La pluie ne chasse pas les ennuis [ft Naruto]
Partagez | 
avatar
風 | Suna no Jônin
風 | Suna no Jônin
Messages : 61
Date d'inscription : 02/10/2016
Age : 22

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 600
PE:
10/200  (10/200)

Voir le profil de l'utilisateur

NARA Shikamaru

NAMIKAZE NARUTO

La pluie ne chasse pas les ennuis


Il avançait tranquillement, les pieds sur terre et la tête dans les nuages. Pour changer. Le ciel était menaçant, il allait sans doute bientôt pleuvoir. Shikamaru n'aimait pas particulièrement la pluie, mais il fallait lui reconnaître une qualité: elle décourageait la plupart du temps les idiots de sortir de chez eux. Ce qui tombait à pique, puisqu'il avait décidé de s'entraîner aujourd'hui. Oui. S'entraîner. Ça lui arrivait. Certes, il n'était pas le ninja le plus acharné du village à ce niveau, mais il devait tout de même travailler un minimum s'il ne voulait pas rouiller et se retrouver sur la touche, lorsqu'il se retrouverait affublé d'une mission. Ce qui finirait immanquablement par arriver. Même si le plus tard serait le mieux. En revanche, il ne ressemblerait probablement jamais ces à acharnés du travail, qui passent leurs journées à s'entraîner, jusqu'à ne plus ressembler qu'à des loques humaines...Il n'avait personne de particulier en tête, évidemment. Enfin presque personne. D'un côté, il trouvait qu'il fallait être un peu fou pour s'impliquer autant. De l'autre, il devait bien admettre qu'il trouvait cela impressionnant. Lui, le seul risque qu'il était prêt à prendre pour s'entraîner tranquillement, c'était de se prendre une bonne averse sur la tronche. Pas vraiment un gros sacrifice. En plus de ça, il n'était visiblement pas le seul que le temps ne dérangeait pas. Qu'il pouvait être difficile d'avoir la paix! Il continua sa route avec détachement, puis pivota sur le pied droit d'un mouvement fluide, tout en sortant de la pochette attachée à sa jambe, un kunaï. Il le lança un peu sur la gauche de l'endroit où il avait senti la personne qui le suivait, préférant prévenir que guérir. Il visait plutôt bien d'habitude, mais il manquait un peu d’entraînement ces derniers temps et n'avait aucune envie de devoir traîner un pauvre gosse éborgné à l'hôpital. Pas plus que de subir le flot de réprimandes qui accompagnerait un accident de ce genre. Puis il déclara d'une voix forte en soupirant.

"Sortez de là. Vous ne devriez pas être chez vous à cette heure-ci?"


Trois gamins s'extirpèrent des buissons alentour, l'air penaud. Ils ne portaient pas de bandeau, ce n'était sans doute que des étudiants de l'académie qui s'étaient crus capable de le filer. Génial, il n'avait que ça à faire bien sûr, leur faire la morale. En plus de ça, s'il y avait quelque chose de plus bruyant et fatiguant qu'une femme, c'était bien un gosse. Qu'est-ce que ces morveux pouvaient bien chercher si près du terrain d’entraînement? L'un deux, visiblement un peu moins timide que ses amis, mais pas assez téméraire pour le fixer dans les yeux, lui lança d'une voix criarde.  

"On a pas cinq ans Monsieur et on faisait rien de mal...on voulait juste regarder Naruto sempaï s'entraîner! Et on s'est perdus alors on vous a suivi..."


Il baissa la tête en rougissant un peu, embarrassé. Pas foutu de ne pas se perdre? Ils auraient mieux fait d'apprendre les bases avant de songer à faire comme leurs aînés. Et puis bon, la meilleure manière de ne pas se perdre c'était encore de rester chez soi. C'est bien ce qu'il avait fait lui, à l'époque. Le second, visiblement encouragé par l'élan de bravoure de son copain, ne se démonta pas. Il fit un pas en avant, hocha vivement la tête et renchérit, avec un entrain qui dépassait la compréhension du Nara.

" C'est pour mieux pouvoir s'entraîner pour être de vrais ninjas! Comme vous! "


Mais quelle perte de temps, vraiment! Quand il était à l'académie, lui, il n'emmerdait personne, il profitait tranquillement de son temps libre, mangeait des chips avec son pote et il se tenait aussi éloigné que possible des ennuis et des entraînements. Comme si la vie ne donnait pas assez de travail sans qu'on aille le chercher! Et puis l'admiration dans leurs grands yeux innocents le fit grimacer intérieurement. Franchement, c'était dingue de voir à quel point tout le monde mettait le fils de leur hokage sur un piédestal. Encore plus depuis l'examen Chunin. Il ressentit une vague de compassion pour Naruto. Ça devait vraiment être pénible d'être toujours harcelé de cette manière. Lui en tout cas, aurait profondément détesté cela. Il mit les mains sur les hanches et les observa un moment, songeur sur la conduite à adopter. Une chose était sûre, il ne comptait pas se farcir un public pendant sa séance d'entrainement. Il lui restait donc deux options. Aller s'entraîner ailleurs et laisser son camarade se démerder avec les mioches, puisque c'était son problème. Ou bien...
Bon, allez, il pouvait bien lui épargner ça. Et puis franchement, Naruto n'était pas le meilleur exemple à suivre pour des gamins comme eux. Ils étaient déjà bien assez tête brûlés. 

"Dommage pour vous, vous suivez la mauvaise personne, je ne fais que me balader. Si vous cherchez le terrain d'entraînement c'est de l'autre côté. Vous devriez commencer par apprendre à vous repérer si vous comptez... "


Il n'eut même pas le temps de finir sa phrase que les trois gamins filaient dans l'autre sens en le remerciant d'un signe de la main. Tant d'énergie pour si peu. S'en était presque effrayant. Il leva la main devant sa bouche et laissa échapper un long bâillement, avant d'aller récupérer avec nonchalance le kunaï planté dans l'arbre. Il n'avait pas tant perdu que ça en visée apparemment. C'était plutôt bon signe. Après quelques foulées, il arriva sur le terrain. Effectivement, il était déjà occupé. Il resta quelques minutes perché dans son arbre à observer son camarade qui, visiblement, était trop concentré pour remarquer sa présence. Il ne faisait aucun doute qu'il avait fait d'énormes progrès. C'était un peu leur cas à tous, puisqu'ils avaient réussi l'examen. Mais il faisait sans aucun doute parti de ceux qui s'étaient le plus durement entraînés pour l'obtenir. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres. Bon, maintenant qu'il avait fait le déplacement, il n'allait pas rester là les bras croisés, même si c'était tentant. Et puis, c'était l'occasion idéale de confirmer sa capacité à viser de loin. Le plus discrètement possible, il sortit l'un de ses shuriken avant de le lancer juste au pied du ninja. Puis il sauta en contre bas et adressa un sourire à ce dernier. 

"Tes techniques seront beaucoup moins efficaces si tu ne surveille pas tes arrières tu sais Naruto? "


avatar
Membre non validé
Membre non validé
Messages : 15
Date d'inscription : 12/10/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 30
PE:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur
La pluie ne chasse pas les ennuis
Namikaze Naruto & Nara Shikamaru
,

Il pleuvait, ce jour-là, mais ce n'était pas une raison pour s'arrêter de s'entraîner ! Après tout, il fallait qu'un shinobi s'adapte à toutes les situations et ce n'est pas parce qu'il y avait de la flotte qu'on ne pouvait pas aller en mission. Aucune raison donc de ne pas aller profiter des terrains d'entraînement qui devaient être vides, du coup ! C'est pour ça que j'étais parti assez tôt afin de m'entraîner, sur le terrain d'entraînement numéro trois. Chaque fois que j'allais là-bas, j'étais nostalgique, étant donné que c'était à cet endroit que nous avions eu notre test face à Kakashi-Sensei, avec Sasuke et Sakura-Chan. Au final, impossible d'attraper ces foutues clochettes, hé hé. Je me demandais quand même ce qui se passerait si nous tentions une nouvelle fois de le faire. Franchement, j'pense que l'on avait nos chances d'y arriver, Kakashi-Sensei gardait encore sans doute un tour dans son sac. Ce n'était pas notre prof pour rien, après tout !

Sur le chemin, j'avais été assez surpris de ne pas croiser mon groupe de fans. Enfin, fans était un bien grand mot, il s'agissait surtout de gamins de l'Académie qui adoraient squatter et regarder mes entraînements, car j'étais le fils du Hokage, un des espoirs du village. Un sourire triste et fugace se dessina sur mon visage, alors que je repris rapidement contenance : au final, beaucoup de gens ne me considéraient que parce que j'étais le fils du Yondaime, le légendaire Kiiroi Senko de Konoha. Eh bien, à tous ces gens, je leur prouverais que j'étais également une personne à part entière en devenant le plus grand Hokage de tous les temps ! Z'allez voire un peu ! Mais pour ça, il fallait bien que je m'améliore et pour ça, direction le terrain d'entraînement !

Une fois sur place, je constatai avec satisfaction qu'il était effectivement vide. Quelques gouttes de pluie tombaient sur mon corps, me faisant frissonner tandis que je me mettais au travail. Comme j'étais tout seul, pas besoin de me retenir, je pouvais me lâcher, c'était génial ! Hum, mais par quoi commencer exactement ? Je n'avais pas vraiment d'idées mais je souhaitais commencer doucement, avant de vraiment y aller à fond. Après quelques instants, je pris finalement la peine de former une sphère de Chakra dans ma main : le Rasengan. La technique ultime de papa, avec son Hiraishin. Dieu que j'en avais bavé pour l'apprendre, celle-ci ! J'osais même pas imaginer comment il a galéré, pendant trois ans pour y parvenir. Et encore, elle n'était même pas complète.

- Essayons comme ça...

Très concentré, je tentais tant bien que mal de concentrer mon affinité Fûton dans la technique, afin de la rendre bien plus puissante. C'était un exercice particulièrement difficile car il fallait, en plus d'avoir une parfaite maîtrise du Rasengan y incorporer mon affinité sans pour autant déranger le système de roulement de la technique. Comme je m'y attendais, au bout de quelques essais je n'y arrivais toujours pas. Dépité, je décidais de m'entraîner au Taijutsu, tout en réfléchissant. À ce rythme, je n'arriverais pas à compléter le Rasengan, quant bien même j'en avais envie pour réussir là où papa échouait. C'était peut-être qu'un caprice de gosses, pour certains, mais pour moi c'était autre chose, de bien plus important. Réussir cet exploit me permettrait de sortir un peu de l'ombre de papa.

Tous mes sens en alerte, je m'entraînais donc au combat au corps-à-corps, bien que je n'aie pas le niveau de Neji ou Lee à ce sujet. C'était une faiblesse que je comblais souhaiter car il fallait bien que je sois bon dans tous les domaines. Au final, le Taijutsu rendait tout le monde égal car il s'agissait de pur entraînement, où la lignée n'avait que peu d'importance. Du coup, ça me plaisait beaucoup, bien que je savais pertinemment qu'il me serait quasiment impossible de rattraper mes deux amis dans ce domaine. C'est totalement par hasard, alors que j'étais perdu dans mes pensées que je remarquai une ombre. Néanmoins, je ne laissais rien transparaître sur mon visage, souhaitant faire une farce à ce petit visiteur.

Un shuriken arriva finalement dans ma direction, mais je voyais très bien qu'il n'était pas hostile car il visait délibérément à côté. À moins que mon assaillant ne soit vraiment pas doué, mais j'en doutais. Certes, le tir semblait manquer d'un peu de pratique, mais c'était tout. Alors même que l'éclat de métal touchait le sol à mes pieds, je commençais à charger mon Chakra pour ma blague, tandis que « l'adversaire » se révéla à moi. Shikamaru.

Un ami de ma promo, qui avait passé l'Examen Chûnnin en même temps que nous tous. Cependant, étant donné ses capacités de leadership et en matière de tactiques, il était Jônin depuis peu. Je me souvenais parfaitement de la petite fête que nous avions organisée à cette occasion. C'était quand même assez marrant de voir que le plus flemmard d'entre nous tous était finalement celui qui avait obtenu le plus haut grade, avec le temps. Mais t'inquiète, Shikamaru, je te rattraperais vite, 'ttebayo ! Sa réplique me tira un léger sourire, tandis que je prenais un air faussement déçu.

- En effet ! J'en prendrais grande note, à l'avenir Shikamaru...

Et voilà qu'un caillou venait de prendre ma place, tandis que je me retrouvais dos à mon frère d'armes, un kunaï pointé sur lui. Le Kawarimi no Jutsu, une technique rudement pratique, qui permettait beaucoup de choses, si bien utilisée.

- En attendant, Namikaze Naruto gagne un à zéro face à Nara Shikamaru ! Pas trop déçu ?

Bien évidemment, c'était sur le ton de la blague et rien de vraiment sérieux. Je ne faisais que lui rendre la monnaie de sa pièce. Après un petit instant, je rangeai mon kunaï tout en rigolant légèrement, ravi de pouvoir discuter avec un ami. Certes, il était flemmard et un peu cynique, parfois mais je savais que c'était quelqu'un en qui on pouvait avoir confiance, toujours là pour ses amis.

- Alors Shikamaru, quel bon vent t'amène ? T'essaie toi aussi de fuir ta mère en venant t'entraîner ?

Une simple boutade amicale, étant donné que je connaissais très bien son avis sur la gente féminine, hé hé.
avatar
風 | Suna no Jônin
風 | Suna no Jônin
Messages : 61
Date d'inscription : 02/10/2016
Age : 22

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 600
PE:
10/200  (10/200)

Voir le profil de l'utilisateur

NARA Shikamaru

NAMIKAZE NARUTO

La pluie ne chasse pas les ennuis


Naruto semblait bien avoir gagné en prudence, ce qui était plutôt un bon signe. Car si on pouvait sans mal qualifier Shikamaru de fainéant et de trop terre à terre, il était facile de voir que Naruto lui, était souvent trop tête brûlée ou idéaliste. Son optimiste était probablement toujours aussi intense, mais il avait gagné en sang froid, c'était indéniable. Et cela lui serait très utile dans ses missions à venir. Il ne ferait d'ailleurs pas l'erreur de prendre son camarade à la légère une seconde fois. Ou peut-être que si. Après tout ce n'était qu'un terrain d'entrainement, pas une mission. Ce n'était pas comme s'il prenait vraiment tout cela au sérieux. Avec un sourire amusé, il leva les mains en signe de reddition.

"Pas vraiment, c'est pas comme si on allait se battre. Mais faut admettre que je suis un peu rouillé "


Déclara t'il non sans un certain amusement, tout en ramassant son Shuriken, avant de se masser l'arrière de la nuque, pensif. Son tir n'avait pas été mauvais, mais il ne serait peut-être pas aussi efficace s'il devait réagir rapidement et sous pression. Tout cela laisser présager une séance d'entraînement plus longue que prévue. Il réprima un soupire. Mieux valait regarder le bon côté des choses, il aurait pu tomber sur un camarade plus pénible que Naruto pour ses entraînement. Une fille par exemple. Même si ce n'était pas vraiment dans les habitudes du Namikaze d'y aller doucement, c'était peut-être ce qu'il lui fallait pour le secouer un peu. Il se sentait en effet, en proie aux doutes depuis l'obtention de son grade de Chûnin et sa conversation avec Asuma. Il avait passé pas mal de temps dernièrement à réfléchir à ce que tout cela pourrait impliquer pour lui dans un futur proche. Beaucoup trop de temps à vrai dire. Cette rencontre était donc une occasion plus que bienvenue de se vider la tête, mais aussi de papoter avec un ami. Ce qu'il n'avait pas trop prit le temps de faire ces derniers jours. Sauf avec Chôji, bien sûr. Sa remarque sur sa mère, quant à elle, lui arracha un rictus ennuyé. Il avait presque oublié sa tirade de la veille sur les soi-disant mensonges qu'il lui servait pour avoir la paix, sur sa bêtise de la croire si naïve et toutes les conneries qui avait suivies, notamment concernant le cas "jeunette Hyûga.". Il avait eu beau s'acharner à lui répéter qu'il n'y avait rien entre eux, elle n'avait rien écouté. Pour changer. Enfin au moins, elle n'était pas aller le crier dans tout le village. Il pouvait s'en estimer heureux. C'est donc avec une bonne dose de sincérité qu'il lui répondit.

"M'en parle pas... Tu la verrais en ce moment! Enfin...il paraît que la tienne manque pas non plus de caractère. Elle aussi te harcèle? "


Il espérait qu'il n'allait pas se vexer de sa remarque. De toute manière, il n'y avait pas beaucoup de mère qui ne soit ni collante, ni pénible, ni bruyante. Pour se trouver une femme dans ce genre, il allait sans doute devoir prospecter un moment. Il était déjà fatigué rien que d'y penser. Mais bon, au moins s'il en dénichait une, il aurait la paix pour toutes les longues années à venir, ça valait bien un petit effort. Qu'il ferait un jour. Quand il aurait le temps. Et l'envie. Bon, d'accord. Il attendrait probablement juste qu'elle lui tombe dessus. Ce qui finirait forcément par arriver non? Enfin, heureusement, ce n'était pas tellement à l'ordre du jour. Et puis, parlant de harcèlement, il se rappela tout à coup le trio de gamins surexcités qu'il avait croisé un peu plus tôt et embraya sur le sujet avec un ton légèrement narquois.  

" D'ailleurs, en parlant de harcèlement, j'ai croisé trois de tes fans en arrivant. Je leur ai dis d'aller voir ailleurs si tu y étais, j'espère que tu m'en veux pas? "


Littéralement d'ailleurs. Il haussa les épaules. De toute façon, ils n'iraient sans doute pas bien loin avant de réaliser qu'il leur avait donné la mauvaise direction...ou peut-être que si. Après tout, ils n'avaient pas l'air d'être bien dégourdis. Il secoua la tête, préférant revenir à la question initiale de son camarade.

"Plus sérieusement, j'imagine qu'on est là pour la même chose. S'entraîner au cas ou une mission nous tomberait dessus? D'ailleurs si tu as des conseils pour éviter que ton père nous en refile, je suis preneur."


Déclara t'il pour plaisanter. Enfin plus ou moins pour plaisanter. S'il devait se retrouver chef d'équipe le plus tard serait sans doute le mieux, mais il avait déjà fait une croix sur l'idée de se défiler. Après tout, il y avait des gens qui comptaient sur lui à présent. Le moins qu'il puisse faire était de ne pas les décevoir. Et c'était exactement la raison de sa présence ici. S'entraîner au Shoji pouvait affûter son esprit tactique, mais ça n'était pas suffisant pour être un Ninja efficace. Peut-être bien que s'entraîner avec le fils du Yondaime n'était pas la meilleure façon de se faire oublier, mais c'était certainement une bonne manière de s'améliorer. C'était bien là la preuve que son choix était déjà fait. Il était juste plus facile pour lui de ne pas l'admettre ouvertement. Après tout, on ne se refait pas.


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]

Sauter vers: