellement soyeuse que je sentais au fond de moi que cette discussion allait être tellement ennuyeuse.


"- HOOOOOOOOOOOOOOO vous êtes sourde ou quoi madame ?"


Le masque que porte Hatoma:
 



avatar
水 | Kiri no Jônin - Bras droit
水 | Kiri no Jônin - Bras droit
Messages : 405
Date d'inscription : 18/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 5977
PE:
210/300  (210/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Nothing to do here...
RP 05 - Relationnel
Un autre jour, mais toujours la même routine. La paperasse interminable entrecoupée d'entretiens pour des rapports sur des missions, sur ce que certains ont vu, ce que d'autres pensent... Pourquoi pensent-ils ? Crétins, si ils pouvaient penser, ils ne seraient pas là. Maō pense ; il pense pour tout le village. Si ils ont une idée en tête, c'est que c'est lui qui leur a mise là. Il ne fallait pas se leurrer, si Kiri était dans cet état, c'est bien car aucun des acteurs n'était doué de pensée.

Il avait une course à faire dans le pays aujourd'hui. C'est donc après avoir traité la majorité de ses papiers qu'il prévint les ninjas de garde dans le bâtiment où officiait le Mizukage, qu'il serait absent pour le restant de la journée. Cette fois-ci, il partait seul du village, à destination d'un petit hameau où il devait acheter des aliments particuliers pour son repas spécial avec Saede le soir même. En tant qu'homme raffiné, il ne pouvait se satisfaire d'aliments de seconde zone et ne choisissait de cuisiner qu'avec le meilleur à sa disposition, même si cela nécessitait de voyager un peu.

Arrivé au fameux hameau, il alla voir le marchand qu'il connaissait bien désormais, lui demandant donc le fameux aliment. Un petit temps de préparation était nécessaire cependant, le fidèle de Yagura n'ayant pas prévenu de son arrivée au préalable, conséquence normale de son inattention. C'est en attendant tranquillement à l'extérieur, les yeux rivés vers le ciel bleu du pays de l'eau, qu'il fut interpellé par un habitant local. Apparemment, sa mère, une vieille dame plutôt âgé et mal entendante, semblait s'être perdue dans les environs. Ayant du temps à tuer, et une image à tenir auprès des civils, Maō s'obligea et se mit en quête de cette dame.

C'est sans trop de mal qu'il parvint à la trouver. Mal entendante, il du s'approcher d'elle pour lui expliquer la situation et lui indiquer qu'il allait l'accompagner vers le hameau à la requête de son fils, inquiet. Agenouillé devant elle pour ce faire, il ne se rendit pas compte de l'arrivée d'un étranger. Lorsque ce dernier interpella la grand-mère une première fois, Maō fit signe discrètement à cette dernière de commencer à rentrer seule, lui indiquant la direction à suivre. Il la retrouverait bientôt.

Se relevant alors, il eut l'occasion d'observer l'intervenant. Un grand homme, portant un masque semblable à ceux des forces spéciales. Cependant, il n'était pas de Kiri, ce n'était pas le bon style. Un ninja étranger ? Ou bien un civil abusant de cette apparence pour se faire passer comme tel ? C'était la question à cent points du moment. 「Pardonnez là, elle est mal entendante...」 Il se forçait de le jauger du regard, comme pour essayer de distinguer ses intentions d'un simple coup d'oeil... Une entreprise délicate... 「Si vous cherchez de l'eau... Vous avez une source sous vos yeux. Je me prénomme Maō. Yōsei Maō, enchanté.

Un instant sans parler, le regard sévère et la mine sérieuse, il poursuit... 「Pardonnez mon indiscrétion, mais je ne peux m'empêcher de noter le masque que vous portez. Qui êtes-vous ?」 Le bras droit du Kage n'était pas du genre à se cacher. Ainsi, son bandeau portant le symbole de son village était visible, et par conséquent, le fait qu'il soit un ninja était une évidence, à moins que, bien entendu, tout ça n'était que du cinéma. Sur ses gardes, il attendait patiemment les réponses de l'étranger.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le soleil se lève sur tes beaux cheveux blonds, j'arrive et ne comprend pas.
» T'as d'beaux cheveux tu sais ? ♥
» Grey Fullbuster
» Nous sommes noirs et très beaux » Eloge de Anténor Firmin
» URGENT! TJS PERSONNE PR 7 beaux vieux minous suite décès, 67

Sauter vers: